2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Aller en bas

2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Message par Mimarie le Mar 3 Avr 2018 - 2:11

Je souhaiterais parler de ma compréhension actuelle à propos de
2Pierre chapitre 3 concernant : les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", les nouveaux cieux, la nouvelle terre.

Le langage de 2 Pierre 3 est certes un langage qualifiable d'apocalyptique, mais n'est-il pas honnête de le remettre dans son contexte initial, celui de l'époque de Pierre et des premiers chrétiens auxquels clairement l’apôtre s’adresse ? il veut les exhorter à croitre dans la foi, à s'affermir en prévision des évènements décrits dans sa lettre; des évènements auxquels ils devaient s'attendre. Il les prépare.
A quels événements, 'proches' pour eux,  Pierre faisait-il allusion ? Et que ces premiers chrétiens attendaient manifestement : des évènements dont avaient parlé les prophètes, les apôtres et Jésus (v.2). De quels "derniers jours" (v.3) Pierre voulait-il donc parler ?

Pour faciliter, déjà, voici l'intégralité du chapitre3, à lire avec le même esprit qu'avaient nos premiers frères et sœurs chrétiens, sans notre background de 2000 ans supplémentaires et déformant probablement, en sachant aussi que cette épitre a été rédigée début des années 60 :

1Bien-aimés, c'est déjà la seconde lettre que je vous écris. En toutes deux, je fais appel à des souvenirs, pour éveiller en vous une claire intelligence, 2pour que vous vous souveniez des paroles dites à l'avance par les saints prophètes et du commandement de vos apôtres, commandement de celui qui est Seigneur et Sauveur.

3Vous savez, avant tout, que dans les derniers jours il viendra des moqueurs pleins de moqueries, qui iront au gré de leurs propres désirs
4et diront : « Où est la promesse de son avènement ? Car, depuis que les pères se sont endormis dans la mort, tout demeure comme depuis le commencement de la création. »
5En effet, ils oublient volontairement qu'il y eut, autrefois, des cieux et une terre qui surgit de l'eau et se tint au milieu de l'eau par la parole de Dieu,
6et que par cela même le monde d'alors disparut, submergé par l'eau ;
7or c'est par la même parole que les cieux et la terre de maintenant sont gardés en réserve pour le feu, en vue du jour du jugement et de la perdition des impies.

8Il est cependant un point que vous ne devez pas oublier, bien-aimés : c'est que pour le Seigneur un jour est comme mille ans et mille ans comme un jour. 9Le Seigneur ne retarde pas l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le pensent. Il est patient envers vous : il ne souhaite pas que quelqu'un se perde, mais que tous accèdent à un changement radical.

10Cependant le jour du Seigneur viendra, comme un voleur. En ce jour-là, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront et la terre, avec ses œuvres, sera mise à découvert.

11Puisque tout cela est appelé à se dissoudre ainsi, comment ne devriez-vous pas vivre ! C'est avec une conduite sainte et avec piété
12qu'il vous faut attendre et hâter l'avènement du jour de Dieu, où les cieux enflammés se dissoudront et où les éléments embrasés se fondront.


13Or nous attendons, selon sa promesse, des cieux nouveaux et une terre nouvelle, où la justice habite.

14Aussi, bien-aimés, dans cette attente, efforcez-vous d'être trouvés par lui sans tache et sans défaut dans la paix.
15Considérez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme Paul, notre frère bien-aimé, vous l'a aussi écrit selon la sagesse qui lui a été donnée.
16C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres où il parle de ces sujets ; il s'y trouve des passages difficiles à comprendre, dont les gens ignorants et mal affermis tordent le sens, comme ils le font aussi avec les autres Ecritures, pour leur propre perdition.

17Puisque vous êtes prévenus, bien-aimés, soyez sur vos gardes, de peur qu'entraînés par l'égarement des impies vous ne veniez à déchoir de votre fermeté ;
18croissez plutôt dans la grâce et la connaissance de Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur. A lui la gloire, maintenant et jusqu'au jour de l'éternité ! Amen !
à suivre
avatar
Mimarie

Messages : 1112
Date d'inscription : 19/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Message par barouk le Mar 3 Avr 2018 - 15:18

Bonjour Mimarie

J'ai ma petite idée quand à ton propos, mais je te laisse développer le sujet. Ce sujet est des plus intéressant, j'ai essayé dans un autre forum d'orienter le sujet sur la possibilité que le ciel et la terre ne sont pas ce que beaucoup pensent, mais j'ai laissé tomber car je pense que mes arguments auraient été des coups d'épées dans l'eau tellement la compréhension de l'écrit de Pierre quand à la destruction littérale de la terre et des cieux est ancrée en eux que se sujet ne peut être débattu que si nous allons dans le même sens qu'eux sinon nous sommes perçu comme psychologiquement faible. C'est bien dommage car nous avons tellement à gagner de partager nos idées, parfois grâce à l'étude et la connaissance d'autrui nous trouvons la réponse à une question que nous pensions introuvable et pourtant, elle était là sous nos yeux dans la parole sacrée de notre Dieu YHWH ou de son fils bien aimé Yéshoua.

C'est toujours une joie de te lire Mimarie, tu es un exemple pour nous tous car ta constance dans l'étude nous encourage à nous tenir en éveil dans ces temps difficiles. Merci Mimarie
avatar
barouk

Messages : 175
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Message par Mimarie le Mer 4 Avr 2018 - 21:01

bonsoir Barouk Very Happy

nous avons tellement à gagner de partager nos idées, parfois grâce à l'étude et la connaissance d'autrui nous trouvons la réponse à une question que nous pensions introuvable et pourtant, elle était là sous nos yeux dans la parole sacrée de notre Dieu YHWH ou de son fils bien aimé Yéshoua.
Totalement d'accord avec toi, c'est une expérience, quand cela nous arrive, qui est comme un ravissement du coeur et de l'esprit, qui nous gonfle de joie.

Merci de me laisser m'expliquer. ça sera peut-être un peu long, en plusieurs posts, et selon le temps dont je dispose.

D'abord: à propos des derniers jours.

Parmi les chrétiens certains pensent que l’expression les « derniers jours » a un rapport avec le futur, la fin de notre époque actuelle par exemple ou un avenir encore lointain . Pourtant il me semble que cette expression, dans une lecture objective du texte de Pierre cité plus haut, correspond à l’évidence à l’époque de Pierre, à l'époque qu'il vivait. Pas pour dans quelques milliers d'années dans le futur ; autrement sa conclusion n'aurait pas de sens (cf 2 Pierre3:14-17).
-Idem, si on lit 1Jean2:18, Jean y dit bien aussi que c’est à son époque (1er siècle) qu’est la « dernière heure » :« petits enfants, c'est la dernière heure. Vous avez appris que l'Antichrist vient. Or, déjà maintenant, il y a plusieurs antichrists ; par là nous reconnaissons que c'est la dernière heure ».

-« Également dans Actes 2 : 16,17 Pierre cite une prophétie de Joël (2.28) et il l’applique à son époque à lui comme étant « les derniers jours » :
« Mais maintenant se réalise ce qu'a dit le prophète Joël : Dans les derniers jours, dit Dieu, je déverserai de mon Esprit sur tout être humain ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards auront des rêves. (Actes 2:17)

Il est évident que Pierre parlait de son temps à lui, tout comme le rédacteur de la lettre aux hébreux ou Paul aux corinthiens, ou Jacques :

-Hébreux 1 :1,2 « Après avoir, à maintes reprises et sous maintes formes, parlé jadis aux Pères par les prophètes, Dieu, en ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par qui aussi il a fait les siècles. »

-Hébreux 9 :26 « … Mais maintenant, à la fin des temps, il s'est manifesté, une seule fois, pour abolir le péché par son sacrifice.
-Corinthiens10 : 11 « …nous qui sommes parvenus aux derniers temps ... »
Jacques 5 :3 « … Vous avez amassé des richesses, alors que nous sommes dans les derniers jours ! »

La question est : les derniers jours de quoi ?
La réponse : les derniers jours de l’Ancienne Alliance avec son temple de pierre, la fin de sa prêtrise lévitique, la fin de tout l’économie juive : effectivement, avec le recul de l’histoire, toute cette destruction était réellement « proche » quand Pierre écrit 2 Pierre chapitre 3 (début des années 60). Il pouvait affirmer « la fin de toutes choses est proche » (1Pierre 4:7).
Quelques courtes années encore et la destruction de Jérusalem allait fondre sur le peuple juif en 70 de notre ère.

En fait, chaque fois que le N.T. emploie le terme « derniers jours » (ou autres expressions équivalentes) cela signifie non pas la fin de l’univers matériel, mais cela correspond à la période de l’an 30 à 70 de notre ère. C’est-à-dire la période durant laquelle,entre autres,  les apôtres prêchaient, écrivaient : c’était les derniers jours de l’Israël de l’Ancienne Alliance, avant qu’il soit complètement détruit à toujours lors de la destruction du temple (= abolition de son système sacrificiel et sa prêtrise). Destruction de Jérusalem annoncée par Jésus dans son discours sur le mont des Oliviers (Mathieu 24 :1-34).
Voir aussi
-Actes2 :16-21,  1 Tim 4 :1-3,  2 Tim3 :1-9,  Heb8 :13,  Jacques 5 :7-9,    Jude 17-19.

Selon ma compréhension actuelle, le contenu de 2 Pierre chapitre 3 a été réalisé complètement en l'an 70.

Je tacherai la prochaine fois de dire comment on peut peut-être comprendre les "cieux" et  la "terre" dont parle Pierre en termes particuliers mais pas si inhabituels que ça dans la Bible.  Ainsi, le langage de 2Pierre 3:10-12 est emprunté à Ésaïe 34:4, tout comme le langage de Mathieu 24:29.
Qu'a fait Jésus par sa venue, son sacrifice, sa résurrection céleste et la mise en place de son Royaume inébranlable ? N'a t-il pas alors "ébranlé non seulement la terre mais aussi le Ciel" ? (voir Hebreux12:26 et son contexte v. 22 à 29)


avec mon amitié chrétienne à chacun chacune


Dernière édition par Mimarie le Mer 4 Avr 2018 - 21:36, édité 2 fois (Raison : venir encore lointain)
avatar
Mimarie

Messages : 1112
Date d'inscription : 19/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Message par Mimarie le Lun 9 Avr 2018 - 2:59

Selon cette deuxième épître de Pierre, le Christ et les apôtres avaient averti que l'apostasie allait s'accélérer vers la fin des « derniers jours » (2 Pierre 3: 2-4, Jude 17-19) – soit durant une période de moins de quarante ans, entre l'ascension du Christ et la destruction du Temple de l'Ancienne Alliance et de Jérusalem en l'an 70.
Pierre précise que les "moqueurs" de ces derniers jours d’alors étaient des apostats de l’Alliance : juifs, familiers avec l'histoire et la prophétie de l'Ancien Testament, ils n’avaient pas tenu compte du sens de l’alliance faite avec leur ancêtre Abraham et pire ils avaient rejeté Jésus Christ.
Pourtant Jésus les avait averti à plusieurs reprises (Matthieu 12: 38-45, 16: 1-4, 23: 29-39) que sur leur génération perverse viendrait le "Jour du Jugement" prédit dans les prophètes, viendrait "la destruction des hommes impies" comme celle qu’avait subie les méchants au jour de Noé (2 Pi.3: 5-7) : plusieurs fois durant son ministère Jésus a d'ailleurs établi cette analogie avec le déluge(voir Matthieu 24: 37-39 et Luc 17: 26-27).

Ainsi,tout comme Dieu a détruit le «monde» de l'ère antédiluvienne par le Déluge, le «monde» du premier siècle de l'Israël selon l'alliance mosaïque   serait détruit  par 'le feu' à la chute de Jérusalem.
Il me semble que Pierre parle plutôt de la dissolution (v.12) de cet ancien monde que de la destruction littérale du ciel physique et de la terre physique.

Il décrit ce jugement envers ces impies, Jérusalem et son temple, comme la destruction des "cieux et de la terre" (verset 7), pour faire place à "de nouveaux cieux et une nouvelle terre" (verset 10)

Jacques écrivait aux premiers chrétiens :« Prenez donc patience, frères, jusqu’à la venue du Seigneur. ….  Ayez le cœur ferme, car la venue du Seigneur est proche….. Voyez : le juge se tient aux portes ».(5 :7)
Pierre aussi dans sa lettre qualifie la venue du Seigneur  pour ce jugement comme proche (v.4 et 10) .

La question : de quelle venue du Seigneur s'agit-il dans la lettre de Pierre ? et Quand ?
Pierre était présent avec les autres apôtres lorsque Jésus avait dit, « Je vous dis en vérité qu’il y en a quelques–uns de ceux qui sont ici présents, qui ne mourront point qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir en son règne. » Cet évènement a nécessairement dû se produire du vivant de son auditoire.
Jésus leur a également dit qu’il viendrait en Jugement avant que cette génération ne passe (24:34). Jésus utilise toujours l'expression « cette génération » pour se référer à ses contemporains (Matt. 11:16; 12:41, 42; 23:36; Marc 8:12; 13:30; Luc 7:31; 11:29, 30, 31, 32, 50, 51; 17:25; 21:32). Il n’utilise jamais le terme « cette génération » pour faire référence à une génération future.
Manifestement, cette "venue" est un temps de jugement divin sur le monde de l’ancienne alliance (Matthieu 24:27).
Pierre était là quand Jésus a dit qu’il reviendrait juger durant cette génération (Marc 13:3,30). Dans le verset suivant de Marc, Jésus dit à Pierre et à ceux qui étaient là que les cieux et la terre allaient disparaître, mais pas ses paroles. (Marc 13:31, voir aussi Matthieu 24:35).

Jésus dit à Pierre et aux disciples qui étaient là que les cieux et la terre allaient disparaître (13:31, Matthieu 24:35). La consumation des cieux et de la terre est une référence à la fin de l’Administration (ou économie ='oikonomia' ) de l’Ancienne Alliance. Étant juifs, et donc familiers avec l’Ancien Testament, ils n’auraient pas pu interpréter les mots de Jésus autrement.
Entre Matthieu 16:27-28 et 24:34, Jésus annonce que Jérusalem sera consumée par le feu (22:7). Cet incendie consumera du même coup tout ce qui concernait l’ancienne "économie".  Dans le déroulement du plan divin, ce fut un événement plus que majeur.

Non seulement le temple fut incendié dans un premier temps, mais aussi toute la ville de Jérusalem.
voir wikipedia
Spoiler:
Les combats redoublent d'intensité dans les derniers jours d'août 70. Selon Josèphe, Titus réunit alors un conseil de guerre pour décider du sort du Temple, qu'il conclut en disant qu'il « ne brûlerait jamais un si bel ouvrage » mais cette version laisse sceptique d'autres historiens qui croient beaucoup plus à la responsabilité de Titus dans l'incendie du Temple. Finalement, le 29 août (10 du mois de Loos, selon Flavius Josèphe), quand les Romains s'approchent du Temple, un légionnaire jette un brandon dans le Temple qui s'embrase, et malgré les ordres de Titus, les Romains ne peuvent éteindre l'incendie.

La destruction du Temple ne donne pas le contrôle de la ville aux Romains. Une fois encore, selon Josèphe, Titus s'adresse aux Juifs, et plus particulièrement à Simon et à Jean, et exige leur reddition en échange de la vie sauve. Mais comme ceux-ci posent leurs conditions et demandent à pouvoir fuir au désert, Titus ordonne de prendre et piller la ville, à laquelle les Romains donnent l'assaut le 25 septembre (8 du mois de Gorpiée selon Flavius Josèphe) en massacrant la population et en incendiant la ville. Simon bar Giora et Jean de Gischala sont faits prisonniers.

La ville est rasée, seuls en subsistent ce qui constitue aujourd'hui le mur occidental et les tours Hippicus, Mariamme et Phasaël appelée aujourd'hui la tour de David.

Selon Favius Josèphe, le nombre de prisonniers de guerre s'élève à 97 000 et le nombre de morts pendant le siège à 1 100 000, ce qui peut paraître exagéré même s'il faut se rappeler que le siège a commencé peu avant la Pâque, fête de pèlerinage où les Juifs avaient l'habitude de se rendre à Jérusalem. 700 prisonniers, dont Simon bar Gioras et Jean de Gischala, sont emmenés à Rome pour le triomphe de Titus. Jean de Gischala meurt en prison et Simon bar Gioras est exécuté après le triomphe.

C'est bien le feu qui a détruit l'ordre ancien.

à suivre


Dernière édition par Mimarie le Mer 11 Avr 2018 - 19:47, édité 1 fois
avatar
Mimarie

Messages : 1112
Date d'inscription : 19/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Message par Mimarie le Mer 11 Avr 2018 - 8:40

"des nouveaux cieux et une nouvelle terre

Vers l'an 60 avant la destruction de l'an 70, Pierre encourage ses contemporains et leur dit:"nous attendons de nouveaux cieux et une nouvelle terre , où la justice habite" (2Pierre3.13)
C'est une promesse de l’ancien testament contenue en Esaïe 65 :17 «Car voici, je m'en vais créer de nouveaux cieux, et une nouvelle terre »

Dans l’ancienne alliance, l'ordre dans lequel le monde entier était organisé autour du sanctuaire central du Temple de Jérusalem, pouvait être décrit (avant sa dissolution finale en 70) comme «les cieux et la terre d'alors».

A la lecture de ancien testament, la dissolution de l'ordre mosaïque de l'ancienne alliance puis l'établissement de la nouvelle alliance en et par Christ  est décrite comme l'enlèvement de la vieille terre et des cieux, pour la création d'une nouvelle terre et de nouveau cieux.  
On y parle de la période de la fin de l'ancienne alliance mosaïque comme d'une telle secousse de la terre et des cieux que cela conduit à l'enlèvement des choses qui ont été ébranlées pour d'autres inébranlables :
-"Encore un peu de temps – déclare le Seigneur de l’univers –, et je vais ébranler le ciel et la terre, la mer et la terre ferme. Je vais mettre en branle toutes les nations, leurs trésors afflueront ici, et j’emplirai de gloire cette Maison – déclare le Seigneur de l’univers".(Aggée 2:6,/)

- plus explicite encore Hébreux 12.26-27,28a  dit :
"Lui, dont la voix ébranla alors la terre, fait maintenant cette proclamation : Une dernière fois je ferai trembler non seulement la terre mais aussi le ciel. Les mots une dernière fois annoncent la disparition de tout ce qui participe à l’instabilité du monde créé, afin que subsiste ce qui est inébranlable.
Puisque nous recevons un royaume inébranlable, tenons bien cette grâce.."

Mais il y a encore une autre question que l’on peut se poser :
Dieu avait-t-il promis de créer ces nouveaux cieux et cette nouvelle terre ?
La réponse est dans Ésaïe 65 et 66; ce sont des passages qui dépeignent clairement la période chrétienne (que nous vivons depuis bientôt  2000 ans) et l'effet du ministère de Jésus.
A la lecture d’Ésaïe 66 :21-22, Il parait évident, que la prophétie d’Ésaïe 65.17 sur "les nouveaux cieux et la nouvelle terre"  concerne le temps de l’évangile, le temps de l’ère chrétienne actuelle de la nouvelle alliance.
Ésaïe 66.21 m'a fait penser à Ap.1:6; et  je songe aussi à  Pierre 2:5  ou à Ap. 5:10

Spoiler:


Esaie 66.21,22  
"Et je prendrai aussi parmi eux des prêtres, des lévites, dit le SEIGNEUR. En effet, comme le ciel nouveau et la terre nouvelle que je faissubsisteront devant moi, — déclaration du SEIGNEUR —ainsi subsisteront votre descendance et votre nom.

Ap1.6
"A celui qui nous aime,
qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,
6qui a fait de nous un royaume, des prêtres pour Dieu son Père,
à lui gloire et pouvoir pour les siècles des siècles. Amen."

Pierre2:5
"Vous-mêmes, comme des pierres vivantes, entrez dans la construction de la Maison habitée par l’Esprit, pour constituer une sainte communauté sacerdotale, pour offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu par Jésus Christ."

Ap 5.10
"tu as fait d'eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. "


à suivre ....



ps - je réitère que je n'engage que moi  dans ces écrits, que je n'ai nulle envie d'entrer en polémique sur ce que je comprends actuellement de cette lettre de Pierre. Un chrétien et poète du 17ème siècle, A. Pope,  avait écrit fort justement "Un homme ne devrait jamais avoir honte de reconnaître qu'il a eu tort, ce qui revient à dire qu'il est plus sage aujourd'hui qu'il ne l'était hier". et j'ajoute : 'et encore moins que demain ou après demain..."  Smile
mon amitié chrétienne à chacun chacune,


Dernière édition par Mimarie le Jeu 12 Avr 2018 - 10:43, édité 1 fois
avatar
Mimarie

Messages : 1112
Date d'inscription : 19/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Message par Mimarie le Jeu 12 Avr 2018 - 10:38

Nouveaux cieux nouvelle terre ?  Certainement après la disparition du système de l'ancienne alliance, de l'ordre qui le régissait !
De nouveaux rapports s'établissent désormais entre "les cieux"  et "la terre", tous deux sont "renouvelés".

Les paroles de Paul sont explicites quand il écrit :
"L’amour du Christ nous étreint, ....... il est mort pour tous afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. Aussi, désormais, ne connaissons-nous plus personne à la manière humaine. Si nous avons connu le Christ à la manière humaine, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi. Aussi, si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Le monde ancien est passé, voici qu’une réalité nouvelle est là. Tout vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par le Christ et nous a confié le ministère de la réconciliation. Car de toute façon, c’était Dieu qui en Christ réconciliait le monde avec lui-même, ne mettant pas leurs fautes au compte des hommes, et mettant en nous la parole de réconciliation.  ..... Au nom du Christ, nous vous en supplions, laissez-vous réconcilier avec Dieu."  (2Cor5:14-20)

à suivre ....
avatar
Mimarie

Messages : 1112
Date d'inscription : 19/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Message par Mimarie le Sam 14 Avr 2018 - 10:12

Repartons un instant au 1er siècle avant l'an 70. Mettons-nous dans  le contexte d'alors.
Les rites sacrificiels continuaient à être observés par la prêtrise dans le temple matériel visible à Jérusalem ; les israélites pieux s'y rassemblaient pour la prière, lors des offrandes quotidiennes, ou encore ils s’y rendaient pour y célébrer les grandes fêtes annuelles.
Comme le tabernacle, le temple était considéré comme le lieu de rencontre du ciel et de la terre, l'endroit où Dieu pouvait manifester sa gloire au milieu de son peuple. Il représentait la présence de Dieu au sein d’Israël et la preuve du règne divin ; le Temple était le point central de la vie des israélites ; entre autres, dans ce lieu saint le rituel permettait de préserver l'alliance que Dieu avait conclue avec son peuple. Il avait aussi pour fonction de permettre à Israël de vivre aux yeux des nations sa destinée de "royaume de prêtres" et de "nation sainte" (exode19:6).  

Les juifs, par les textes de l’AT, savaient que Dieu avait promis qu’il viendrait un jour demeurer au milieu de son peuple, d’une façon nouvelle et unique et ils savaient que les nations se joindraient alors à l’adoration du vrai Dieu.Ils savaient que le Schilo devait venir (Gen 49.10).
Pourtant et comme jadis envers les prophètes, les chefs religieux s’opposent à Jésus, veulent détourner le peuple de Jésus. Jésus qui annonce le jugement de Dieu sur la génération présente et l’abandon de Jérusalem et sa « maison » comme annoncé par Jésus (Mathieu 23 :27-39, Luc 13 :34,35   Luc 19 :41-44, et 23 :28-31). Tout ça parce que « Jérusalem n'a pas voulu reconnaitre le temps où elle est visitée » .....

En se déchirant de haut en bas au moment de la mort de Jésus, le voile du temple symbolise non seulement le jugement de Dieu, en anticipation des évènements tragiques et définitif de l'an 70, mais encore plus important pour les personnes de toutes nations il symbolise désormais l’ouverture d’un nouvel accès à Dieu (inauguré par la mort sacrificielle de Jésus), d'une forme nouvelle de la présence de Dieu parmi les croyants en Christ :
- 1 corinthiens 3:16  
"Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?"
- 2 Cor 6:16
"Or c'est nous qui sommes le temple du Dieu vivant, ainsi que Dieu l'a dit: J'habiterai au milieu d'eux et j'y marcherai; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple"
- 1 Pierre 2:5
"Vous-mêmes, comme des pierres vivantes, construisez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des sacrifices spirituels, agréés de Dieu, par Jésus-Christ"
- Éphésiens 2:20,21
" car la construction que vous êtes a pour fondations les apôtres et prophètes, et pour pierre d'angle le Christ Jésus lui-même. En lui toute construction s'ajuste et grandit en un temple saint, dans le Seigneur "

Quel ébranlement extraordinaire de l’ordonnancement du ciel et de la terre symboliques (et non pas physiques) ! Quand on songe à tous les événements, visibles et invisibles, de grande signification qui s'y sont produits en l'espace d'une petite quarantaine d'années  ...

En 70, le jour du Seigneur allait venir  comme un voleur. Les cieux passeraient avec fracas, les éléments embrasés se dissoudraient et la terre, avec ses œuvres, serait mise à découvert, ce jour où les cieux enflammés allaient se dissoudre et où les éléments embrasés se fondraient...
Mais les lecteurs chrétiens de Pierre en étaient avertis bien qu'ignorant le jour et l'heure; ils se préparaient et veillaient attendant réellement , selon la promesse, l'implantation totale de ces cieux nouveaux et de cette terre nouvelle, où la justice habite. D'ailleurs Jésus leur avait donné un indice le moment venu pour fuir ce cataclysme effroyable lourd de sens qui allait tomber sur Jérusalem :
"Lorsque vous verrez Jérusalem encerclée par des armées, sachez que sa destruction est proche. Alors, que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes, que ceux qui seront à l'intérieur de Jérusalem en sortent et que ceux qui seront dans les champs n'entrent pas dans la ville car ce seront des jours de vengeance, où s'accomplira tout ce qui est écrit."  (Luc 21:20-22)

à suivre

un bon week-end en attendant à tous ceux qui ont la gentillesse de me lire patiemment    Smile
mimarie


Dernière édition par Mimarie le Mar 17 Avr 2018 - 10:58, édité 1 fois
avatar
Mimarie

Messages : 1112
Date d'inscription : 19/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Message par Mimarie le Mar 17 Avr 2018 - 5:58

10. "En ce jour-là, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront et la terre, avec ses œuvres, sera mise à découvert.
12. "Vous qui attendez et qui hâtez la venue du jour de Dieu, jour où les cieux enflammés se dissoudront et où les éléments embrasés se fondront! "
(2 Pierre 3:10,12)

les éléments = 'stoicheion' en grec

Que sont ces  « éléments » ? à quoi Pierre fait-il allusion en parlant des éléments embrasés ?
On rencontre 7 fois ce terme grec dans le NT, dans 7 versets, savoir :
Galates 4 :3,9
Colossiens 2 :8,20
Hébreux  5 :12
et 2Pierre 3 : 10,12
cf http ://www.lueur.org/bible/hebreu-grec/strong/g4747

Que ce soit dans Galates, Colossiens ou Hébreux, on y constate que ce terme est employé en rapport avec l’ordre de l’Ancienne Alliance.
-par exemple dans Galates 4 :3, 9,10
« Nous aussi, lorsque nous étions des tout-petits, nous étions esclaves des éléments du monde ; mais lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils… Mais maintenant que vous connaissez Dieu — ou, plutôt, que vous êtes connus de Dieu — comment pouvez-vous retourner à ces éléments impuissants et misérables, et vouloir à nouveau en être esclaves ? Vous observez scrupuleusement les jours, les mois, les saisons et les années ! »
-Ou dans Colossiens 2 : 8, 20
« Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie au moyen d’une philosophie trompeuse et vide, selon la tradition des humains, selon les éléments du monde, et non pas selon le Christ.
…… Si vous êtes morts avec le Christ aux éléments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous replacez-vous sous des prescriptions légales »  

-Ou dans Hébreux 5 :12
« Alors que vous devriez, depuis le temps, être des maîtres, vous avez de nouveau besoin qu’on vous enseigne les premiers éléments des paroles de Dieu : vous en êtes venus à avoir besoin, non pas de nourriture solide, mais de lait. »

Dans sa seconde lettre, il est évident que Pierre, a utilisé le terme ‘stoicheia/éléments’ de la même manière que Paul ou dans la lettre aux  Hébreux.
Certains pensent que ce terme dans Pierre désignerait des atomes, des composants physiques réels de l'univers. Il est bon de vérifier l’usage du terme dans le NT, ce qui permet de constater qu’il est utilisé 7 fois, toujours avec le même sens, et pas du tout en relation avec l'univers physique.

Dans les passages cités plus haut , il est évident qu’il n’est aucunement fait référence aux "éléments" du monde physique de la terre et des cieux.
Il est plutôt parlé des «éléments» du système religieux de l'Ancienne Alliance, qui, comme les apôtres l'écrivaient peu de temps avant la destruction du Temple de l'Ancienne Alliance en l'an 70, «devenait obsolète et vieillissait», un système  «en passe de disparaître», selon  l'extrait de  Heb.8: 7-13 :
« Si, en effet, la première alliance avait été irréprochable, il n'y aurait pas eu lieu d'en chercher une seconde. … En l'appelant « nouvelle », il a rendu ancienne la première. Or ce qui est ancien et vieilli est en passe de disparaître ».

En  70, Tous ces éléments fondateurs de « l’ancien ciel et de l’ancienne terre »  ont été totalement et définitivement dissous sur volonté de Dieu par un jugement de feu. (Mathieu 22 :7)

Le temps était venu pour « les nouveaux cieux , la nouvelle terre » , tels qu’en apocalypse 21
« 1Alors je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre ont disparu et la mer n’est plus.
2Et la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, je la vis qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu,
comme une épouse qui s’est parée pour son époux.
3Et j’entendis, venant du trône, une voix forte qui disait :
Voici la demeure de Dieu avec les hommes.
Il demeurera avec eux.
Ils seront ses peuples et lui sera le Dieu qui est avec eux.
4Il *essuiera toute larme de leurs yeux,
La mort ne sera plus.
Il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni souffrance,
car le monde ancien a disparu.
5Et celui qui siège sur le trône dit :
Voici, je fais toutes choses nouvelles.
Puis il dit : Ecris : Ces paroles sont certaines et véridiques."

C'est bien sûr la ville attendue dont parlait Hébreux 11:10 et Hébreux 13:14  !


à suivre ....  dans quelques temps une petite conclusion et j'en aurai fini d'exprimer ma compréhension du chapitre 3 de 2 Pierre.
J'espère être assez claire dans ma rédaction, n'hésitez pas à me le dire sinon.

une bonne journée à vous
fraternellement,
Mimarie
avatar
Mimarie

Messages : 1112
Date d'inscription : 19/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2Pierre 3: les "derniers jours", les "cieux passant avec fracas", les "éléments embrasés", .....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum