Le fils de perdition [Huios Apoleia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le fils de perdition [Huios Apoleia]

Message par Invité le Mer 6 Jan 2016 - 9:07

Bonjour tous,

Deux fois cette expression Grec [Huios Apoleia] Fils de Perdition, se retrouve dans le Nouveau Testament.

La première mention est faite par le Seigneur Jésus dans sa prière en Jean 17
► Jean 17:12  Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Ecriture fût accomplie.

La seconde est portée par l'apôtre Paul dans sa lettre à l'Église de Thessalonique
► 2 Thessalonic 2:3  Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition,

I] Fils de perdition ou Fils de la perdition ?

En version Lsg et autres, l'on a traduit différemment tandis que certaines versions gardent la même expression sur les deux traductions.
Pourquoi ?
Fantaisie ?, sensibilité, interprétations différentes des Traducteurs des textes alors que l'expression Grec est bien Huios Apoleia

Ces traductions par exemple proposent la même expression sur les deux versets :
Même expression:
STAPFER_1889
Jean 17:12  Quand j’étais avec eux, c’est moi qui les gardais en ton nom, le nom que tu m’as donné, et je les ai préservés et aucun d’eux ne s’est perdu, excepté le fils de la perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.
2 Thessaloniciens 2:3   Ne vous laissez tromper par rien ni par personne: il n’arrivera rien avant qu’ait eu lieu la grande apostasie et que se soit révélé l’homme de l’iniquité, le fils de la perdition,

SACI
Jean 17:12  Lorsque j’étais avec eux, je les conservais en votre nom. J’ai conservé ceux que vous m’avez donnés, et nul d’eux ne s’est perdu: il n’y a eu de perdu que celui qui était enfant de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.
2 Thessaloniciens 2:3   Que personne ne vous séduise en quelque manière que ce soit: car ce jour ne viendra point que l’apostasie ne soit arrivée auparavant, et qu’on n’ait vu paraître l’homme de péché, cet enfant de perdition,

NBS(Nouvelle Bible Secong)
Jean 17:12  Lorsque j’étais avec eux, moi, je les gardais en ton nom, ce nom que tu m’as donné. Je les ai préservés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon celui qui est voué à la perdition, pour que l’Ecriture soit accomplie.
2 Thessalonic 2:3   Que personne ne vous trompe d’aucune manière : il faut d’abord que vienne l’apostasie et que se révèle la personnification du mal, celui qui est voué à la perdition,

MARTIN, MARTIN_1707 et MARTIN_1885*
Jean 17:12  Quand j’étais avec eux au monde, je les gardais en ton nom; j’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et pas un d’eux n’est péri, sinon le fils de perdition, afin que l’Ecriture fût accomplie.*
2 Thessaloniciens 2:3   Que personne donc ne vous séduise en quelque manière que ce soit: car ce jour-là ne viendra point que la révolte ne soit arrivée auparavant, et que l’homme de péché, le fils de perdition, ne soit révélé;*

KJF_2009
Jean 17:12  Pendant que j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom : j’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux n’est perdu, sinon le fils de perdition; afin que l’écriture soit accomplie.
2 Thessaloniciens 2:3   Que nul homme ne vous trompe en aucune manière : car ce jour-là ne viendra pas que l’apostasie ne soit arrivée d’abord, et que l’homme de péché soit révélé, le fils de perdition ;

GEN_1669
Jean 17:12  Quand j’estois avec eux au monde, je les gardois en ton Nom: j’ai gardé ceux que tu m’as donnez, et pas un d’eux n’est peri, sinon le fils de perdition, afin que l’Escriture fust accomplie,
2 Thessaloniciens 2:3   Que nul ne vous seduise en quelque sorte que ce soit: car ce jour-là ne viendra point que premierement ne soit advenuë la revolte, et que l’homme de peché ne soit revelé, le fils de perdition:

DRB3
Jean 17:12  Quand j’étais avec eux, moi je les gardais en ton nom; j’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’entre eux n’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’écriture fût accomplie.
2 Thessaloniciens 2:3   Que personne ne vous séduise en aucune manière, car |ce jour-là ne viendra pas| que l’apostasie ne soit arrivée auparavant et que l’homme de péché n’ait été révélé, le fils de perdition,

Chouraqui (Change l'expression : fils de la perdition, fils de la destruction)
Jean 17:12  Quand j’étais avec eux, moi je les ai gardés en ton nom que tu m’as donné. Je les ai sauvegardés, et pas un d’eux ne s’est perdu, sauf le fils de la perdition, pour que l’Écrit soit accompli.
2 Thessaloniciens 2:3  Que personne ne vous abuse d’aucune manière, car l’apostasie doit venir d’abord, et se découvrir l’homme sans tora, le fils de la destruction,

Ainsi, nous n'allons pas nous affoler et dire que ce sont deux choses profondément différentes.
C'est la même expression, il s'agit donc de la même chose révélée et traduite de manière différente selon les version de la Bible.

II] Avant la Croix, Après la Croix
La première mention de cette expression est donnée par le Seigneur Jésus en Jean17.
De qui s'agit-il ?

En Jean6, le Seigneur dit ceci :
Jean 6:70  Jésus leur répondit : N’est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze ? Et l’un de vous est un démon !

L'Écriture révèle par la suite(liste non exhaustive) :
Judas Iscariot:
• Luc 22:3  Or, Satan entra dans Judas, surnommé Iscariot, qui était du nombre des douze.

• Jean 13:27  Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit : Ce que tu fais, fais-le promptement.

• Mat.27:
3  Alors Judas, qui l’avait livré, voyant qu’il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d’argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens,
4  en disant : J’ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent : Que nous importe ? Cela te regarde.
5  Judas jeta les pièces d’argent dans le temple, se retira, et alla se pendre.
6  Les principaux sacrificateurs les ramassèrent, et dirent : Il n’est pas permis de les mettre dans le trésor sacré, puisque c’est le prix du sang.
7  Et, après en avoir délibéré, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier, pour la sépulture des étrangers.
8  C’est pourquoi ce champ a été appelé champ du sang, jusqu’à ce jour.
9  Alors s’accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète : Ils ont pris les trente pièces d’argent, la valeur de celui qui a été estimé, qu’on a estimé de la part des enfants d’Israël ;
10  et ils les ont données pour le champ du potier, comme le Seigneur me l’avait ordonné.

• Actes1
15 En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères, le nombre des personnes réunies étant d’environ cent vingt. Et il dit:
16  Hommes frères, il fallait que s’accomplît ce que le Saint-Esprit, dans l’Ecriture, a annoncé d’avance, par la bouche de David, au sujet de Judas, qui a été le guide de ceux qui ont saisi Jésus.
17  Il était compté parmi nous, et il avait part au même ministère.
18  Cet homme, ayant acquis un champ avec le salaire du crime, est tombé, s’est rompu par le milieu du corps, et toutes ses entrailles se sont répandues.
19  La chose a été si connue de tous les habitants de Jérusalem que ce champ a été appelé dans leur langue Hakeldama, c’est-à-dire, champ du sang.
20  Or, il est écrit dans le livre des Psaumes : Que sa demeure devienne déserte, Et que personne ne l’habite ! Et : Qu’un autre prenne sa charge !
21  Il faut donc que, parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu avec nous,
22  depuis le baptême de Jean jusqu’au jour où il a été enlevé du milieu de nous, il y en ait un qui nous soit associé comme témoin de sa résurrection.
23  Ils en présentèrent deux : Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias.
24  Puis ils firent cette prière : Seigneur, toi qui connais les cœurs de tous, désigne lequel de ces deux tu as choisi,
25  afin qu’il ait part à ce ministère et à cet apostolat, que Judas a abandonné pour aller en son lieu.

Nous n'allons pas faire une étude approfondi sur Judas iscariot mais l'Écriture révèle que le démon (Jean6) c'était lui, l'un des douze apôtres et que c'était bien lui le "fils de perdition" de Jean17.

Ainsi, avant la Croix Jésus l'a annoncé et après la Croix tout était accompli le concernant.

► Le "démon", le "fils de perdition" annoncé par Jésus était bien Judas Iscariot.

III] Deux "fils de perdition" alors ?

Or Paul dans sa lettre aux Thessaloniciens écrit que l'on attends encore celui qui est le "fils de perdition".

Que spécifie ceci car Judas Iscariot est déjà révélé en "fils de perdition" ?
Y a t-il deux "fils de perdition" ?; Le texte biblique ment-il ?; Jésus s'est-il trompé ?; Paul déraisonne t-il ?; L'Esprit de Dieu fait-il des erreurs ?...

Cet ensemble de questions ou celles du genre sont légitimes mais nous devons y répondre à toutes.

Lorsque Paul écrit sa lettre aux Thessaloniciens il utilise plusieurs expressions :
2 Thes.2:1 à 12:
2 Thessalonic 2:
1   Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères,
2  de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.
3   Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition,
4  l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.
5  Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ?
6  Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps.
7  Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu.
8  Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.
9  L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,
10  et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.
11  Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge,
12  afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

Paul appelle ce "fils de perdition" à tour de rôle :
- L'homme du péché
- L'adversaire
- L'impie
(Selon les autres versions de Bibles les expressions sont différentes.)

Donc le "fils de perdition" c'est l'homme du péché, l'adversaire, l'impie.
Plusieurs expressions pour décrire et qualifier le même être.

Cependant ce qui étonne ici, rends dubitatif ou en plein questionnement, c'est que la même expression usitée par Jésus afin de qualifier Judas Iscariot qui est déjà mort AVANT que Paul n'écrive sa lettre est reprise ici encore par Paul.
Paul ignore t-il que Judas Iscariot est "fils de perdition" et qu'il est déjà mort pour dire que le "fils de perdition" doit venir ?

Il y a un problème ici !
- Soit il y a un soucis dans le rapport que nous font les textes,
- Soit Paul déraisonne à cause de son grand savoir et de ses révélations et là il dérape carrément,...
- ...
- Soit il y a autre chose que l'Esprit de Dieu veut que nous comprenions.

Sur ces TROIS pensées, j'élimine d'emblée les deux premières sinon je remets en cause le fondement vérifié et attesté de la Foi.
Ainsi :
- Le rapport des textes est authentique
- Paul ne déraisonne pas,
- Il y a donc une Révélation de l'Esprit.

===> Y a t-il deux "fils de perdition" ?
A la vérité, il y a en tout cela un langage de l'Esprit pour ce qui est de l'Esprit.
Pourquoi l'Esprit a t-il voulu écrire ainsi et parler ainsi des choses à venir dès le temps de Paul ?
Simplement afin que la réalité soit révélée aux enfants de Dieu et à eux seuls.

Quelle est donc cette réalité ?
La réalité du "fils de perdition" c'est que la mention du "fils de perdition" est donné au singulier mais sa réalité est plurielle.
Il n'y a pas qu'un "fils de perdition" mais des "fils de perdition".
Il y a des "fils de perdition" mais chacun d'eux est "fils de perdition" c'est ici le "fils de perdition".

► Ainsi le "fils de perdition" est quiconque du Corps de Christ, sort de ce Corps afin de participer à une autre table, la table des démons et boire de leur coupe.

Or ce "fils de perdition" est aussi Antichrist dont nous avons aussi déjà vu aussi qu'il est pluriel ici.

Ce "fils de perdition" est aussi Antichrist.
Judas Iscariot fut le premier d'entre eux, il est mort en Antichrist et d'autres ont suivi après lui, suivent encore aujourd'hui et suivront jusqu'à ce que revienne le Seigneur.
Ils sont tous des opposants à l'Évangile du Christ.
Ils sont tous issus de l'Église, (Assemblée, Corps de Christ), sont sortis du Corps de Christ pour participer à une autre table, une autre coupe, un autre Corps mais ils sont tous dans le Royaume de Dieu d'aujourd'hui.

IV] La différence entre le Corps et le Royaume de Dieu ?
Judas Iscariot était du Corps de Christ à son appel, à son élection en qualité d'apôtre.
Le Seigneur dit, il y a beaucoup d'appelés mais peu d'élus.
A ce titre, on comprends que l'élu c'est l'appelé qui triomphe jusqu'au point de sa mort ou de l'avènement.

- Quand Judas a muri le projet de livrer Jésus il a commencé à se séparer du Corps de Christ,
- Quand il s'est entendu avec les pharisiens pour 30 pièces d'argent il était déjà hors du Corps de Christ et en plein reniement
- Quand Satan est entré en lui, il a renié le Corps de Christ, il a renié le Seigneur lui même et s'est fait membre d'un autre Corps avec Satan pour chef.

Donc dès lors il a rejoins le Corps opposé qui est Antichrist afin de tuer le Christ.
Il s'est fait tout à la fois : adversaire, impie, homme d'iniquité, traître, homme du péché, Antichrist, fils de perdition, démon...

Cependant malgré le fait qu'il était HORS du Corps de Christ, il était compté du nombre des apôtres, marchait avec eux, participait à leur table, mangeait avec eux, chantait avec eux, écoutait les enseignements, participait à la Pâque etc...
Donc il est dans le Royaume de Dieu(sur terre) mais HORS du Corps de Christ, parmi les disciples mais d'une autre nature, d'un autre cœur, il est un autre esprit.

Il est dans un autre Corps, le Corps Antichrist mais dans le Royaume de Dieu en relation avec les autres qui sont du Corps de Christ.

Cette dernière phrase va nous projeter dans la suite des choses.

Des questions fusionnent :
Et l'impie assis dans le Temple de Dieu ?
Et le livre de l'Apocalypse avec les deux bêtes, et la femme, et Daniel....

La suite dans un prochain épisode, on ne peut pas remplir un fleuve avec un "jet d'eau".

Bien à vous !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum