L'Antichrist ou les Antichrists ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Invité le Mar 5 Jan 2016 - 21:14

Bonjour tous,
Mimarie a soulevé une question qui vaut son pesant dans la compréhension des prophéties.
Elle nous dit ceci Ici:
Mimarie a écrit:Personnellement, ce qui me gène pour l'instant , c'est que Jean utilise 'antéchrist' autant au singulier qu'au pluriel.

Cette question m'a trotté pendant des années et puis à force de lecture ou l'Esprit inspirant on en arrive à voir autrement.

J'expose juste une piste

Jean dit ceci :
Citations de l'apôtre Jean:

1 Jean 2 a écrit:18  Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c’est la dernière heure.
19  Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres.
20 Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance.
21  Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu’aucun mensonge ne vient de la vérité.
22  Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils.
23  Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père ; quiconque confesse le Fils a aussi le Père.

1 Jean 4 a écrit:
1  Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
2  Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ;
3  et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.
4  Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.
5  Eux, ils sont du monde ; c’est pourquoi ils parlent d’après le monde, et le monde les écoute.
6  Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas : c’est par là que nous connaissons l’esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur.


2 Jean 1 a écrit:2 Jean 1:7  Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist.

Il y a beaucoup à dire sur ces versets :

I) Anté ou Anti ?
L'on a traduit "Anté" mais le texte Grec dit bien "Anti(opposé à)"...
Les deux traductions ne s'équivalent pas, "Anti" possède une Révélation que "Anté" ne possède pas ou plutôt que "Anté" masque.
- Quand on lit "Antéchrist" on voit celui qui vient juste avant le retour de Christ et c'est cette pensée qui est soutenu par la majorité des commentaires biblique.
- Quand on lit "Antichrist" on voit l'opposition à tous ce qui est Christ et à tous ce qui est Dieu.

L'expression Antichrist est plus dans le cadre de la pensée de l'Esprit.

II) D'où viendra l'Antichrist ?
Selon ces versets l'Antichrist ne vient pas du Monde mais de l'Église.
Jean dit : 19  Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres.

Donc une chose est certaine dans cette Révélation, l'Antichrist n'est pas quelqu'un du Monde mais un converti qui abandonne l'Assemblée(Corps de Christ, l'Église), renie le Seigneur, s'oppose à Christ et à l'enseignement de Christ.
L'Antichrist n'est donc pas un Athée ou quelqu'un qui n'a jamais connu Christ ou un chef politique ignorant de tous ce qui est Christ et qui agit HORS du Royaume de Dieu.
Il est dans le Royaume de Dieu, c'est à dire dans le champs du fils de l'homme(Parabole de l'Ivraie), mais HORS de l'Église car il a abandonné l'Assemblée(Corps de Christ).

III) L'Antichrist, la bête de la mer ou de la terre ?
Pour répondre à Emmanuel, Jean dit de quelle bête il s'agit ici :
En relisant 1 Jean 4:2 à 6
Jean parle au v:1 des "faux prophètes" et il continue en dévoilant des "Antichrists".
Le texte fait le lien par lui même, l'Antichrist c'est le faux prophète donc la bête qui monte de la terre.

IV) Un Antichrist ou des Antichrists ?
Ici est la question cruciale qui va me donner le plus de difficulté pour me faire comprendre.
Je ne sais pas si je réussirai à me faire comprendre mais j'essaie.

a) Antichrist ou "esprit de l'Antichrist" ?
Texte :
1 Jean 4:

1  Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
2  Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ;
3  et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.
Quand je lisais ce texte, je voyais UN Antichrist et l'esprit de l'Antichrist.
J'ai été repris sur ce point et voici ce qui est ressorti de l'enseignement.

Les esprits dont il s'agit ici sont des esprits humains.
Le texte fait mention de "l'esprit de l'humain" et non pas des esprits impurs encore appelés "démons" ou d'un humain qui se fait séduire par un esprit qui serait  "l'esprit de l'Antéchrist".
Le texte ne dit pas que l'on est possédé de "l'esprit de l'Antéchrist" mais que celui qui ne confesse pas Jésus est Antéchrist et que son esprit humain est esprit Antichrist ou Antichrist.
Donc c'est l'esprit de l'homme en lui qui est Antichrist, c'est l'esprit Antichrist.
Dans le texte c'est l'esprit humain lui même qui est Antichrist.

Donc quand on lit le texte, il faut rester sur "l'esprit humain".
Or à chaque fois que l'on parle d'un "esprit humain", il n'est pas désincarné mais il est incarné.
Donc on doit lire de manière littéral : un humain, un esprit; des humains, des esprits et chaque humain avec son esprit.

Pourquoi Jean a utilisé ce mot "pneuma" esprit ici ?
Certainement pour montrer la réalité de l'Antichrist sont le domaine n'est plus du ressort de l'âme mais bien de l'esprit.
Or quand Jean parle de "l'esprit de l'homme" en lui qui renie le Christ, abandonne l'Assemblée(par apostasie) on est bien face à l'Antichrist et il n'y a aucune possibilité de retour à Christ car on foule au pied le sang de la croix.

Comment lire le texte ?
1  Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit (d'homme) ; mais éprouvez les esprits (des hommes), pour savoir s’ils(si ces esprits d'hommes) sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
2  Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu(où l'esprit qui est de Dieu) : tout esprit (d'homme) qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ;
3  et tout esprit (d'homme) qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui(esprit d'homme) de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.

Le verset 2 est traduit ainsi par la version Saci : 2  Voici à quoi vous reconnaîtrez qu’un esprit est de Dieu:
Cette formulation est plus proche de la pensée de Jean du verset 1 et 3.

► C'est l'esprit de l'homme en lui qui est Antichrist.

De sorte qu'en lisant le verset 3, on comprends ceci :
3  et tout esprit (d'homme) qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui(esprit d'homme) de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.

Vous avez appris la venue de l'Antichrist dans le Monde, mais il est déjà dans le Monde.
Comment ?
Tout esprit humain qui ne confesse pas Jésus n'est pas un esprit humain qui vient de Dieu, c'est l'esprit qui est Antéchrist, c'est l'Antichrist.


b) Antichrist "Maintenant" ou "à venir" ?

Quand Jean a parlé de l'Antichrist il a dit ceci :
► Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists
► et tout esprit (d'homme) qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui(esprit d'homme) de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.

Réponse : Depuis les écrits de Jean l'Antéchrist était déjà là.

c) Qui est L'Antéchrist ?
► 3  et tout esprit (d'homme) qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui(esprit d'homme) de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.
► 22  Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils.

L'Antéchrist est quiconque nie le Christ, quiconque est dans le royaume de Dieu(Parabole de l'Ivraie) mais qui est hors de l'Église(Corps de Christ).

d) Un antéchrist ou des Antéchrists ?
L'Antichrist est un singulier mais sa réalité est plurielle.
Chaque humain qui était du milieu de l'Église et qui est sorti du Corps de Christ est l'Antichrist.
Du fait que chaque type d'humain de cette catégorie est Antichrist et qu'il existe plusieurs humains de la sorte, l'Antichrist est PLURIEL.
Chacun est Antichrist, ils sont tous des Antichrists.

e) Un Corps ?
- Christ est un Corps
Le Corps:
Galates 3:16  Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n’est pas dit : et aux postérités, comme s’il s’agissait de plusieurs, mais en tant qu’il s’agit d’une seule : et à ta postérité, c’est-à-dire, à Christ.
...29  Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.
- Antichrist est aussi un Corps et non pas un unique individu

f) Qui fut le premier Antichrist ?
Tant que le Christ n'était pas venu, l'Antichrist, les AntiChrists ne pouvaient pas être.
Donc le premier antichrist est le fils de la perdition, celui qui fut apôtre.
C'est Judas Iscariot, lui la tête, le premier.
Les autres Antichrist sont des Judas, des fils de Judas, "fils de la perdition".

g) Et l'écrit de l'Apôtre Paul dans tous cela ? Et l'écrit de Daniel ? Et l'écrit du livre de l'apocalypse ?
Ce sera vu dans d'autres épisodes.

Conclusion :
L'Antichrist est un corps, il est pluriel
Il  existait depuis les écrits de Jean
Depuis ces écrits le mystère de l'iniquité agissait déjà et l'Apostasie était car les antichrists sont sortis de l Assemblée pour retourner dans le Monde en s'opposant au Seigneur Jésus.
Ce sont ceux qui s'opposaient aux apôtres, ces frères ou sœurs qui ont quittés l'Assemblée(Corps de Christ) et qui renient le Seigneur, c'est à dire s'opposent à l'enseignement des apôtres et enseignent de fausses doctrines.
Faux prophète est leur titre selon Jean

Écrit non entièrement finalisé.

Bises à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Emmanuel le Ven 8 Jan 2016 - 11:40

Salut Lucien,

Je suis d’accord avec ta conclusion.

J’ajouterai que de même que le Christ vient, l’Antichrist vient aussi. Et il va le précéder. Les anti-chrétiens attendent la venue de l’Anti-Christ comme les chrétiens attendent la venue du Christ.

J’ai hâte de lire la suite.

I love you

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par dan 26 le Ven 15 Jan 2016 - 16:39

[quote]
Lucien a écrit:
Jean dit ceci :
[spoiler="Citations de l'apôtre Jean"]
Mais ce n'est pas possible excusez moi !!!
dé le départ les dés sont pipés .
L'évangiles de Jean n'a jamais été celui de l’apôtre de JC. tous les exégètes le reconnaissent , il s'agit d'un evangile ecrit au début du second siècle par un dénommé Jean dit l'ancien, qui serait mort vers 130 d'après Papia qui l'ecrit en 140 .
Qui ne pouvait etre de Jean puisque quand il parle de lui il utilise la 3 eme personne du singulier .

Bises à tous.
Bravo , il faut le faire , ecrire tant de choses pour si peu, je reconnais que c'est fort .
Mais cela sent un copié collé , de cité de théologie .
amicalement

dan 26

Messages : 253
Date d'inscription : 29/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par dan 26 le Ven 15 Jan 2016 - 16:40

Emmanuel a écrit:Salut Lucien,

Je suis d’accord avec ta conclusion.

J’ajouterai que de même que le Christ vient, l’Antichrist vient aussi. Et il va le précéder. Les anti-chrétiens attendent la venue de l’Anti-Christ comme les chrétiens attendent la venue du Christ.
Sauf si les antichrétiens  doutent de la véracité de cette histoire .
Car attendre la venue d'un anti -mythe( quel beau jeu de mot Laughing Laughing ) serait assez illogique .
Amicalement

dan 26

Messages : 253
Date d'inscription : 29/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Emmanuel le Sam 16 Jan 2016 - 11:13

dan 26 a écrit:Mais ce n'est pas possible excusez moi !!!
dé le départ les dés sont pipés .
L'évangiles de Jean n'a jamais été celui de l’apôtre de JC. tous les exégètes le reconnaissent , il s'agit d'un evangile ecrit au début du second siècle par un dénommé Jean dit l'ancien, qui serait mort vers 130 d'après Papia  qui l'ecrit en 140 .
Qui ne pouvait etre de Jean puisque quand il parle de lui il utilise la 3 eme personne du singulier .

Vous êtes dans la section "Prophéties". Si vous souhaitez contester l'authenticité des écrits johanniques, je vous propose de le faire dans la section "Les Écritures inspirées".

Merci de respecter les thèmes.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par dan 26 le Sam 16 Jan 2016 - 12:03

Emmanuel a écrit:


Merci de respecter les thèmes.
Excuse moi
amicalement

dan 26

Messages : 253
Date d'inscription : 29/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Mimarie le Dim 15 Mai 2016 - 23:27

Ah Lucien  Smile  , stp, si tu pouvais revenir et nous donner la suite de ton exposé !
ce serait pour la plus grande joie des habitués du forum et pour nourrir notre réflexion, nos méditations.

Que Dieu te garde et te bénisse
sunny  cheers
avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Mimarie le Dim 14 Aoû 2016 - 21:18

je mets ici un extrait de  réflexion inhabituelle sur l'antichrist(s),  intéressant, car il se veut de ne pas aller au delà de ce qui est écrit , il veut rester strictement dans le contexte des paroles de Jean, surtout ne pas faire d'amalgames avec d'autres passages à juste raison je crois.

citation :
L’Antéchrist dans la Bible
"Comme je l’ai affirmé plus tôt, le personnage de l’Antéchrist n’apparaît pas dans la Bible, du moins, pas d’une façon qui pourrait ressembler à tout ce qu’on déclare à son sujet. En fait, le terme « Antéchrist » lui-même n’apparaît qu’à très peu d’endroits.  ....

Le mot « Antéchrist » nous vient directement du mot grec antichristos. Il apparaît seulement 5 fois dans toute l’Écriture (incluant ses variations grammaticales). Nous le rencontrons pour la première fois dans la première lettre de Jean (1Jn 2.18). L’introduction du terme se fait sans l’article défini. Littéralement, le texte va comme suit : « Enfants, c’est ici la dernière heure; et comme vous avez entendu dire qu’antéchrist vient, et il y a dès maintenant plusieurs antéchrists, par où nous connaissons que c’est la dernière heure. » (1Jn 2.18).

De ce premier verset, au moins trois choses sont irréfutablement claires :
1. Antéchrist n’est pas une seule personne. Il s’agit plutôt du terme descriptif d’un groupe, ou d’un type de personne, et non un titre spécialement réservé à une seule personne. Jean n’avait pas l’intention de décrire un dictateur mondial venant accomplir le rôle qui lui avait été prophétisé. Jean annonce plutôt l’arrivée de « plusieurs antéchrists. » Au verset suivant, il exprime la même idée en déclarant que ces antéchrists « n’étaient pas des nôtres; car s’ils [pluriel] eussent été des nôtres, ils [pluriel] seraient demeurés avec nous; mais c’est afin qu’il fût manifesté que tous ne sont pas des nôtres. » (1Jn 2.19)
2. Ces antéchrists étaient présents à l’époque où Jean écrivait ces lignes. Nous ne devons plus attendre une apparition dans notre avenir. Jean affirme que « c’est ici », « dès maintenant » que ces antéchrists « sont sortis d’entre nous. » L’affaire est close.
3. Écrivant sous l’inspiration du Saint-Esprit, Jean interpréta la manifestation de ces antéchrists comme la preuve que lui et ses lecteurs vivaient dans « la dernière heure » ou encore les « derniers temps. » À moins que la dernière heure n’ait duré 2000 ans, nous pouvons donc affirmer que les temps de la fin se rapportent à l’époque de Jean et non à la nôtre. Cela devrait en obliger quelques-uns à revoir l’idée qu’ils se font des derniers temps.
C’est là le premier, et le principal texte faisant mention de l’antéchrist. Le mot apparaît quelques fois encore, nous le verrons dans quelques instants, mais remarquez bien que, mises à part les deux premières lettres de Jean, le terme « antéchrist » n’apparaît nulle part ailleurs dans la Bible, même pas dans le livre de l’Apocalypse.

Nous avons vu jusqu’à présent les deux premières occurrences du mot en 1Jn 2.18. Dans le même discours, Jean donne à ses lecteurs le moyen de savoir si un antéchrist se trouve parmi eux. Il écrit : « Qui est menteur, si ce n’est celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antéchrist (1Jn 2.22) ». Bien que ce passage fait usage de l’article défini « l’ » (tant dans le grec que dans la traduction française), il est clair que, comme Jean a déjà établi l’idée qu’antéchrist était un groupe de personnes en général au verset 18, il propose maintenant des critères par lesquels ses lecteurs pourront juger des cas spécifiques (définis) d’hérésie parmi eux. Il individualise son langage en conséquence.

Le même principe s’applique en 1Jn 4.3 où Jean pousse plus loin les critères de jugement : « Et tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair, n’est point de Dieu. Or, c’est là celui de l’antéchrist, dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde. » La phrase « c’est là celui de l’antéchrist » est une description de l’esprit qui renie Jésus. Autrement dit, cela signifie : « cet esprit de reniement, c’est l’esprit de l’antéchrist. » C’est pourquoi tant de traductions se sentent obligées d’ajouter une deuxième fois le mot « esprit » même s’il n’y en a qu’un dans le texte grec (voir exemples). Cette fois encore, l’article « l’ » apparaît, mais sa fonction est claire, il détermine un cas spécifique et défini de cette hérésie. Tout cela s’appuie sur l’enseignement précédent de Jean au sujet du terme antéchrist : tester les enseignants afin de démasquer les hérésies. Donc, « éprouvez les esprits » poursuit Jean en ouverture du chapitre 4, « car plusieurs faux prophètes (tout comme les antéchrists en 2.18) sont venus dans le monde » (4.1)

L’autre instance du terme survient en 2Jn 7. Elle renforce et solidifie ce que nous avons dit jusqu’à maintenant. Jean répète le même enseignement presque verbatim, avertissant que « plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus est venu en chair. Un tel homme est le séducteur et l’antéchrist. »

L’article défini y apparaît encore, mais il est clair qu’il fait la description d’un groupe. Au pire, Jean pourrait vouloir faire référence à une force surnaturelle unique se cachant derrière ces nombreux « séducteurs », « faux prophètes » et « antéchrists »; mais même là, il ne pourrait s’agir d’un seul individu qui viendra dans notre futur. Cela voudrait simplement dire que, tout comme les pharisiens étaient les enfants du diable « le père du mensonge » (Jn 8.44), ces antéchrists seraient les enfants de cet antéchrist spirituel, le diable. Ce n’est pas nécessairement la bonne interprétation, mais c’est une possibilité.

L’enseignement biblique à propos de cet antéchrist découle donc de ces cinq brèves apparitions du terme à l’intérieur de quatre versets. Ces versets nous enseignent au moins ceci : il y avait plusieurs antéchrists au temps de Jean et leur apparence confirma que la génération de Jean était dans les derniers temps, voire même, dans la dernière heure.
Toutes interprétations sur l’antéchrist qui dévieraient de ces enseignements fondamentaux risqueraient d’ajouter ou de retrancher à la Parole de Dieu. L’Écriture ne nous permet tout simplement pas d’utiliser le terme « l’Antéchrist » pour parler d’un personnage unique encore à venir. Malheureusement, c’est ce que beaucoup font et continuent de faire.

cf  http://www.libreavecdieu.org/2012/06/qui-est-lantechrist.html#more
avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Emmanuel le Mar 16 Aoû 2016 - 21:36

Merci Mimarie pour cette réflexion intéressante.

L’Antéchrist dans la Bible
"Comme je l’ai affirmé plus tôt, le personnage de l’Antéchrist n’apparaît pas dans la Bible, du moins, pas d’une façon qui pourrait ressembler à tout ce qu’on déclare à son sujet. En fait, le terme « Antéchrist » lui-même n’apparaît qu’à très peu d’endroits.  ....

Le mot « Antéchrist » nous vient directement du mot grec antichristos. Il apparaît seulement 5 fois dans toute l’Écriture (incluant ses variations grammaticales). Nous le rencontrons pour la première fois dans la première lettre de Jean (1Jn 2.18). L’introduction du terme se fait sans l’article défini. Littéralement, le texte va comme suit : « Enfants, c’est ici la dernière heure; et comme vous avez entendu dire qu’antéchrist vient, et il y a dès maintenant plusieurs antéchrists, par où nous connaissons que c’est la dernière heure. » (1Jn 2.18).

De ce premier verset, au moins trois choses sont irréfutablement claires :
1. Antéchrist n’est pas une seule personne. Il s’agit plutôt du terme descriptif d’un groupe, ou d’un type de personne, et non un titre spécialement réservé à une seule personne. Jean n’avait pas l’intention de décrire un dictateur mondial venant accomplir le rôle qui lui avait été prophétisé. Jean annonce plutôt l’arrivée de « plusieurs antéchrists. » Au verset suivant, il exprime la même idée en déclarant que ces antéchrists « n’étaient pas des nôtres; car s’ils [pluriel] eussent été des nôtres, ils [pluriel] seraient demeurés avec nous; mais c’est afin qu’il fût manifesté que tous ne sont pas des nôtres. » (1Jn 2.19)
2. Ces antéchrists étaient présents à l’époque où Jean écrivait ces lignes. Nous ne devons plus attendre une apparition dans notre avenir. Jean affirme que « c’est ici », « dès maintenant » que ces antéchrists « sont sortis d’entre nous. » L’affaire est close.
3. Écrivant sous l’inspiration du Saint-Esprit, Jean interpréta la manifestation de ces antéchrists comme la preuve que lui et ses lecteurs vivaient dans « la dernière heure » ou encore les « derniers temps. » À moins que la dernière heure n’ait duré 2000 ans, nous pouvons donc affirmer que les temps de la fin se rapportent à l’époque de Jean et non à la nôtre. Cela devrait en obliger quelques-uns à revoir l’idée qu’ils se font des derniers temps.
C’est là le premier, et le principal texte faisant mention de l’antéchrist. Le mot apparaît quelques fois encore, nous le verrons dans quelques instants, mais remarquez bien que, mises à part les deux premières lettres de Jean, le terme « antéchrist » n’apparaît nulle part ailleurs dans la Bible, même pas dans le livre de l’Apocalypse.

Nous avons vu jusqu’à présent les deux premières occurrences du mot en 1Jn 2.18. Dans le même discours, Jean donne à ses lecteurs le moyen de savoir si un antéchrist se trouve parmi eux. Il écrit : « Qui est menteur, si ce n’est celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antéchrist (1Jn 2.22) ». Bien que ce passage fait usage de l’article défini « l’ » (tant dans le grec que dans la traduction française), il est clair que, comme Jean a déjà établi l’idée qu’antéchrist était un groupe de personnes en général au verset 18, il propose maintenant des critères par lesquels ses lecteurs pourront juger des cas spécifiques (définis) d’hérésie parmi eux. Il individualise son langage en conséquence.

Le même principe s’applique en 1Jn 4.3 où Jean pousse plus loin les critères de jugement : « Et tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair, n’est point de Dieu. Or, c’est là celui de l’antéchrist, dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde. » La phrase « c’est là celui de l’antéchrist » est une description de l’esprit qui renie Jésus. Autrement dit, cela signifie : « cet esprit de reniement, c’est l’esprit de l’antéchrist. » C’est pourquoi tant de traductions se sentent obligées d’ajouter une deuxième fois le mot « esprit » même s’il n’y en a qu’un dans le texte grec (voir exemples). Cette fois encore, l’article « l’ » apparaît, mais sa fonction est claire, il détermine un cas spécifique et défini de cette hérésie. Tout cela s’appuie sur l’enseignement précédent de Jean au sujet du terme antéchrist : tester les enseignants afin de démasquer les hérésies. Donc, « éprouvez les esprits » poursuit Jean en ouverture du chapitre 4, « car plusieurs faux prophètes (tout comme les antéchrists en 2.18) sont venus dans le monde » (4.1)

L’autre instance du terme survient en 2Jn 7. Elle renforce et solidifie ce que nous avons dit jusqu’à maintenant. Jean répète le même enseignement presque verbatim, avertissant que « plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus est venu en chair. Un tel homme est le séducteur et l’antéchrist. »

L’article défini y apparaît encore, mais il est clair qu’il fait la description d’un groupe. Au pire, Jean pourrait vouloir faire référence à une force surnaturelle unique se cachant derrière ces nombreux « séducteurs », « faux prophètes » et « antéchrists »; mais même là, il ne pourrait s’agir d’un seul individu qui viendra dans notre futur. Cela voudrait simplement dire que, tout comme les pharisiens étaient les enfants du diable « le père du mensonge » (Jn 8.44), ces antéchrists seraient les enfants de cet antéchrist spirituel, le diable. Ce n’est pas nécessairement la bonne interprétation, mais c’est une possibilité.

L’enseignement biblique à propos de cet antéchrist découle donc de ces cinq brèves apparitions du terme à l’intérieur de quatre versets. Ces versets nous enseignent au moins ceci : il y avait plusieurs antéchrists au temps de Jean et leur apparence confirma que la génération de Jean était dans les derniers temps, voire même, dans la dernière heure.
Toutes interprétations sur l’antéchrist qui dévieraient de ces enseignements fondamentaux risqueraient d’ajouter ou de retrancher à la Parole de Dieu. L’Écriture ne nous permet tout simplement pas d’utiliser le terme « l’Antéchrist » pour parler d’un personnage unique encore à venir. Malheureusement, c’est ce que beaucoup font et continuent de faire.

cf  http://www.libreavecdieu.org/2012/06/qui-est-lantechrist.html#more

Je pense que ceux qui pensent à un Antichrist avant la venue du Christ visent plutôt les faux Christs (c'est mon cas en tout cas) dont parle Jésus avec en ligne de mire l'un d'entre eux qui surpassera tous les autres. Il y a peut-être un amalgame à écarter effectivement. Bien que "anti" puisse prendre les deux sens, "contre" ou "à la place", Jean évoque ceux qui sont contre le Christ plutôt que ceux qui veulent prendre sa place.

Quand on évoque la bête qui monte de la terre on devrait donc peut être prendre l'habitude de parler de faux Christ pour écarter cette ambiguïté tout comme le serpent est le faux Dieu.

Peut-être l'antichristisme dont parle Jean est-il à mettre en rapport avec l'apostasie dont parle Paul.


Dernière édition par Emmanuel le Jeu 18 Aoû 2016 - 19:04, édité 1 fois

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Mimarie le Jeu 18 Aoû 2016 - 0:43

Plus j'y réfléchis et plus je penche pour une compréhension simple dans le contexte de l'époque de Jean et à ce qu'il constatait déjà.

-  Like a Star @ heaven  L’antichrist est celui qui nie Jésus en temps que Messie. Et on sait que du temps de Jean la plupart des Judéens ne reconnaissaient pas que Jésus était le Messie promis à Israël.

- Like a Star @ heaven   L’antichrist est celui qui nie la venue en chair de Jésus. Déjà , à l'époque de Jean , les gnostiques (et plus particulièrement les docètes) niaient cela, mais il est évident que cela concerne tous ceux qui nient l’incarnation de Jésus d’une manière ou d’une autre jusqu'à nos jours.
►sur les docètes voir : http://www.universalis.fr/encyclopedie/docetisme/

-  Like a Star @ heaven  Manifestement, à la lecture des versets de 1Jean, l’antichrist est déjà présent lorsque Jean vit et écrit : ce n’est donc pas quelqu'un qui viendra juste avant la « fin du monde ».  les versets concernés ne le disent pas.

L’antichrist n’est pas une personne particulière mais plutôt un état d'esprit, une attitude de pensée, chez les individus qui nient Christ, qui nient sa venue dans la chair et qui s'opposent à la révélation qu'il nous a apportée.

Après les apôtres, certains chrétiens, tels Irénée ou  Ignace d'Antioche ont écrit pour lutter contre le gnosticisme.
Selon Wikipédia, " les évangiles canoniques décrivent Jésus comme un personnage historique et se présentent comme l'accomplissement des prophéties de l'Ancien Testament. Mais pour certains chrétiens gnostiques cette réalité paraissait secondaire par rapport à la signification qu'on lui prêtait". Ils en étaient venu à tomber dans de fausses doctrines sur Christ et sa venue dans le monde.

pour mémoire, les versets sur l'antichrist :
« Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antichrist vient, il y a maintenant plusieurs antichrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure. » 1 Jean 2:18

« Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antichrist, qui nie le Père et le Fils. » 1 Jean 2:22

« et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antichrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. » 1 Jean 4:3

« Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antichrist. » 2 Jean 1:7

avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Mimarie le Mer 7 Déc 2016 - 7:30

Une question, peut-être encore:

Qui, au premier siècle, a nié avec véhémence la réalité du Messie venu en chair, au point de le faire mourir sur la croix ?

"18Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. ..... 22 Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils." (1Jean2)
scratch study
avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Emmanuel le Dim 11 Déc 2016 - 11:17

Remarque intéressante. On peut se demander en effet si Jean en disant "lls sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres" ne parle pas du peuple de Dieu sous l'ancienne alliance. Ceux qui n'ont pas accepté le Messie venu dans la chair sont sortis du peuple de Dieu.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par barouk le Dim 11 Déc 2016 - 15:10

Bonsoir à vous tous

oui l'idée est intéressante mais la réflexion qui me vient tout de suite à l'esprit en vous lisant (a froid comme on peut dire) mais qui demandera quelques recherches,
serait:
Ce sont plutôt les disciples juifs obéissant à leur Maitre Yéshoua qui étaient sortit du milieux des maitres penseurs juifs pharisiens et saducéens, bien que continuant à allaient au temple et faisant encore des bains rituels comme pu encore le faire L'apôtre Paul. Ce furent des chrétiens baptisés qui s'écarteraient du culte pur pour aller vers de veines idées philosophiques ou par orgueil ou X raisons qui s'en prendraient au vrais troupeau de Yeshoua et devenant ainsi Antichrist . Il est vrai que les premiers chrétiens durent subir des persécutions venant des juifs, mais depuis des siècles c'est l'église apostate qui a fait le plus de mal au vrais chercheurs des paroles de vie de notre Seigneur Yéshoua, persécutant tous ceux qui s'érigeraient contre leurs fausses doctrines.Il est vrai que nous avons maintenant plus de liberté pour exprimer nos pensées mais nous sommes noyés par des tas d'interprétations bibliques qui sont encore imprégnées de doctrine erronées, difficile tout ça. Prions pour trouver la véritable lumière, heureusement que la Parole Sacrée nous est parvenu authentique, bien qu'il faille encore jongler avec les divers traductions mais quel plaisir de lire ces Ecrits Sacrés en toute liberté alors que tant on perdu la vie parce qu'il possédait une bible. Profitons de cette liberté pour nous enrichir spirituellement et nous encourager mutuellement.      

Salutations fraternelle à vous tous I love you
avatar
barouk

Messages : 173
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Patoune le Lun 12 Déc 2016 - 14:40

https://francmaconnerieexposee.wordpress.com/2015/09/20/astana-au-kazakhstan-derniere-grande-capitale-maconnique/

Astana : anagramme de Satana.
nouvelle ville située dans le Kazakhstan qui brigue la volonté d'être la capitale de la la religion universelle  et la capitale du monde tout court.

Patoune

Messages : 187
Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Emmanuel le Ven 16 Déc 2016 - 20:33

barouk a écrit:mais depuis des siècles c'est l'église apostate qui a fait le plus de mal au vrais chercheurs des paroles de vie de notre Seigneur Yéshoua, persécutant tous ceux qui s'érigeraient contre leurs fausses doctrines.

Je me demande quelle est la part de vérité dans ceci. Qu'en sait-on au juste ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par barouk le Sam 17 Déc 2016 - 4:57

Qu'en sait-on au juste ? !!!!

Pourquoi alors le pape Jean Paul II aurait-il demandé pardon pour les fautes commises ?

Serais-tu donc si pressé Emmanuel de voir l'antichrist dans le peuple juif de l'ancienne alliance pour en oublier l'histoire de la chrétienté ?
Beaucoup la voit noire même très noire.  

Le peuple juif de l'ancienne alliance n'a t-il pas déjà été jugé ?

I Thessaloniciens 2:14-16
"En effet, frères, vous avez vous-mêmes imité les Eglises de Dieu en Jésus-Christ qui sont en Judée: vous avez souffert de la part de vos propres compatriotes ce qu'elles ont souffert de la part des Juifs. Ce sont eux qui ont tué le Seigneur Jésus et les prophètes, ce sont eux qui nous ont persécutés; ils ne plaisent pas à Dieu et ils sont hostiles à tous les humains; ils nous empêchent de parler aux non-Juifs pour qu'ils soient sauvés, et ils ne cessent ainsi de mettre le comble à leurs péchés. Mais la colère a fini par les atteindre."    (en 70 ?)


Dernière édition par barouk le Sam 17 Déc 2016 - 10:26, édité 1 fois
avatar
barouk

Messages : 173
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Emmanuel le Sam 17 Déc 2016 - 8:55

barouk a écrit:Qu'en sait-on au juste ? !!!!

Pourquoi alors le pape Jean Paul II aurait-il demandé pardon pour les fautes commises ?

Serais-tu donc si pressé Emmanuel de voir l'antichrist dans le peuple juif de l'ancienne alliance pour en oublier l'histoire de la chrétienté ?
Beaucoup la voit noire même très noire.  

Non, je pense que les antichrists sont issus de l'Eglise. J'ai simplement écrit que la remarque de Mimarie était intéressante.

Il faudrait voir pour quelles fautes précisément le pape a demandé pardon.

J'ai lu dernièrement le livre de Marion Sigaut qui démonte le mythe de la chasse aux sorcières soit-disant orchestrée par l'Eglise.

Je pense que les milieux francs-maçons ont volontairement exagéré et sali l'image de l'Eglise pour mieux masquer leurs crimes (voir son livre sur les enfants disparus de l’Hôpital général) et prendre le pouvoir.

http://www.kontrekulture.com/auteur/Sigaut%20Marion

Il faut bien sûr prendre les propos de Marion Sigaut avec du recul car c'est une catholique engagée mais ses arguments sont pertinents.

Enfin, ce n'est pas la vision des uns et des autres qui est importante mais de ce qui s'est réellement passé.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par barouk le Dim 18 Déc 2016 - 4:32

Le pardon de Jean Paul II


La conclusion de la célébration de repentance et de demande de pardon
était de cet ordre: «jamais plus d’actes contraires à la charité dans
le service de la vérité; jamais plus de gestes contre la communion
de l’Église, jamais plus d’offenses contre quelque peuple que ce
soit; jamais plus de recours à la logique de la violence; jamais
plus de discriminations, d’exclusions, d’oppressions, de mépris des
pauvres et des petits».

Article de l'obs du 10 mars 2000


Dimanche place Saint-Pierre, à Rome, le pape Jean-Paul II fera un grand "mea culpa" de l'Eglise pour ses fautes commises au cours de l'Histoire. Selon le Vatican, l'intervention ne doit pas être considérée comme "une auto-flagellation spectaculaire" mais comme une tentative de guérir les blessures du passé.
Lors de ce discours, moment fort du "jour du pardon" décrété dans la cadre des célébrations du Grand Jubilé de l'Eglise, le pape demandera pardon pour les fautes commises envers les Juifs, les femmes et les peuples autochtones. Le "mea culpa" concerne aussi l'Inquisition, les croisades et tous les actes qui ont porté atteinte à l'unité des chrétiens.
"Le passé n'est jamais complètement mort", a déclaré mardi le cardinal Roger Etchegaray, président du comité du Vatican pour l'année du Jubilé 2000. "Si l'Eglise regarde humblement son passé, c'est pour mieux faire face au présent et entrer résolument dans le nouveau millénaire", a-t-il poursuivi. Pour Mgr Etchegaray, "le corps de l'Eglise est plein de cicatrices", et le Pape "demandera pardon pour les péchés passés et présents de ses enfants."

Purification

Les théologiens du Vatican justifie la repentance générale de l'Eglise dans un texte intitulé "mémoire et réconciliation", qui précise que "toutes les formes de repentir pour les fautes du passé et chacun des gestes qui leur sont liés dans l'Eglise, s'adressent avant tout à Dieu".
La confession publique sera faite lors d'une cérémonie solennelle inédite pour laquelle une liturgie nouvelle a dû être inventée par le clergé catholique. Au centre de la cérémonie, le crucifix de l'église San Marcello al Corso, datant du XIVème siècle, placé traditionnellement pendant les années saintes dans la basilique Saint-Pierre pour y être vénéré. Cette "présence entend souligner que seul Dieu peut pardonner les pêchés", a précisé Mgr Marini.
Au son des "invocations litaniques" demandant le pardon pour les pécheurs, le Mea Culpa de l'an 2000 débutera par une "station" du pape et des cardinaux devant la statue de la Pieta de Michel-Ange, suivie d'une procession "pénitentielle" vers l'autel sur lequel auront été disposés sept candélabres et un exemplaire des Evangiles.
Le pape prononcera un discours, a priori important, puis viendront des prières et des cantiques tandis que des lampes seront progressivement allumées devant le crucifix. Après l'oraison, Jean Paul II embrassera la croix pour demander pardon à Dieu.
Le pape, aujourd'hui âgé de 79 ans, qui a demandé une bonne centaine de fois pardon au nom de l'Eglise catholique, a ainsi voulu faire un acte solennel et médiatique à l'occasion du Jubilé de l'an 2000.
L'Eglise "ne peut franchir le seuil du nouveau millénaire sans pousser ses fils à se purifier dans le repentir des erreurs, des infidélités, des incohérences, des lenteurs", avait-il notamment affirmé. Il a évoqué "la reconnaissance des péchés historiques" en particulier dans un discours fait le 1er septembre 1999 devant dix mille pèlerins place Saint-Pierre. Il avait alors surtout fait allusion aux divisions des chrétiens et à l'Inquisition.
Un des repentirs les plus difficiles à admettre a été celui de la responsabilité des catholiques dans l'anti-sémitisme et l'holocauste nazi. Ce n'est que le 16 mars 1997 que le Vatican tenait une promesse faite en 1987 par le pape aux Juifs, en publiant un document sur la Shoah. Le texte, intitulé "Réflexions sur la Shoah", a été jugé important mais insuffisant par une communauté juive déçue qui attendait une demande de pardon.

La déception des homosexuels

Un dirigeant de la communauté homosexuelle italienne a invité mardi le Vatican à demander également pardon pour les traitements infligés aux homosexuels.
"Le Vatican demande pardon à tout le monde sauf aux homosexuels, qui figurent parmi les nombreuses victimes des violences théocratiques d'hier et d'aujourd'hui", a déclaré Franco Grillini. Dans un communiqué, il accuse l'Eglise catholique, pour qui l'homosexualité est un péché, d'avoirencouragé au cours des siècles la répression à l'égard des homosexuels.


Je recherche le discours du Cardinale Etchegaray qui évoquait particulièrement le mal fait aux Chrétiens


avatar
barouk

Messages : 173
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Antichrist ou les Antichrists ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum