les anciens manuscrits concernant l' A.T.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les anciens manuscrits concernant l' A.T.

Message par Mimarie le Dim 30 Aoû 2015 - 7:38


L'Ancien Testament le plus ancien et le plus complet qui existe de nos jours est un manuscrit copié par Aaron ben Asher (savant érudit qui passa plusieurs années à étudier les anciens manuscrits hébreux) sur le fameux manuscrit d'Alep de son grand-père, Moïse ben Asher, datant de 930 ap. J-C. Ce manuscrit est connu sous le nom de manuscrit de Leningrad. C'est une copie des anciens textes massorétiques qui venaient directement des anciens Hébreux de Palestine. Il acheva son œuvre en 1008 ap. J-C.

Bien que notre Ancien Testament soit basé sur l'Ancien Testament de ben Asher, qui est lui-même une reproduction des textes massorétiques, les savants n'en essaient pas moins de déterminer si le texte moderne est une transcription fidèle des écrits originaux. La méthode employée pour déterminer l'exactitude du texte actuel consiste à comparer ce dernier avec d'autres textes anciens.

Ces textes anciens proviennent de plusieurs sources :

- la version des Septante qui est une traduction grecque de l'Ancien Testament hébreu, faite à Alexandrie en Egypte. Cette entreprise de traduction de grande envergure exigea la participation de nombreux traducteurs, et il fallut près de 150 ans pour l'achever (285-135 av. J-C).

- une ancienne version samaritaine de la Thora.
- la plus ancienne traduction latine de l'Ancien Testament (2ème siècle ap. J-C). *
- la traduction syrienne (2ème ou 3ème siècle ap. J-C).
- la Vulgate latine de Jérôme (fin du 4ème siècle ap. J-C).

Signalons ici qu'il y a encore aujourd'hui plus de 8000 manuscrits de la Vulgate : ce ne sont pas les manuscrits qui manquent à la science exégétique? Il y a une autre source d'extrême importance pour l'étude comparative des textes : les rouleaux de la mer Morte, découverts à Qumran en 1947. Ces rouleaux étaient enfermés dans des jarres cachées dans des grottes, près de la mer Morte en Palestine : après 2000 ans, ils se trouvaient dans un état de conservation remarquable. Ils ont été rédigés entre 250 et 175 av. J-C, dates qui correspondent à peu près à l'époque où la Septante a été traduite à Alexandrie. Cette remarquable découverte met à la disposition des savants des manuscrits de l'Ancien Testament datant d'environ deux siècles av. J-C. Ces rouleaux sont conservés au Musée de Jérusalem.

En matière de documentation, les rouleaux de la mer Morte dont 10 parchemins complets, environ 600 manuscrits distincts et des milliers de fragments, constituent une richesse colossale. Grâce à eux, nous avons maintenant des manuscrits complets ou des fragments de tous les livres de l'Ancien Testament, à l'exception du livre d'Esther. La découverte de ces rouleaux nous a rapprochés de presque 1000 ans de l'époque où l'Ancien Testament a été écrit. Ces manuscrits ont confirmé que l'Ancien Testament, tel que nous l'avons aujourd'hui, est une transcription exacte de l'original hébreu.

(citation de http://www.answering-islam.org/French/Auteurs/Shenk/saintlivre_fr2.htm )


* l'auteur de l'article fait allusion à ce qu'on appelle la "Vetus Latina" ("vieille  latine"): c'est le nom collectif des anciennes versions latines de textes bibliques effectuées à partir des textes grecs. Les plus anciennes d'entre elles remontent au effectivement au 2ieme siècle.  voir :
http://www.vetus-latina.de/fr/index.html
http://www.vetus-latina.de/fr/edition_vetus_latina/edition.html
avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: les anciens manuscrits concernant l' A.T.

Message par Emmanuel le Dim 30 Aoû 2015 - 8:43

Ça tombe bien Mimarie car c'est un sujet que je souhaitais aborder. L'auteur néglige tout de même de dire qu'il existe des divergences entre le Texte massorétique, la Septante et le pentateuque samaritain. Voir par exemple la note de Deutéronome 32:43 pour ceux qui possèdent la NBS édition d'étude.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: les anciens manuscrits concernant l' A.T.

Message par Mimarie le Lun 31 Aoû 2015 - 2:07

merci Emmanuel.

Il n'y a pas qu'un seul canon pour l'ancien testament !
C'est intéressant de voir ces particularités et comment elles se sont constituées.

Orthodoxes, catholiques et protestants s'accordent toutefois sur une liste de 39 livres qui pour l'AT correspondent à l'ensemble des livres du Tanakh juif.
Mais les orthodoxes et les catholiques y ajoutent plusieurs écrits, dits livres deutérocanoniques, transmis en grec dans la Septante.
Six de ces textes seulement, présents dans les Bibles orthodoxes, ont été rajoutés dans la traduction de la TOB 2010: 3Esdras, 3Maccabées, Psaume 151, Prière de Manassé, 4Maccabées, 4Esdras.

Dans la bible des orthodoxes voici la liste complètes des livres ajoutés au 39 que nous connaissons habituellement :
Tobit;
Judith;
Psaume 151;
Psaumes 152 à 155;
Psaumes de salomon;
Livre de Baruch;
Lettre de Jérémie;
3 Esdras (correspond à 2 Esdras dans les Bibles russes);
Sagesse de Salomon;
sagesse de Siracide;
les ajouts grecs d'Esther;
Suzanne selon Théodotion (ou Daniel 13)
Bel et le dragon selon Théodotion (ou Daniel 14)
1, 2 et 3 Maccabées;
Prière de Manassé;
4 Maccabées;
4 Esdras (correspond à 3 Esdras dans les Bibles russes).

- Pour comprendre un peu mieux tout ça : http://www.spiritualite-orthodoxe.net/bible_ancien_testament_orthodoxie.html

- et aussi de  l’intérêt de lire les 6 livres deutérocaniques     :   http://www.bible-service.net/extranet/current/pages/1111.html
avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: les anciens manuscrits concernant l' A.T.

Message par Emmanuel le Lun 31 Aoû 2015 - 13:18

Ces canons ont été fixés tardivement. Je vous met ici les recherches que j'avais effectuées il y a quelques années sur le Canon de l'AT. Je m'étais appuyé sur l' "Introduction à l'Ancien Testament" de Gleason Archer.

La bible hébraïque était auparavant divisée en vingt-quatre livres au lieu des trente-neuf actuels. 1 et 2 Samuel ne comptaient que pour un, tout comme 1 et 2 Rois, 1 et 2 Chroniques, Esdras-Néhémie ainsi que les douze petits prophètes. Flavius Josèphe n’en comptait que vingt-deux, Ruth étant sans doute inclus dans Juges et Lamentations dans Jérémie comme l’indiquera plus tard Origène qui compte le même nombre de livres (Eusèbe, Histoire ecclésiastique, VI, XXV). Avec le temps et pour les besoins de l’année liturgique, les Juifs séparèrent Ruth des Juges et Lamentations de Jérémie et les joignirent au groupe comprenant Cantique des cantiques, Ecclésiaste et Esther pour constituer les cinq rouleaux (Megilloth)*.

Voici le passage de Josèphe : "Il n'existe pas chez nous une infinité de livres en désaccord et en contradiction, mais vingt-deux seulement qui contiennent les annales de tous les temps et obtiennent une juste créance. Ce sont d'abord les livres de Moïse, au nombre de cinq, qui comprennent les lois et la tradition depuis la création des hommes jusqu'à sa propre mort. C'est une période de trois mille ans à peu près. Depuis la mort de Moïse jusqu'à Artaxerxès, successeur de Xerxès au trône de Perse, les prophètes qui vinrent après Moïse ont raconté l'histoire de leur temps en treize livres. Les quatre derniers contiennent des hymnes à Dieu et des préceptes moraux pour les hommes. Depuis Artaxerxès jusqu'à nos jours tous les événements ont été racontés, mais on n'accorde pas à ces écrits la même créance qu'aux précédents, parce que les prophètes ne se sont plus exactement succédé" (Contre Apion, I, VIII).

* Le Cantique des cantiques se lisait à la Pâque, Ruth à la Pentecôte, Lamentations lors de la commémoration de la destruction de Jérusalem en 587, L’Ecclésiaste à la fête des Tabernacles et Esther à la fête des Pourim.

xxxxxxxxxxxxxxxx

Pour en revenir à la fiabilité de l'AT, je ne sais pas quel est le taux de divergences entre le TM et la LXX. A titre indicatif, pour le NT il est d'environ 3% entre le texte dit reçu et le texte reconstitué par la critique textuelle. Mais la grande majorité des divergences sont mineures.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: les anciens manuscrits concernant l' A.T.

Message par Emmanuel le Ven 11 Déc 2015 - 12:55

La critique textuelle nous permet de disposer aujourd'hui d'un texte du Nouveau Testament très fiable, bien plus fiable en fait que n'importe quel autre texte de l'Antiquité. Les plus anciens manuscrits sont très proches des autographes, parfois quelques décennies seulement. Ainsi, des ajouts comme par exemple la finale longue de Marc ont pu être décelés et rejetés ainsi que de nombreuses petites erreurs du texte dit reçu. Il reste bien des doutes sur quelques rares textes comme Matthieu 28:19 (le baptême au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit) mais la fiabilité du NT reste très bonne.

Qu'en est-il de l'Ancien Testament ? La distance entre les autographes et les plus anciens manuscrits se compte en siècles et atteint sans doute plus de mille ans pour les plus anciens textes du Pentateuque.

Le Pentateuque a tout de même été traduit en araméen dès le 7e siècle avant JC à l'usage des populations implantées en Israël par les Assyriens. Ceci permet de déceler les ajouts ultérieurs à cette époque dans les deux traditions manuscrites mais il reste un vide d'environ 8 siècles. L'ensemble de l'AT a été traduit en grec au 3e siècle avant JC.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: les anciens manuscrits concernant l' A.T.

Message par Emmanuel le Lun 14 Déc 2015 - 13:32

J'ai lu des choses intéressantes dans mes Introductions à l'AT et je vous en fais part succinctement.

Tout d'abord le texte de la LXX n'est pas un texte modifié mais viens d'un orignal hébreu comme le montrent les mss de Qumrân. En effet, on retrouve des variantes spécifiques à la LXX dans des textes hébreux. Cela signifie donc qu'une certaine variété dans les mss hébreux existait déjà vers le second et le premier siècle avant JC.

Ensuite, on connait les sophérim, ces scribes qui ont soigneusement recopié les mss depuis le retour d'exil, mais on ne sait pas grand chose de la précision avec laquelle ils ont été recopiés avant l'exil. Il semble quand même qu'ils aient effectué quelques retouches. Peut-être ces scribes ont-ils conservé une variété qui existait déjà et on préférer ne pas choisir entre les différentes familles de mss et les ont tous recopiés ? Ou peut-être existait-il une autre école de scribes ? E tout cas la variété textuelle a duré jusqu'à ce que les rabbins décident du texte authentique au premier siècle après la naissance du christianisme. C'est de qu'on appelle le texte proto-massorétique.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: les anciens manuscrits concernant l' A.T.

Message par Mimarie le Lun 1 Fév 2016 - 13:23

tout cela est vraiment intéressant!  Merci.

je reviens sur les textes  de base de l'Ancien Testament, pour synthétiser.


Nous disposons de nombreux témoins du texte de l’Ancien Testament, aussi bien en hébreu qu’en grec ou dans d’autres langues. En effet, l’AT a été rédigé en hébreu (avec quelques passages en araméen) puis traduit en grec et dans d’autres langues. Parmi ces divers témoins, deux groupes se détachent nettement: les manuscrits qui portent le texte massorétique, en hébreu, et ceux qui portent le texte de la Septante, sa traduction grecque.
Les traductions modernes de l’Ancien Testament sont en règle générale basées sur le texte massorétique. (...)

1-Le texte massorétique
Dès l'an 500 apr. J.-C. et jusque vers l'an 1000 environ, des écoles de scribes apparaissent: celles des massorètes. Leur contribution la plus importante a certainement été l'introduction d'une ponctuation et de points-voyelles fixant la prononciation du texte. La division du texte en versets leur est antérieure (3e siècle av. J.-C.), tandis que la division en chapitres a été introduite sur la Vulgate au 13e siècle. Des trois systèmes principaux de vocalisation (tibérien, palestinien, babylonien), c’est le système tibérien (famille Ben-Asher) qui s’est progressivement imposé et a été suivi dans les éditions imprimées. La valeur de ce texte hébreu traditionnel, dit massorétique, a été confirmée par la découverte des manuscrits de la mer Morte, mille ans plus anciens.
Le seul manuscrit hébreu complet que nous possédions est le Codex Leningradensis, daté de 1008 et qui est reproduit dans la Biblia Hebraica Stuttgartensia (BHS), mais les témoins hébreux du texte biblique sont au nombre d'environ 3000. La Biblia Hebraica de Kittel (qu’a remplacée la BHS) reproduisait dans ses deux premières éditions le texte de la Bible rabbinique de Venise, éditée par Jacob-ben-Hayyim en 1524-1525.
Le texte massorétique est suivi dans les versions que sont les Targums (araméen, avec parfois des développements explicatifs) et la Vulgate (latin, 8000 manuscrits), et la Peshitta (syriaque) s’en rapproche.

2-Les textes de Qumrân
Les manuscrits de la mer Morte ont été découverts en 1947 dans des grottes proches des ruines de Qumrân et dans d’autres sites du Désert de Juda. Des fragments de tous les livres bibliques, sauf Esther, ont été retrouvés. Ecrits près d’un millénaire avant les grands codex du texte massorétique, soit entre la fin du 3e siècle av. J.-C. et le 1er siècle apr. J.-C., ils confirment sa fiabilité. Cependant, ils témoignent d’une plus grande liberté de copie (orthographe) qu’à l’époque des massorètes et ils appuient parfois d’autres témoins du texte, notamment le Pentateuque samaritain et la Septante. Deux exemples:
→ A la fin d’Esaïe 9.19, le texte massorétique dit: «Chacun mange la chair de son bras.» C’est aussi le texte que portent une partie des manuscrits de la version grecque des Septante et la Vulgate. Un manuscrit de la Septante porte «frère» à la place de «bras»; le targum et la version grecque de Symmaque portent «prochain». Une légère modification du texte massorétique (mêmes consonnes mais autres voyelles) permet, par pure conjecture, de lire «semence» (c’est-à-dire les enfants ou descendants).
Les diverses possibilités évoquées ici se reflètent dans les traductions françaises; ainsi, la Bible en français courant et Parole de vie adoptent la traduction «prochain», tandis que la Bible du Semeur parle d’«enfants», suivant la conjecture «semence». Une version comme la Segond 21 garde le texte «bras» que deux manuscrits de Qumrân appuient.
→ Au début d’Esaïe 53.11, le texte massorétique porte «il verra» sans complément à ce verbe; la version grecque des Septante ajoute «la lumière». Les manuscrits de Qumrân portent «il verra la lumière» et confirment que la présence de ce mot dans le texte biblique est ancienne.
On a découvert aussi en 1890 des dizaines de milliers d’autres textes fragmentaires ailleurs, notamment les fragments de la geniza* (lieu d’entrepôt de manuscrits hors d’usage) du Caire, datés d’entre le 5e et le 8e siècle apr. J.-C.

3-Le Pentateuque samaritain
Le texte du Pentateuque a été recopié par les Samaritains à part des Juifs, mais les spécialistes ne s’entendent pas sur la date de séparation. Quelques rares modifications du texte sont imputables aux convictions particulières des Samaritains, la plupart des variantes pourraient renvoyer à une forme de texte ancienne. Le plus ancien manuscrit: probablement celui de Cambridge (début 12e siècle). Il existe un targum samaritain, traduction araméenne du Pentateuque samaritain.

4-La Septante
Réalisée par les Juifs dès le 3e siècle av. J.-C., la version grecque des Septante a ensuite été recopiée par les chrétiens. On la trouve en particulier dans les codex Sinaïticus, Vaticanus et Alexandrinus (qui portent aussi le texte du Nouveau Testament).
C’est une traduction très littérale pour le Pentateuque, beaucoup plus libre pour les livres sapientiaux (c’est-à-dire de sagesse). Parmi les grosses différences d’avec le texte massorétique, il faut signaler:
• le regroupement des Psaumes 9 et 10, ainsi que 114 et 115, en un seul, alors que les Psaumes 116 et 147 sont au contraire divisés en deux (d’où certaines différences de numérotation dans les Psaumes);
• la place différente de certains chapitres et sections de chapitres dans le livre de Jérémie (ch. 25 à 51);
• la place différente de certains chapitres et sections de chapitres dans les Proverbes (ch. 24.23–31.9);
• l’introduction de livres écrits directement en grec et appelés «apocryphes» par les protestants, «deutérocanoniques» par les catholiques.
Des traductions ont été effectuées à partir de la Septante: les vieilles versions latines (subsistent à l’état de fragments), les versions coptes, éthiopienne, arménienne, arabe.

(N.B.  informations recueillies et citées à partir du lien :  
 http://www.universdelabible.net/les-traductions-de-la-bible/les-manuscrits-originaux/les-textes-de-base?start=2   )

à propos des fragments de la geniza* mentionnés plus haut , voir :
http://cnta.forumdomtom.com/t330-la-genizah-du-caire
avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: les anciens manuscrits concernant l' A.T.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum