Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Emmanuel le Jeu 27 Aoû 2015 - 21:10

Avant l'exil, les juifs employaient le nom de Dieu en s'adressant aux gens des nations. Mais après l'exil ils évitèrent d'agir ainsi. Esdras et Néhémie prononcèrent le nom en s’adressant à des Juifs (Esdras 8:28-29 ; 10:11. Néhémie 4:14 ; 8:9) mais n’utilisèrent que les substituts Dieu et Dieu des cieux en s’adressant à des gens des nations (Esdras 5:11,12,17. Néhémie 2:20). Cyrus connaissait ce nom (Esdras 1:2) et Zorobabel l'a prononcé devant des gens des nations (Esdras 4:3).

Entre le retour d'exil sous Zorobabel et ceux d'Esdras et de Néhémie, il s'est écoulé quelques décennies. Cela voudrait dire que le changement s'est produit peu de temps après le retour d'exil. Cependant Daniel évite de prononcer le nom divin devant des non juifs durant l'exil même (2:28-29, 37, 44 ; 4:17, 24, 26, 32). Il semble donc être l'initiateur de cette pratique.

Pourquoi ce changement d'attitude ? Il s'agit semble-t-il d'un usage approuvé par Dieu puisqu'il a été pratiqué par son prophète.

Peut-être que le triomphe du Dieu jusque là national d'Israël dans sa controverse contre les faux dieux des nations (cf Isaïe dans lequel Jéhovah avait annoncé la punition et le relèvement d'Israël et même jusqu'au nom du libérateur) incite désormais les juifs à parler de lui aux non juifs comme le Dieu des cieux ou le Dieu Très-haut pour montrer qu'il est le seul véritable Dieu.

Qu'en pensez-vous ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Patoune le Ven 28 Aoû 2015 - 15:36

Bonjour Emmanuel et tous, la nouvelle alliance fait entrer ses adorateurs dans des relations filiales avec YHWH, plus intimes et plus profondes avec Lui. Connaître son nom est de moindre importance que le fait qu'Il est le Père.
Le nom de Jésus Christ est devenu plus important que son propre nom car Il (YHWH) lui a donné le nom qui est au dessus des autres noms.
C'est YHWH qui a laissé faire cette situation.

Patoune

Messages : 188
Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Mimarie le Sam 29 Aoû 2015 - 7:38

Bonjour à chacun et chacune,

Nous sommes depuis le 1er siècle dans une phase de l'histoire humaine où Dieu a installé Jésus sous les feux de la rampe  pour accomplir la suite et fin de son Plan envers les humains, - en lui donnant tout pouvoir pour à la fois régner spirituellement, guider, instruire et unir ses frères chrétiens en ecclésia , faire d'eux ses frères et des fils pour son Père. A tel point qu'un chrétien véritable dans ses prières, s'adresse à Dieu en l'appelant Père. ce qui dénote une relation forte entre Dieu, Jésus et lui.

  "Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître (celui qui est) le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C'est lui le Dieu véritable et la vie éternelle". (1 Jean 5:20)  

"il nous a destinés d'avance, par Jésus-Christ, à l'adoption filiale, pour lui, selon sa volonté bienveillante, afin de célébrer la gloire de sa grâce, dont il nous a comblés en son bien-aimé.
En lui, nous avons la rédemption par son sang, le pardon des fautes selon la richesse de sa grâce, qu'il nous a octroyée abondamment, en toute sagesse et intelligence. Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, le projet bienveillant qu'il s'était proposé en lui, pour le réaliser quand les temps seraient accomplis : récapituler tout dans le Christ, ce qui est dans les cieux comme ce qui est sur la terre."  Eph.1:5-10

depuis sa résurrection, en effet, "tout pouvoir lui a été donné dans le ciel et sur la terre". (Mathieu 28.18). C'est lui et lui seul qui est le chemins, la vérité et la vie. Et Il  est avec nous  tous les jours jusqu'à la fin des temps , a t-il promis.  

L'absence du tétragramme  ne me surprend pas et ne me pose pas problème.
ce qui me surprend c'est quand on s'autorise à l'ajouter dans certaines traductions , alors qu'on ne le trouve pas dans les copies anciennes.  Si notre Dieu et Père avait voulu qu'il y soit, il y serait, c'est sur.
avatar
Mimarie

Messages : 1059
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 72

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Emmanuel le Sam 29 Aoû 2015 - 8:21

Merci pour vos réponses. J'adhère à ce point de vue. Je me demande cependant si ce processus qui aboutit dans le NT à la disparition du tétragramme n'a pas débuté dès l'exil. Le Dieu national des hébreux, Jéhovah, ridiculise les faux dieux et prouve qu'il est le Dieu des Cieux qui dirige l'histoire avec le rétablissement d'Israël puis le Père avec la venue de son Fils dans la chair. Je vais creuser dans ce sens à l'occasion.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Emmanuel le Sam 29 Aoû 2015 - 17:00

Il paraîtrait que l'ange Gabriel aurait à coup sûr prononcé le nom de Dieu dans le NT. J'ai donc recherché comment il nommait Dieu dans l'AT.

"Elle grandit jusqu'au chef de l'armée, lui enleva le culte perpétuel, et le lieu de son sanctuaire fut renversé" (Daniel 8:11).

"Et à cause de son habileté, la ruse lui réussira, et il s'enorgueillira dans son cœur, et en pleine paix il fera périr beaucoup de gens ; il s'élèvera contre le prince des princes, et il sera brisé sans main" (Daniel 8:25).

A aucun moment Gabriel n'utilise le nom de Dieu pour parler de lui. Les autres messagers de Dieu n'emploient pas non plus le tétragramme :

"Il proférera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très-Haut et se proposera de changer temps et loi, et les saints seront livrés en sa main jusqu'à un temps, des temps, et une moitié de temps" (Daniel 7:25).

"Et le roi fera tout ce qui lui plaira, se lèvera et se grandira au-dessus de tout dieu, par-dessus le Dieu des dieux ; il se vantera prodigieusement et il prospérera jusqu'à ce que la colère soit consommée, car ce qui est décrété sera exécuté" (Daniel 11:36).

En fait, seul Daniel emploie le nom de Dieu dans sa prière du chapitre 9 quand il s'adresse seul à Jéhovah lui-même. Il ne l'emploie pas quand il s'adresse aux gens des nations ni même, chose encore plus étrange, lorsqu'il prie avec ses 3 compagnons (Daniel 2:20-23) :

Daniel prit la parole et dit :
Béni soit le nom de Dieu,
D'éternité en éternité !
A lui appartiennent la sagesse et la force.
C'est lui qui change les temps et les circonstances,
Qui renverse les rois
Et qui établit les rois,
Qui donne la sagesse aux sages
Et la science à ceux qui ont de l'intelligence.
C'est lui qui révèle ce qui est profond et caché,
Qui connaît ce qui est dans les ténèbres,
Et la lumière demeure avec lui.
Dieu de mes pères,
Je te célèbre et je te loue
Pour la sagesse et la force que tu m'as données,
Car tu m'as fait connaître ce que nous t'avons demandé,
Et tu nous as fait connaître ce qui concerne le roi !

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Mimarie le Dim 30 Aoû 2015 - 7:01

dans l'A.T. (strong)   le tétragramme est présent 6508 fois dans 5515 versets de 36 livres bibliques de  l'Ancien Testament.

Vers l'époque de Daniel et encore après lui, des prophètes ont continué d'utiliser, au moins dans leurs écrits, le tétragramme: Obadia, Zacharie, Aggée, Malachie, Sophonie.  
http://www.lueur.org/bible/lexiques-grec-hebreu.php?l=h&strong=3068
avatar
Mimarie

Messages : 1059
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 72

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Emmanuel le Dim 30 Aoû 2015 - 21:12

Mimarie a écrit:dans l'A.T. (strong)   le tétragramme est présent 6508 fois dans 5515 versets de 36 livres bibliques de  l'Ancien Testament.

37 avec le Cantique des cantiques qui le contient sous sa forme abrégée : "Mets-moi comme un cachet sur ton coeur, comme un cachet sur ton bras ; car l’amour est fort comme la mort, la jalousie, cruelle comme le shéol ; ses ardeurs sont des ardeurs de feu, une flamme de Jah" (8:6, Darby).

Seuls l'Ecclésiaste et Esther ne contiennent pas le tétragramme. Sauf erreur, le livre d'Esther ne parle jamais de Dieu. C'est assez curieux pour un livre biblique. L'Ecclésiaste contient 37 fois le mot Dieu mais jamais le tétragramme. Serait-ce un signe de rédaction tardive ?

Mimarie a écrit:Vers l'époque de Daniel et encore après lui, des prophètes ont continué d'utiliser, au moins dans leurs écrits, le tétragramme: Obadia, Zacharie, Aggée, Malachie, Sophonie.  
http://www.lueur.org/bible/lexiques-grec-hebreu.php?l=h&strong=3068

Oui, ils s'adressaient à des juifs. Par contre, on a bien une retenue face aux non juifs. Celle-ci débute avec Daniel et se généralise semble-t-il avec Esdras et Néhémie.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Emmanuel le Lun 31 Aoû 2015 - 20:52

Je pense que je peux préciser mon hypothèse ainsi :

Période pré exilique : Jéhovah est le Dieu des patriarches puis le Dieu national du peuple d'Israël par opposition aux dieux des autres peuples. Dans cette optique son nom revêt une grande importance et est connu des peuples alentours, y compris des dirigeants grandes puissances d'alors (Egypte, Assyrie, Babylone).

Période post exilique : Le Dieu d'Israël a prouvé par sa maîtrise de l'histoire qu'il est le seul vrai Dieu et que les dieux des nations ne sont que néant. A partir d'un usage qui prend naissance avec le prophète Daniel, les juifs vont petit à petit préférer parler de leur Dieu comme le Dieu des cieux ou simplement Dieu (et donc implicitement l'unique véritable Dieu) d'abord lorsqu'ils d'adresseront aux gens des nations puis entre eux par la suite. Dans le même temps, les plus grands philosophes grecs (Anaxagore, Socrate) vont approcher de l'idée d'un Dieu suprême et ridiculiser les dieux de l'olympe. La voie est ouverte pour que Jéhovah (re)devienne le Dieu de toute l'humanité.

Période chrétienne : Dieu devient le Père de ceux qui ont foi en son Fils Jésus-Christ mort pour le salut de l'humanité.

Cette évolution permettrait d'expliquer pourquoi le tétragramme est absent du NT tel qu'il nous est parvenu. Cela ne veut pas dire que Dieu ait perdu son nom mais que l'importance de celui-ci est désormais moindre. Non seulement le Dieu reconnu comme unique n'a plus besoin d'être distingué des faux dieux par son nom propre mais le Dieu qui adopte les humains qui se réconcilient avec lui comme fils se fait désormais appeler par eux Père.

Le moyen de salut, lui, doit être nommé par son nom propre car si on reconnait généralement l'existence d'un Dieu suprême, le salut en Jésus-Christ est loin d'être admis par tous.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Emmanuel le Dim 20 Sep 2015 - 9:32

Le fait que les juifs ne prononçaient plus le nom divin devant les païens explique probablement que ce nom ait été écrit en hébreu archaïque dans la Septante. Et puisque les synagogues accueillaient de plus en plus de "craignants Dieu", c'est probablement pourquoi ils en sont venus à lire Seigneur plutôt que Jéhovah.

Dans le NT, nous découvrons que Dieu devient le Père de ceux qui mettent leur foi en son Fils. Eux-mêmes sont appelés enfants de Dieu.

Entre le premier terme qui est la non prononciation du nom divin devant les païens et le dernier qui est d'appeler Dieu notre Père, pouvons discerner le ou les termes moyens ?

Puisque les juifs appellent Jéhovah le Dieu des cieux devant les païens, n'en sont-ils pas naturellement venu à employer cette même expression entre eux ? Ainsi s'explique la rarification de l'emploi du nom divin. Elle a sa source d'ans l'Ecriture elle-même, dans le livre de Daniel.

Si à l'époque de Jésus le nom divin était peu employé, il est normal qu'il n'ait pas été écrit dans le recueil de livres qui ont constitué le NT. Et puisque Dieu est devenu notre Père, son emploi, aussi bien à l'oral qu'a l'écrit, ne pouvait qu'être encore davantage réduit.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Emmanuel le Mar 13 Oct 2015 - 18:01

"Le Seigneur, l'Éternel, l'a juré par lui-même ;
— Oracle de l'Éternel, le Dieu des armées :
J'ai en horreur l'orgueil de Jacob,
Et je hais ses donjons ;
Je livrerai toute ville et ce qu'elle renferme.
Et s'il reste dix hommes
Dans une maison, ils mourront.
Lorsqu'un parent prendra (un mort) pour le brûler
Et qu'il enlèvera de la maison les ossements,
Il dira à celui qui est au fond de la maison :
Y a-t-il encore quelqu'un avec toi ?
Et cet homme répondra : Personne...
Et l'autre dira : Silence !
Car il ne faut pas évoquer le nom de l'Éternel !

Car voici que l'Éternel donne des ordres,
Il fera tomber en ruines la grande maison,
Et en débris la petite maison.
Est-ce que les chevaux courent sur la rocaille,
Est-ce qu'on y laboure avec des bœufs,
Pour que vous ayez changé le droit en poison,
Et le fruit de la justice en absinthe ?
Vous vous réjouissez de ce qui n'est que néant,
Vous dites : N'est-ce pas par notre force
Que nous avons acquis de la puissance ?
C'est pourquoi voici que je ferai lever contre vous, maison d'Israël,
— Oracle de l'Éternel, le Dieu des armées —,
Une nation qui vous opprimera depuis l'entrée de Hamath
Jusqu'au torrent de la Araba"
(Amos 6:8-14).

Ce passage montre que les juifs pouvaient être conduits à ne pas prononcer le nom de Dieu entre eux sur l'injonction d'un prophète à cause d'une occupation étrangère. Il semble être question ici des Assyriens mais l'occupation romaine a pu aussi concourir à ce que le nom divin ne soit plus employé entre israélites à l'époque de Jésus.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Emmanuel le Mer 25 Nov 2015 - 20:38

Une bonne moitié du livre de Daniel a été écrite en araméen. Cette partie du livre ne contient pas le tétragramme. Cette partie écrite en araméen ancien, la langue internationale dans l'empire babylonien puis dans celui des perses, était probablement destinée à être lue par tous. Pourquoi le nom divin n'y figure-t-il pas ?

Il est envisageable qu'en montrant qu'il est le Dieu des dieux et en s'internationalisant (usage de l'araméen puis du grec avec le NT), Jéhovah n'a plus besoin de nom distinctif vis-à-vis des dieux nationaux des autres peuples qui ont été incapables d'annoncer l'avenir. Il a été démontré qu'ils n'étaient que néant et qu'il est donc Dieu, l'unique Dieu.

Si donc Dieu a inspiré l'auteur de la partie araméenne du livre de Daniel à écrire dans cette langue et à ne pas y mettre son nom, n'a-t-il pas dû logiquement procéder de même à l'époque de la rédaction du NT ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piste pour expliquer l'absence du tétragramme dans le NT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum