L'homme de péché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'homme de péché

Message par Emmanuel le Dim 5 Avr 2015 - 12:06

"Nous vous le demandons, frères, en ce qui concerne l'avènement du Seigneur Jésus-Christ et notre rassemblement auprès de lui, ne vous laissez pas promptement ébranler dans votre bon sens, ni alarmer par quelque inspiration, par quelque parole ou par quelque lettre qui nous serait attribuée, comme si le Jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut qu'auparavant l'apostasie soit arrivée, et que se révèle l'homme impie, le fils de perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou qu'on adore, et qui va jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu et se faire passer lui-même pour Dieu" (2 Thessaloniciens 2:1-4).

Deux conditions sont nécessaires au rassemblement des saints auprès de Christ, l'arrivée de l'apostasie et la révélation de l'homme impie ou littéralement l'homme de péché. Qui est cet homme de péché ? S'agit-il de la même entité que celle que l'apôtre Jean appelle l'antichrist ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1888
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Emmanuel le Dim 5 Avr 2015 - 16:10

"Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais cela, lorsque j'étais encore auprès de vous ? Et maintenant vous savez bien ce qui le retient, pour qu'il ne se révèle qu'en son temps. Car déjà le mystère de l'iniquité est à l'œuvre, (il faut) seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Alors se révélera l'impie, que le Seigneur [Jésus] détruira par le souffle de sa bouche et qu'il écrasera par l'éclat de son avènement. L'avènement de l'impie se produira par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l'injustice pour ceux qui périssent, parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que soient jugés ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice" (vv. 5-12).

On aimerait connaître l’enseignement oral complet que Paul a donné sur ce sujet. Il est fort probable que cela ait un rapport avec les prophéties de l’AT et notamment celles de Daniel. Je pense à la petite corne notamment.

Doit-on identifier l’homme de péché avec l’antichrist ?

"Jeunes enfants, c'est l'heure dernière ; comme vous avez entendu qu'un antichrist venait, voici qu'il y a maintenant plusieurs antichrists : par là nous reconnaissons que c'est l'heure dernière. Ils sont sortis de chez nous, mais ils n'étaient pas des nôtres ; car, s'ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous ; mais de la sorte, il est manifeste que tous ne sont pas des nôtres. Vous-mêmes, vous avez une onction de la part de celui qui est saint, et tous, vous avez la connaissance. Je vous ai écrit, non parce que vous ne savez pas la vérité, mais parce que vous la savez, et parce qu'aucun mensonge ne vient de la vérité. Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l'antichrist, qui nie le Père et le Fils" (1 Jean 2 :18-22).

Je vois quelques traits de ressemblances qui ne trompent pas :

Paul dit que le mystère d’iniquité est déjà à l’œuvre et Jean dit qu’il y a déjà des antichrists.

Chez Jean, ces antichrists sont issus de l’Église et Paul évoque l’apostasie.

L’homme de péché s’élèvera au dessus de Dieu ou de ce qu'on adore et l’antichrist nie le Père et le Fils.

Antichrist signifie contre Christ ou celui qui prend la place du Christ. L’homme de péché est qualifié d’adversaire et se fera passer pour dieu.

Qu’en pensez-vous ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1888
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Mimarie le Lun 6 Avr 2015 - 7:52

bonjour Emmanuel,
je suis encore partagée sur cette question ...
mais je reconnais qu'il y a de la logique dans ton raisonnement,

à plus
avatar
Mimarie

Messages : 1012
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Mimarie le Lun 6 Avr 2015 - 8:33

Il y a un théologien, Benjamin B. Warfield, qui a nommé cette pratique « la photographie composite », pratique qui s’obtient en connectant « antéchrist » à l’homme du péché de Paul, ou encore la Bête de l’Apocalypse, et encore bien d’autres.
selon les théologiens et leur perception eschatologique, ils identifient le personnage de l'antéchrist soit à :
La postérité de Satan (Genèse 3.15)
La petite corne (Daniel 7.Cool;
Un roi dur et expert en intrigues (Daniel 8.23)
Un conducteur qui viendra (Daniel 9.26)
Le désolateur (Daniel 9.27)
Le roi qui fera tout ce qu’il voudra (Daniel 11.36)
Le roi d’Assur (Ésaïe 10.12);
Le berger sans valeur qui abandonne le troupeau (Zacharie 11.17);
Le fils de la perdition (2 Thessaloniciens 2.3)
L’impie (2 Thessaloniciens 2.Cool
L’Antéchrist (1 Jean 2.18)
La Bête (Apocalypse 13.11).

Personnellement, ce qui me gène pour l'instant , c'est que Jean utilise 'antéchrist' autant au singulier qu'au pluriel.
avatar
Mimarie

Messages : 1012
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Emmanuel le Lun 6 Avr 2015 - 11:42

Mimarie a écrit:Il y a un théologien, Benjamin B. Warfield, qui a nommé cette pratique « la photographie composite », pratique  qui s’obtient en connectant « antéchrist » à l’homme du péché de Paul, ou encore la Bête de l’Apocalypse, et encore bien d’autres.
selon les théologiens et leur perception eschatologique, ils identifient le personnage de l'antéchrist soit à :  
La postérité de Satan (Genèse 3.15)
La petite corne (Daniel 7.Cool;
Un roi dur et expert en intrigues (Daniel 8.23)
Un conducteur qui viendra (Daniel 9.26)
Le désolateur (Daniel 9.27)
Le roi qui fera tout ce qu’il voudra (Daniel 11.36)
Le roi d’Assur (Ésaïe 10.12);
Le berger sans valeur qui abandonne le troupeau (Zacharie 11.17);
Le fils de la perdition (2 Thessaloniciens 2.3)
L’impie (2 Thessaloniciens 2.Cool
L’Antéchrist (1 Jean 2.18)
La Bête (Apocalypse 13.11).

Personnellement, ce qui me gène pour l'instant , c'est que Jean utilise 'antéchrist' autant au singulier qu'au pluriel.

"Petits enfants, c’est la dernière heure ; et comme vous avez entendu que l’antichrist vient, maintenant aussi il y a plusieurs antichrists, par quoi nous savons que c’est la dernière heure" (1 Jean 2:18, Darby).

Il est certain que l'homme impie revêt une grande importance et Paul ne doit donc pas être le seul à en avoir parlé. Et Jean parle justement d'un antichrist en des termes très semblables comme je l'ai montré.

Il ne semble donc pas être en train de dire que l'antichrist est multiple, qu'il s'agit d'un principe qui se dévoile au travers de divers apostats, mais que le mystère qui conduira à sa venue est déjà à l’œuvre au sein de l’Église.

Je pense aussi que la bête écarlate et la petite corne représentent cet antichrist mais il me faudra faire les rapprochements nécessaires.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1888
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 12:52

Comment établir le lien entre la Bête écarlate et l'Antichrist ? En fait il n'y a pas d'évidence absolue à ma connaissance. On peut quand même rapprocher la triade divine du chapitre 1 composée de "celui qui est, qui était et qui vient" (le Père), du Fils et des "7 esprits" (l'Esprit saint ?) de la triade diabolique des chapitres 12 et 13 composée du Serpent, de la Bête à 7 têtes et du faux prophète. Ainsi l'élément de la triade diabolique qui correspond au Fils, au Christ, est la Bête, l'anti-Christ (comme le Serpent est l'anti-Dieu et le faux prophète, l'anti-Esprit saint).

Je parlais sur un autre fil d'un détail intéressant : "Et la bête qui était et qui n’est pas, est, elle aussi, un huitième, et elle est d’entre les sept, et elle s’en va à la perdition" (Apocalypse 17:11, Darby)

Cela pourrait signifier que le 8e roi soit un des 7 ce qui paraît impossible pour Babylone, l'Assyrie et très peu probable pour l'Iran, l’Égypte et la Grèce. Doit-on y voir une résurrection de l'empire romain ? Mais cela peut signifier aussi que ce peuple est d'entre les 7 qui l'ont précédé dans le sens où il a été sous le joug de chacun d'entre eux et que sa puissance émerge à partir d'eux (et plus particulièrement du 7e). Avez-vous une idée là dessus ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1888
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par benidejah le Lun 4 Mai 2015 - 16:06

Il serait une erreur que de mélanger tous ces symboles en voyant l'homme d'iniquité.
La proximité chronologique de leurs apparition ne doit pas nous tromper.
C'est tout ce que j'arrive saisir pour le moment.

benidejah

Messages : 326
Date d'inscription : 18/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Emmanuel le Mar 5 Mai 2015 - 18:08

Selon Paul, l'apparition de l'homme de péché doit précéder le retour du Seigneur. Jean parle de l'Antichrist qui doit venir. L'Apocalypse parle certainement aussi de cette entité. Mais alors laquelle serait-ce ? La bête, le faux prophète, la prostituée ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1888
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Mimarie le Mer 10 Juin 2015 - 20:14

à chacun et chacune

Je lis de temps en temps certaines études d'un chrétien pasteur , Henri Viaud-Murat; en
ce qui concerne son étude sur "le temps de l' antéchrist", voici sa pensée.

Lecture préalable de 2 Thess. 2: 1-14.

CITATIONS de cet auteur :
- "Nous savons que les « derniers jours » ont commencé dès le jour de la Pentecôte, comme le disait l’apôtre Pierre aux Juifs rassemblés à Jérusalem à cette occasion:
« Mais c’est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes. Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront » (Actes 2: 16-18 ).

L’Esprit de Dieu, depuis la Pentecôte, est répandu sur le monde entier, comme Il ne l’avait jamais été auparavant. Le Seigneur Jésus a ordonné à Son Eglise d’être remplie de Son Esprit (Actes 1: 4-8 ), afin de pouvoir témoigner dans la puissance de l’Esprit.

C’est l’Eglise du Seigneur qui est le sel de la terre et la lumière du monde, en ces temps ténébreux de la fin. Si les « derniers jours » ont commencé il y a près de deux mille ans, vous pouvez comprendre que nous sommes parvenus aujourd’hui « à la fin de la fin » des temps!

La Bible, en divers endroits, nous donne de nombreux signes associés aux temps de la fin. Tous ces signes sont soit accomplis, soient en train de s’accomplir sous nos yeux.
Le Seigneur Jésus compare ces signes aux douleurs de l’enfantement. Ces douleurs augmentent en fréquence et en intensité, jusqu’au moment de l’enfantement. C’est ce à quoi le monde a assisté au cours des deux mille dernières années: une augmentation constante du nombre et de l’intensité des signes de la fin des temps.
Il y a toujours eu des guerres, des famines, des pestes et des cataclysmes. Mais leur nombre et leur intensité n’ont jamais cessé de grandir, pour atteindre un paroxysme aujourd’hui.

- Dans sa lettre aux Thessaloniciens, Paul parle des deux derniers signes qui doivent immédiatement précéder l’enlèvement de l’Eglise, et la manifestation de l’Antichrist:

« Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement » (2 Thess. 2: 3-8 ).

Ces deux derniers signes sont: l’apostasie, et le début de la parution de l’Antichrist, nommé ici « l’homme de péché, le fils de la perdition, l’adversaire, et l’impie ».
En ce qui concerne l’apostasie, il n’est pas nécessaire d’être prophète pour dire que la Chrétienté est plongée dans une apostasie de plus en plus généralisée.
« Apostasie » signifie « abandon public et volontaire de la vraie foi chrétienne », ou « abandon de la Vérité ».
« J'ajoute que étymologiquement, apostasie est un terme composé d'une préposition grecque indiquant éloignement, et du mot grec exprimant stase (STASE du grec, arrêt, de, s'arrêter, être debout ) ; mot à mot, action de se tenir à l'écart, de s'écarter.

La plupart des Chrétiens qui apostasient en cette fin des temps sont pourtant persuadés être de bons Chrétiens! Ils n’ont pas « changé de religion ». Ils peuvent même défendre fermement leur religion chrétienne. Mais ils ont abandonné la Vérité. Ils n’obéissent plus à la Parole de Dieu, qu’ils connaissent en général très peu. Ils ont rejeté l’Esprit de Vérité.

Paul dit, dans le même passage, que « l’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés ».
S’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés, c’est parce qu’ils ont pris plaisir au péché et à l’injustice, et qu’ils se sont endurcis pour rejeter la Vérité de Dieu, lorsqu’ils l’ont entendue.
C’est pourquoi Dieu Lui-même finira par leur envoyer "une puissance d’égarement" (verset 11) , pour qu’ils croient au mensonge et qu’ils soient perdus!

Bien-aimés, il est capital, si nous voulons être sauvés, que nous désirions ardemment, dans le fond de notre coeur, connaître et garder la Vérité! Car la Vérité, c’est Dieu Lui-même, c’est le Seigneur Jésus, et c’est la Parole de Dieu, la Bible!

Outre l’annonce de l’apostasie, Paul dit aussi quelque chose de très important: nous verrons paraître l’Antichrist avant l’enlèvement de
l’Eglise!  "

à suivre ....
avatar
Mimarie

Messages : 1012
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Mimarie le Ven 12 Juin 2015 - 18:58

suite de l'article de Mr Henri Viaud Murat:

"Cela signifie qu’à un moment donné de l’histoire de l’humanité, le Saint-Esprit va révéler à Son Eglise fidèle l’existence et l’identité de l’homme qui se manifestera un peu plus tard comme l’Antichrist.

Cet homme sera sans doute déjà connu publiquement. Mais personne, en dehors de l’Eglise, ne se doutera qu’il est le futur Antichrist. Au début de sa vie, il est même probable que cet homme lui-même ne se doutera pas de ce qu’il sera plus tard, même s’il pourra avoir l’impression qu’il aura un grand destin.
En tout cas, l’Eglise le reconnaîtra, parce qu’il correspondra exactement aux critères définis par la Bible. Gardons donc les yeux ouverts, car nous sommes au temps de l’apparition de l’Antichrist!

Paul dit aussi que cet Antichrist ne pourra pas se manifester pleinement, tant que « ce qui l’empêche » de se manifester n’aura pas « disparu ». Le seul obstacle à la manifestation de l’Antichrist est la présence sur la terre de l’Eglise véritable, remplie de l’Esprit. Dès que l’Eglise
aura « disparu » de la terre, enlevée dans les airs à la rencontre de son Seigneur, alors plus rien ne s’opposera à la manifestation de
cet « homme du péché ».

Dans le Livre de l’Apocalypse, l’apôtre Jean reçoit les derniers avertissements de Christ aux Eglises. Ces avertissements font l’objet des trois premiers chapitres. Ensuite, au début du chapitre 4, nous voyons que Jean a connu un type d’enlèvement, qui préfigure l’enlèvement de l’Eglise:
« Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit: Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite. Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis » (Apoc. 4: 1-2).

D’ailleurs, quand Jésus S’adresse à l’Eglise fidèle de Philadelphie, Il lui fait la promesse suivante:
« Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à (mot-à-mot « de ») l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre » (Apoc. 3: 10).
Il est déplorable que la traduction Segond, que nous reproduisons ici, ne rende pas exactement l’original grec, qui dit clairement: « Je te garderai DE l’heure de la tentation… »

La tentation est la grande séduction qui enveloppera le monde entier, avec l’avènement de l’Antichrist. Cet avènement sera le premier grand jugement de Dieu sur un monde impie. L’Eglise fidèle sera gardée de ce moment-là, parce qu’elle sera enlevée avant!

Voici ce que Paul écrit à propos de l’enlèvement:
« Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés » (1 Cor. 15: 51-52).



Ensuite , Mr Viaud Murat tient des raisonnements en rapport avec les prophéties de Daniel 7 et certains passage d'Apocalypse. Il comprend que l'antéchrist doit régner 7 ans. Il fait une application à des événements historiques modernes. je vous mets en 'spoiler" la suite de son article, un peu long, parfois déroutant, riche de points de réflexion.  à chacun de voir ce qu'il peut en penser ...

Spoiler:

Certains prétendent que cette « dernière trompette » est la dernière trompette d’Apocalypse 11: 15. Cela n’est pas possible, car cette trompette résonne bien après le début de la Tribulation. Tout le monde saura à cette époque que la Tribulation est bien engagée, et il n’y aurait plus l’effet de surprise annoncé par le Seigneur.
En fait, cette « dernière trompette » est celle de la Fête des Trompettes, comme je l’ai expliqué en détail dans l’article sur les Fêtes de l’Eternel, dans ce même blog.

Tout de suite après l’enlèvement de l’Eglise, l’Antichrist recevra de Dieu le pouvoir de régner sur la terre pendant une période de sept ans. Cette période sera divisée en deux parties de trois ans et demi. Puis l’impie sera détruit par le Seigneur Jésus, par le souffle de Sa bouche, à Son retour sur la terre pour y régner pendant mille ans.
La première moitié de la Tribulation commencera de manière relativement « positive ». L’Antichrist bénéficiera d’une immense popularité. Il contribuera à résoudre de nombreux problèmes économiques, sociaux, politiques et internationaux, notamment au Moyen-Orient. Il permettra la reconstruction du Temple de Jérusalem.
Mais il s’engagera aussi dans la mise en place d’un système dictatorial sur toute la terre, avec l’aide active des Nations-Unies, dans le but, bien entendu, de garantir « la paix et la sécurité » du monde. Toutefois, les jugements de l’Apocalypse commenceront en même temps à s’abattre sur la terre, dont la situation globale deviendra de plus en plus chaotique.

L’Antichrist lancera une féroce persécution contre tous ceux qui seront jugés « ennemis de la société et du genre humain, » en particulier contre tous les Chrétiens qui n’auront pas été enlevés, et qui n’accepteront pas sa marque. Il fera la guerre aux « saints » et à ceux qui gardent le témoignage de Jésus, et il lui sera donné de les vaincre (Daniel 7: 25 et Apoc. 12: 17).

Au milieu de la Tribulation, il se présentera dans le Temple de Jérusalem reconstruit pour le profaner, et pour s’y faire adorer comme Dieu. Les Juifs, qui l’auront accepté comme leur Messie, comprendront aussitôt qu’ils ont été trompés. La plupart ouvriront les yeux. Alors commencera le dernier Holocauste des Juifs, le temps de la « détresse de Jacob ».

Cette deuxième moitié de la Tribulation est appelée la « Grande Tribulation ». Les jugements divins deviendront cataclysmiques. Cette période s’achèvera par une grande bataille mondiale, la bataille d’Armaguédon, qui se déroulera en Israël. Au moment où Jérusalem et Israël seront près d’être détruits, le Seigneur Jésus reviendra poser Ses pieds sur le Mont des Oliviers, avec toute Son Eglise. Les armées de l’Antichrist seront détruites, et lui-même sera pris et jeté vivant dans l’étang de feu et de soufre.

Après une courte période de « nettoyage » et de remise en ordre, commencera ensuite le règne millénaire du Seigneur Jésus sur la terre.

Qu’est-ce qui nous permet de dire que l’Antichrist doit exercer son pouvoir pendant sept ans?
Pour cela, nous devons étudier les prophéties de Daniel.
Daniel reçut plusieurs visions et prophéties, qui devaient lui révéler la destinée des grands empires qui allaient se succéder, depuis l’antiquité jusqu’à notre époque moderne.

Daniel reçut tout d’abord (Daniel 2: 37-45) l’interprétation du rêve du roi Nebucadnetsar et de sa grande statue, qui annonce la venue de quatre empires: l’empire Babylonien, l’empire Médo-Perse, l’empire Grec, et, le plus terrible, l’empire Romain. Il annonce aussi que cet empire Romain sera, beaucoup plus tard, divisé en dix « orteils » ou rois, dont les alliances seront fragiles. Dans les temps de ces rois, Dieu suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, celui de Jésus-Christ.

Ceci nous est confirmé par une autre prophétie de Daniel:

« La première année de Belshatsar, roi de Babylone, Daniel vit un songe, et des visions de sa tête, sur son lit. Alors il écrivit le songe, et raconta la somme des choses. Daniel prit la parole et dit: Je voyais dans ma vision de nuit, et voici, les quatre vents des cieux se déchaînèrent sur la grande mer. Et quatre grandes bêtes montèrent de la mer, différentes l’une de l’autre. La première était comme un lion, et elle avait des ailes d’aigle. Je vis jusqu’à ce que ses ailes furent arrachées, et qu’elle fut soulevée de terre, et mise debout sur ses pieds, comme un homme; et un coeur d’homme lui fut donné. Et voici une autre, une seconde bête, semblable à un ours, et elle se dressait sur un côté. Et elle avait trois côtes dans sa gueule, entre ses dents; et on lui dit ainsi: Lève-toi, mange beaucoup de chair. Après cela, je vis, et en voici une autre, -comme un léopard; et elle avait quatre ailes d’oiseau sur son dos; et la bête avait quatre têtes; et la domination lui fut donnée. Après cela je vis dans les visions de la nuit, et voici une quatrième bête, effrayante et terrible et extraordinairement puissante, et elle avait de grandes dents de fer: elle dévorait et écrasait; et ce qui restait, elle le foulait avec ses pieds. Et elle était différente de toutes les bêtes qui étaient avant elle; et elle avait dix cornes. Je considérais les cornes, et voici une autre corne, petite, monta au milieu d’elles, et trois des premières furent arrachées devant elle. Et voici, il y avait à cette corne des yeux comme des yeux d’homme, et une bouche proférant de grandes choses » (Daniel 7: 1-8 ).

L’explication en est donnée ensuite à Daniel:
« Ces grandes bêtes, qui sont quatre, sont quatre rois qui surgiront de la terre; et les saints des lieux très-hauts recevront le royaume, et posséderont le royaume à jamais, et aux siècles des siècles. Alors je désirai de savoir la vérité touchant la quatrième bête, qui était différente d’elles toutes, extraordinairement terrible: ses dents étaient de fer, et ses ongles, d’airain; elle dévorait, écrasait, et foulait avec ses pieds ce qui restait;… et touchant les dix cornes qui étaient sur sa tête, et touchant l’autre qui montait, et devant laquelle trois étaient tombées, cette corne qui avait des yeux, et une bouche proférant de grandes choses, et dont l’aspect était plus grand que celui des autres. Je regardais; et cette corne fit la guerre contre les saints, et prévalut contre eux, jusqu’à ce que l’Ancien des jours vint, et que le jugement fut donné aux saints des lieux très-hauts, et que le temps arriva où les saints possédèrent le royaume. Il dit ainsi: La quatrième bête sera un quatrième royaume sur la terre, qui sera différent de tous les royaumes, et dévorera toute la terre, et la foulera aux pieds et l’écrasera. Et les dix cornes,… ce sont dix rois qui surgiront du royaume. Et un autre surgira après eux; et il sera différent des premiers; et il abattra trois rois. Et il proférera des paroles contre le Très-haut, et il consumera les saints des lieux très-hauts, et il pensera changer les saisons et la loi, et elles seront livrées en sa main jusqu’à un temps et des temps et une moitié de temps. Et le jugement s’assiéra; et on lui ôtera la domination, pour la détruire et la faire périr jusqu’à la fin. Et le royaume, et la domination, et la grandeur des royaumes sous tous les cieux, seront donnés au peuple des saints des lieux très-hauts. Son royaume est un royaume éternel, et toutes les dominations le serviront et lui obéiront » (Daniel 7: 17-27).

Ces quatre bêtes représentent aussi quatre grands empires mondiaux. La première bête, semblable à un lion, c’est l’empire de Babylone. La seconde bête, semblable à un ours, est l’empire Médo-Perse. La troisième bête, semblable à un léopard, est l’empire grec d’Alexandre le Grand. La quatrième bête, qui écrasera toute la terre, est l’empire Romain.

Plus tard, Daniel reçoit une nouvelle vision, dont l’explication lui est encore donnée par l’archange Gabriel:

« Je vais t’apprendre, ce qui arrivera au terme de la colère, car il y a un temps marqué pour la fin. Le bélier que tu as vu, et qui avait des cornes, ce sont les rois des Mèdes et des Perses. Le bouc, c’est le roi de Javan (Alexandre le Grand), la grande corne entre ses yeux, c’est le premier roi. Les quatre cornes qui se sont élevées pour remplacer cette corne brisée, ce sont quatre royaumes qui s’élèveront de cette nation, mais qui n’auront pas autant de force. A la fin de leur domination, lorsque les pécheurs seront consumés, il s’élèvera un roi impudent et artificieux. Sa puissance s’accroîtra, mais non par sa propre force; il fera d’incroyables ravages, il réussira dans ses entreprises, il détruira les puissants et le peuple des saints. A cause de sa prospérité et du succès de ses ruses, il aura de l’arrogance dans le coeur, il fera périr beaucoup d’hommes qui vivaient paisiblement, et il s’élèvera contre le chef des chefs; mais il sera brisé, sans l’effort d’aucune main. Et la vision des soirs et des matins, dont il s’agit, est véritable. Pour toi, tiens secrète cette vision, car elle se rapporte à des temps éloignés » (Daniel 8: 19-26).

Effectivement, à la mort d’Alexandre le Grand, son empire fut divisé en quatre royaumes. La prophétie annonce ensuite la venue d’un « roi impudent et artificieux ». Le roi de Syrie Antiochus Epiphane, qui était aussi une figure d’Antichrist, accomplit partiellement cette prophétie. Car la même prophétie annonce aussi la venue d’un autre « roi impudent et artificieux », dans des « temps éloignés ». Ce roi, c’est l’Antichrist.

Au chapitre 9 du Livre de Daniel, le prophète reçoit une extraordinaire révélation de la fin des temps, qui confirme les révélations qu’il avait reçues précédemment.
« Je parlais encore, je priais, je confessais mon péché et le péché de mon peuple d’Israël, et je présentais mes supplications à l’Eternel, mon Dieu, en faveur de la sainte montagne de mon Dieu; je parlais encore dans ma prière, quand l’homme, Gabriel, que j’avais vu précédemment dans une vision, s’approcha de moi d’un vol rapide, au moment de l’offrande du soir. Il m’instruisit, et s’entretint avec moi. Il me dit: Daniel, je suis venu maintenant pour ouvrir ton intelligence. Lorsque tu as commencé à prier, la parole est sortie, et je viens pour te l’annoncer; car tu es un bien-aimé. Sois attentif à la parole, et comprends la vision! Soixante-dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l’iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints. Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu’à l’Oint, au Conducteur, il y a sept semaines; dans soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux. Après les soixante-deux semaines, un Oint sera retranché, et il n’aura pas de successeur. Le peuple d’un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu’au terme de la guerre. Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur » (Daniel 9: 20-27).

Comme souvent dans les prophéties bibliques, le prophète englobe dans sa vision deux époques qui peuvent être très éloignées l’une de l’autre.
Aujourd’hui, les meilleurs docteurs de la Bible sont d’accord sur l’interprétation de cette prophétie de Daniel. Les « semaines » dont parle le prophète sont des semaines d’années.
L’archange Gabriel annonce à Daniel que 70 semaines ont été fixées sur son peuple d’Israël et sur sa ville sainte, Jérusalem, « pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l’iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints ».
C’est le retour en gloire du Seigneur qui permettra de faire cesser toutes les transgressions, de mettre fin aux péchés, d’expier l’iniquité, d’amener la justice universelle sur la terre, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints.

Ces 70 semaines sont divisées en trois parties: sept premières « semaines », soixante-trois « semaines », et une dernière « semaine ».
La première semaine commence à courir à partir du moment où une « parole » annonce que Jérusalem sera rebâtie. Cette « parole » est l’édit du Roi Artaxerxès, permettant à Néhémie de rebâtir Jérusalem.
Néhémie 2: 1 permet de dater avec précision ce moment: le mois de Nisan de la vingtième année du Roi Artaxerxès.

La première période de sept semaines, soit 49 ans, correspond à la période qui fut nécessaire pour la reconstruction complète des murailles et de la ville de Jérusalem.
A cette période s’ajoute ensuite 62 semaines d’années, soit 434 ans. A la fin de cette période, un « Oint » doit être retranché, et il ne doit pas avoir de successeur.
Le mot « Oint » peut aussi être traduit par « Messie ». Cette prophétie annonce donc le « retranchement », c’est-à-dire la mort brutale, du Seigneur Jésus sur la croix.
De savants calculs ont ainsi démontré qu’entre l’année de l’édit d’Artaxerxès, et celle de la crucifixion du Seigneur Jésus, se sont écoulées exactement 483 ans, soit 7+62=69 semaines d’années! Quelle magnifique précision de la prophétie!

Les calculs ont même prouvé que ces 483 ans se sont exactement accomplis le jour même où le Seigneur Jésus est entré à Jérusalem, assis sur un ânon, pour y être acclamé par la foule, alors qu’Il devait être crucifié quelques jours plus tard.

Si les docteurs de la Loi, au temps du Seigneur Jésus, avaient bien connu la prophétie de Daniel, ils auraient immédiatement reconnu qui était cet « Oint » annoncé par le prophète!

La prophétie annonce ensuite ceci: « Le peuple d’un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu’au terme de la guerre ».
L’Histoire nous apprend que ce peuple est le peuple Romain, et que le « chef qui viendra » est le futur empereur Titus, qui détruira la ville et le sanctuaire, en l’an 70 après Jésus-Christ. Devenu empereur, Titus fut effectivement emporté brutalement par la peste, « comme par une inondation », après deux ans de règne seulement.

Le mot traduit par « chef » pourrait aussi être mieux traduit par « prince ». En effet, Titus était le fils de l’empereur Romain Vespasien, et n’était encore que « prince » quand il détruisit Jérusalem et le Temple. De même, cette appellation de « prince » s’applique aussi à l’Antichrist, qui sera d’abord « prince », avant de devenir le « roi » dont parle le Livre de Daniel et celui de l’Apocalypse.

Quant à Jérusalem, elle ne devait plus jamais retrouver sa liberté. Les Juifs allaient être massacrés et déportés, comme l’avait prédit le Seigneur Jésus:
« Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis » (Luc 21: 24).

Les « temps des nations » pour Jérusalem n’ont été accomplis que le 7 Juin 1967, quand les troupes israéliennes reprirent le contrôle de la Vieille Ville, au terme de la guerre victorieuse des six jours. Jusque-là, Jérusalem était effectivement restée soumise à toutes sortes de dévastations et d’oppressions, comme l’avait annoncé la prophétie de Daniel.

La fin de la prophétie de Daniel annonce une dernière semaine de 7 ans: « Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur ».

L’Antichrist commencera son règne en faisant une « solide alliance avec plusieurs pour une semaine ». Le terme utilisé en hébreu serait mieux traduit de la manière suivante: « il confirmera (ou imposera) une alliance avec plusieurs pour une semaine ».

Cela signifie qu’une alliance avait été précédemment conclue, mais n’avait jamais été réellement appliquée, et que ce sera l’Antichrist qui la confirmera et la réalisera dans les faits.
Cette alliance concernera certainement les pays engagés dans le conflit actuel au Moyen-Orient, et tout particulièrement Israël, la Palestine, l’Egypte, la Syrie et la Jordanie.
Il faut noter que des accords ont déjà été conclus entre Israël et les Palestiniens (accords de Camp David, accords d’Oslo, accords de Taba, accords d’Annapolis notamment), mais ces accords n’ont jamais réussi à être appliqués, ni à régler le problème israélo-palestinien. Seul l’Antichrist réussira à régler ce problème.

Il faut signaler aussi que l’ancien Premier Ministre Britannique Tony Blair a été nommé en 2008 « envoyé spécial de l’Union Européenne au Moyen-Orient », avec la mission de faire respecter dans les sept ans la « feuille de route pour la paix au Moyen-Orient ». Cela signifie que ces accords de paix antérieurs devront être confirmés au plus tard en 2015, et ils le seront par l’Antichrist.

C’est ici, dans Daniel 9: 27, que la vision du Prophète se transporte directement à la fin des temps, faisant un saut de plus de mille neuf cent ans dans le temps, entre la soixante-neuvième et la soixante-dixième semaine de Daniel.
Cette soixante-dixième et dernière semaine représente justement les sept années du règne de l’Antichrist. Ce règne doit commencer à partir de l’enlèvement de l’Eglise, et à partir du moment où l’Antichrist « fera une solide alliance avec plusieurs » pour sept ans.

Tout se passe comme si, entre l’année de la crucifixion du Seigneur Jésus, qui est aussi l’année du commencement de l’Eglise, et l’année de l’enlèvement de l’Eglise, qui est aussi l’année de l’avènement de l’Antichrist, toute la période de l’Eglise était occultée, omise, « sautée », dans la prophétie de Daniel. Car cette prophétie concerne Israël et Jérusalem, et non l’Eglise.

L’Eglise est restée un grand mystère jusqu’au jour de la Pentecôte. Ce n’est qu’après la Pentecôte que ce mystère fut pleinement révélé.

On peut donner une explication au fait que Daniel n’ait pas reçu la révélation de l’Eglise. En effet, dans l’ancienne alliance, c’était Israël qui était l’objet principal de la prophétie. Mais Israël, dans sa grande majorité, en tant que peuple, n’a pas reconnu ce qui lui était annoncé par la prophétie, et a rejeté son Messie, Jésus-Christ.

Comme la prophétie reçue par Daniel annonçait ce qui allait arriver au peuple d’Israël et à sa ville sainte, elle « omet » toute la période de l’Eglise, pour reprendre son cours au moment où l’Eglise disparaît de la terre, lors de l’enlèvement.

Titus était aussi une figure d’Antichrist. Il appartenait au peuple Romain. De même, le véritable Antichrist, celui qui « fera une solide alliance avec plusieurs pendant une semaine », appartiendra à l’un des peuples du nouvel empire Romain reconstitué, qui n’est autre que l’actuelle Union Européenne.

Les « dix orteils » et les « dix cornes » symbolisent les nations qui composeront cet empire Romain reconstitué. Ce sont aussi « dix rois » qui surgiront de ce nouvel empire à la fin des temps. Ces « dix rois » représentent en particulier les dix premières nations qui allaient constituer l’Union Européenne, aboutissement final du Marché Commun créé par le Traité de Rome en 1958.

Notez bien qu’un autre roi « surgira » immédiatement après ces dix premiers rois. Il abattra trois rois, et exercera une domination tyrannique pendant trois ans et demi (un temps, des temps et une moitié de temps).

Cette période représente la deuxième moitié de la Tribulation de sept ans, qui est souvent désignée comme la « Grande Tribulation », parce que c’est à ce moment-là que l’Antichrist se révélera pleinement sous sa véritable nature satanique.

Nous pouvons faire ici référence à l’interprétation intéressante que donne de cette prophétie un chercheur chrétien américain, qui a témoigné qu’il avait longtemps prié pour que le Seigneur lui révèle la véritable identité de l’Antichrist.   (Clinton Ortiz, http://www.angelfire.com/alt2/antichrist/1.html     )

Selon lui, l’Antichrist doit « surgir », c’est-à-dire « naître » sur cette terre, immédiatement après que les dix premiers « rois » de l’Union Européenne auront été établis. En 1958, les six premiers pays fondateurs du Marché Commun ont été la France, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. En 1972, trois autres « rois » se sont joints aux premiers: la Grande-Bretagne, l’Irlande et le Danemark. Puis, en 1981, ce fut le tour de la Grèce.

Ce chercheur est donc convaincu que l’Antichrist, le faux Messie, est né immédiatement après, en 1982, et qu’il devrait commencer à se manifester « vers 2012″, à l’âge « d’environ trente ans », âge auquel le Seigneur Jésus, le vrai Messie, a commencé aussi Son ministère. Nous aurons sans doute l’occasion de revenir plus en détail sur l’identité de ce chercheur et sur les résultats fort intéressants de ses recherches.

Au chapitre 11 du Livre de Daniel, le prophète reçoit encore une confirmation des révélations précédentes. Les versets 21 à 45 de ce chapitre annoncent à la fois des événements proches et des événements qui concernent la fin des temps et la manifestation de l’Antichrist. En effet, plusieurs passages confirment que cette vision concerne « le temps de la fin » (versets 35 et 40).

Ceci est confirmé plus loin par le chapitre 12, qui parle d’une « époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eue depuis que les nations existent ». Il s’agit bien de la Grande Tribulation.

Les visions de Daniel sont parfaitement confirmées par celles de l’Apocalypse, au point qu’on a pu définir le Livre de Daniel comme étant « l’Apocalypse de l’Ancien Testament ».
Au chapitre 6 de l’Apocalypse, au début de la Tribulation, Jean voit le Seigneur ouvrir le premier sceau, et paraît alors « un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc; une couronne lui fut donnée, et il partit en vainqueur et pour vaincre » (verset 2).
Certains affirment à tort qu’il s’agit là du Seigneur Jésus. Mais le Seigneur n’apparaît qu’au chapitre 19, Lui aussi monté sur un cheval blanc.

Satan cherche toujours à imiter Dieu, et le faux Messie, l’Antichrist, fera tout pour imiter le véritable! Cette vision marque donc le début du règne victorieux de l’Antichrist. Il porte l’arc, qui lui permet de décocher les « traits enflammés » de Satan (Ephésiens 6: 16). Tandis que l’arme du Seigneur Jésus est l’épée aiguë à double tranchant, qui sort de sa bouche (Apoc. 19: 15).

Nous savons que l’Antichrist sera reçu par les Juifs comme le Messie qu’ils attendent. Celui-ci devra donc exercer une immense puissance de séduction pour leur faire croire qu’il est vraiment le Messie. Cela prouvera aussi la grande déchéance spirituelle du peuple Juif à cette époque, dont l’ignorance de la Parole de Dieu le rendra incapable de discerner cette grande séduction et d’y résister.

Toutefois, jamais les Juifs n’accepteront comme leur Messie un homme qui ne descendrait pas officiellement de la Maison de David. Il faudra donc que l’Antichrist puisse « prouver » qu’il est descendant direct du Roi David.
Plus loin, l’Antichrist est aussi appelé « la bête qui monte de l’abîme » (Apoc. 11: 7). Cela indique clairement l’origine satanique de l’esprit qui finira par posséder complètement cet homme.

Depuis le début, Satan a toujours cherché à se faire adorer comme Dieu. La manifestation de son Antichrist représentera donc l’aboutissement d’un plan satanique millénaire. Satan viendra un jour remplir le coeur de cet homme, comme il l’a fait pour Judas, lors du dernier repas.

« Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé » (Apoc. 13: Cool.

Lorsque l’Antichrist viendra dans le Temple de Jérusalem rebâti, au milieu de la Tribulation, pour se faire adorer comme Dieu, alors sera réalisé le plan de Satan. Mais il n’aura pas le dernier mot, nous le savons, et sa folie sera rapidement jugée.

Nous trouvons au chapitre 13 une description très précise de l’Antichrist:
« Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité. Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête. Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle? Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois. Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel. Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé. Si quelqu’un a des oreilles, qu’il entende! Si quelqu’un mène en captivité, il ira en captivité; si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ici la persévérance et la foi des saints. Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait. Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six » (Apocalypse chapitre 13).

Cette première bête, l’Antichrist, monte de la « mer ». Souvent, dans la Bible, la « mer » est l’image des nations et des peuples. Cela peut aussi signifier que l’Antichrist naîtra effectivement dans un pays qui est aussi une île. S’il « monte de la mer », cela signifie qu’il ne naîtra pas en Israël, ni à Bethléem, même s’il doit réussir à prouver qu’il est un « fils de David ».

Cette « bête » doit avoir un corps de léopard, des pieds d’ours et une gueule de lion. Elle réunit donc en sa personne les caractéristiques des rois des grands empires antiques décrits par Daniel: jeunesse, habileté et agilité d’Alexandre le Grand, férocité des rois de Perse et de Médie, puissance du Roi de Babylone.

La bête doit aussi recevoir à la tête une blessure mortelle, dont elle guérira surnaturellement, comme par une sorte de résurrection, ou même par une véritable résurrection démoniaque, pour imiter, là encore, la résurrection de Christ.

Cette bête recevra aussi son trône du dragon, qui lui donnera une grande autorité. Ce dragon est le « grand dragon rouge » d’Apocalypse 12: 3, qui est aussi le « serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre » (Apoc. 12: 9).
Satan donnera à l’Antichrist le pouvoir d’agir pendant 42 mois, soit pendant les trois ans et demi que durera la deuxième moitié de la Tribulation. Peut-être que Satan ne prendra pleinement possession de l’Antichrist qu’à partir du moment où il pénètrera dans le Temple pour le profaner et pour se faire adorer.

C’est alors que l’Antichrist changera complètement de caractère, et manifestera pleinement sa vraie nature satanique.

Ce même chapitre nous présente aussi une deuxième bête, qui, elle, s’élève de la terre, et qui est appelée le Faux Prophète. Dans la Bible, la « terre » est souvent associée à la terre d’Israël. Probablement que ce Faux Prophète sera un prophète d’origine Juive, mais faussement converti au Christianisme, et qui sera le chef de la Grande Eglise Apostate de l’Antichrist, la Grande Prostituée, la Babylone spirituelle.

Il se peut donc que ce Faux Prophète soit le dernier Pape de Rome, qui pourrait être né juif, et converti plus tard au Catholicisme.

En tout cas, ce Faux Prophète aura pour mission d’attester la « divinité » de l’Antichrist. Il jouera pour l’Antichrist le rôle qu’a joué le prophète Jean-Baptiste pour le Seigneur Jésus. Il sera revêtu d’une grande puissance, et accomplira toutes sortes de signes et de prodiges mensongers.

Il animera une image de la Bête, et fera tuer tous ceux qui n’adoreront pas cette image, ainsi que tous ceux qui n’accepteront pas la « marque de la Bête ».

Le mot grec traduit par « marque » est le mot « charagma, » qui signifie « écorchure, petite blessure ». La première lettre de ce mot grec est le X (chi), qui ressemble à un X majuscule. Cette marque sera apposée au moyen d’une petite « écorchure » dans la peau du front ou de la main droite. Elle correspondra à l’injection de la « micro-puce » électronique implantable.

Il est intéressant de savoir que la société américaine qui fabrique cette puce vient tout juste de changer le nom de cette puce. Celle-ci s’appelait auparavant « VeriChip ». Elle vient d’être rebaptisée « Xmark »! On a donc repris le X majuscule du mot grec « charagma », associé au mot « marque »! Cela ne peut pas être plus clair, quant à l’intention future des inventeurs de cette puce!

Personne ne pourra plus ni acheter ni vendre sans avoir cette marque. Le monde entier sera contrôlé par un système diabolique utilisant toutes les technologies les plus modernes. Ces technologies sont parfaitement au point actuellement, et il ne manque plus que la décision politique pour les mettre en oeuvre.

Certaines dispositions du projet de Loi sur la santé promue par le Président Obama prévoient d’ailleurs que toute la population américaine devra commencer à recevoir cette puce implantable à partir de 2013. Les raisons invoquées sont, bien entendu, des raisons de sécurité et de santé publique.

Soyez certains que le marketing et la promotion de cette puce seront particulièrement bien soignés, au point que la grande masse de la population sera ravie de se faire « pucer »! Plus tard, quand cette puce deviendra obligatoire, elle ne posera de problème que pour une minorité de « réfractaires asociaux », tout particulièrement les Chrétiens qui n’auront pas été enlevés. Car l’Eglise fidèle sera enlevée, bien entendu, avant que cette marque devienne obligatoire pour tous.

Ce chapitre 13 s’achève sur la révélation du fameux chiffre 666, qui est le « nombre du nom » de la Bête. Cela signifie que le nom (ou le prénom) de la Bête, transcrit en grec, doit représenter la valeur numérique de 666. En effet, les Grecs utilisaient les lettres de l’alphabet pour compter, et chaque lettre est associée à un chiffre. Ce sera un autre moyen de reconnaissance de l’identité de l’Antichrist.

Il est bien connu maintenant que le système mondial de codes-barres intègre déjà ce chiffe 666, qui se trouve codé sur tous les produits actuellement mis sur le marché. Cela signifie que les auteurs de ce système savaient très bien ce qu’ils faisaient, et pour qui ils travaillaient!

Le chapitre 17 de l’Apocalypse nous révèle un autre aspect très important de l’Antichrist.

« Et l’ange me dit: Pourquoi t’étonnes-tu? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes. La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit monter de l’abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s’étonneront en voyant la bête, parce qu’elle était, et qu’elle n’est plus, et qu’elle reparaîtra. C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise. Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps. Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition. Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête. Ils combattront contre l’agneau, et l’agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi. Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues. Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu. Car Dieu a mis dans leurs coeurs d’exécuter son dessein et d’exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu’à ce que les paroles de Dieu soient accomplies. Et la femme que tu as vue, c’est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre » (Apoc. 17: 7-18).

La Bête est portée, soutenue, par la « femme », qui est décrite par ailleurs comme la Grande Prostituée, la Babylone spirituelle, la fausse Eglise de l’Antichrist.

Le fait que le faux Messie se fasse passer pour le véritable implique une conséquence importante: cette Babylone spirituelle sera nécessairement l’Eglise chrétienne apostate, qui va s’efforcer de rassembler autour d’elle toutes les religions du monde, au sein d’un vaste mouvement œcuménique.

L’apôtre Jean déclare d’ailleurs:
« Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure. Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres » (1 Jean 2: 18-19).
Par-là, nous pouvons comprendre que l’Antichrist se fera passer pour un Chrétien, mais finira par « sortir du milieu » des véritables chrétiens. Il en a été de même pour celui qui a livré Jésus, l’apôtre Judas. L’Antichrist sera un moderne Judas.

Le plus grand danger spirituel actuel ne provient nullement de l’Islam, ni d’aucune autre religion, ni du Nouvel Age. Mais le plus grand danger spirituel provient de la fausse Eglise chrétienne apostate.

Aucun Musulman pratiquant n’acceptera jamais de s’incliner devant un homme pour le reconnaître Dieu. Aucun Juif pratiquant ni aucun Chrétien véritable ne le ferait non plus. En revanche, les « faux » Chrétiens, les « faux » Juifs et les « faux » Musulmans (c’est-à-dire tous ceux qui sont tièdes, non pratiquants ou apostats), pourront facilement être séduits par l’Antichrist, tout au moins dans un premier temps, en attendant qu’ils soient aussi détruits.

En effet, dans le futur plan de l’Antichrist, il y a trois populations « gênantes » à éliminer en priorité de la terre: les Chrétiens, les Juifs, et les Musulmans. Car c’est par ceux-là que l’Antichrist aura le plus de difficultés à se faire adorer comme Dieu.

Il est d’ailleurs curieux de voir que la haine de Satan s’exerce en priorité contre les trois familles issues d’Abraham. Mais, dans sa ruse machiavélique, le malin est en train d’oeuvrer pour qu’un maximum de « Chrétiens », de Juifs et de Musulmans s’entre-détruisent, ce qui facilitera la tâche future de l’Antichrist.

Les (faux) « Chrétiens » et les (faux) « Juifs » qui contrôlent le Nouvel Ordre Mondial sont donc en train de s’entendre pour éliminer en priorité les Musulmans, à commencer par les plus radicaux, les Islamistes.

Dans un deuxième temps, les « Chrétiens » se retourneront contre les « Juifs », pour tenter de les anéantir, avant que les « Chrétiens » de la Babylone spirituelle ne soient finalement eux-mêmes exterminés par les armées de l’Antichrist.

C’est l’une des raisons pour lesquelles les dernières guerres, du Golfe, d’Irak et d’Afghanistan, ont été, ou sont menées par les dirigeants (« Chrétiens ») du Nouvel Ordre Mondial, dans le but avoué d’éliminer la « menace terroriste islamiste ». Mais l’objectif réel, pour faciliter la venue de l’Antichrist, est d’anéantir la puissance des peuples et des pays musulmans radicaux.

Toutefois, les prophéties bibliques montrent que l’Antichrist ne pourra pas provenir de l’Islam, car il doit être reconnu comme le Messie d’Israël. Il doit jouer véritablement son rôle de « nouveau Judas » par rapport au Seigneur Jésus.

L’Antichrist sera donc un « fils de David », faussement converti à Christ, et renégat comme Judas.

C’est aussi pour cela que le siège de cette « femme » (la Babylone spirituelle) est clairement situé dans la ville de Rome. Il est mentionné que cette femme est « assise sur sept montagnes », qui sont les sept collines de Rome. Le dernier verset de ce chapitre dit aussi que cette femme « est la grande ville, qui a la royauté sur les rois de la terre ».

Or, à l’époque de l’apôtre Jean, cette grande ville était la ville de Rome. Cette ville a repris une grande importance depuis la signature du traité de Rome, traité qui a commencé à reconstituer l’empire Romain de la fin des temps, et aussi par le fait que Rome abrite le siège du Vatican.

Ce même chapitre précise que les sept têtes de la Bête sont aussi sept rois: « cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps ».

Voici la signification de cette prophétie. La Bête est l’héritière de tous les grands empires mondiaux précédents. Les cinq rois qui sont tombés sont les cinq antiques empires mondiaux: l’empire Egyptien, l’empire Assyrien, l’empire Babylonien, l’empire Médo-Perse, et l’empire Grec. Le roi « qui existe », à l’époque de Jean, est l’empire Romain. Et le « roi qui n’est pas encore venu » est l’empire Romain reconstitué de l’Antichrist, à notre époque moderne.

Ce dernier roi, quand il sera venu, ne restera effectivement que peu de temps, c’est-à-dire sept ans, avant d’être détruit par le Seigneur.

La Bête elle-même est un « huitième roi ». Cela signifie qu’elle va surgir d’un des pays qui composent la « septième tête », le nouvel empire Romain reconstitué. La Bête sera soutenue par les « dix rois » qui recevront l’autorité « pendant une heure avec la Bête », c’est-à-dire pendant très peu de temps, à l’échelle de la chronologie biblique.

Ces dix rois et la Bête, après s’être appuyés sur la « femme » pour s’installer au pouvoir, finiront par haïr cette Prostituée, et la détruiront complètement, avant d’être eux-mêmes détruit par l’Agneau de Dieu, à Son retour sur terre.

A la fin de la bataille d’Armaguédon, la Bête et le Faux Prophète seront pris, et jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre (Apoc. 19: 20). Ils y seront rejoints par le diable à la fin du Millénium (Apoc. 20: 10).

En conclusion et en résumé, il nous est possible de tracer les grands traits d’une sorte de « portrait biblique » de l’Antichrist:
1.Il doit naître dans l’un des pays de l’actuelle Union Européenne, immédiatement après l’apparition des dix « premiers rois » de cette Union.
2.Il doit d’abord être un prince qui deviendra un roi. Il faut prendre cette affirmation au sens littéral.
3.Il doit revendiquer une filiation directe remontant au Roi David, ce qui lui permettra d’être reconnu comme le Messie par les Juifs.
4.Il doit aussi être membre de l’Eglise chrétienne apostate, sur laquelle il s’appuiera pour accéder au pouvoir mondial, après l’enlèvement de l’Eglise fidèle. Mais il finira par détruire l’Eglise apostate qui l’a soutenu.
5.Sa personnalité doit faire référence à la nature d’un léopard, d’un ours et d’un lion: vivacité, intelligence, ruse, férocité, puissance irrésistible, habileté, courage, impétuosité… Il sera, dès avant son règne, très populaire.
6.Il doit recevoir toute la puissance surnaturelle du grand dragon rouge, le diable, qui finira par le posséder complètement.
7.Il doit exercer une grande autorité sur le monde entier, et faire preuve d’une grande habileté politique, militaire et diplomatique, au point de confirmer et d’imposer, au début de son règne, une alliance importante qui n’avait pas pu être appliquée jusqu’ici.
8.Il doit recevoir à la tête une blessure mortelle dont il guérira miraculeusement.
9.Il doit permettre la reconstruction du Temple de Jérusalem, dans lequel il viendra se faire proclamer Dieu. Il entreprendra alors l’anéantissement des Juifs qui auront refusé de l’adorer.
10.Il doit être vaincu à la bataille d’Armaguédon, et être jeté vivant dans l’étang de feu et de soufre.

Nous sommes convaincus que l’Eglise de Jésus-Christ est, en ce moment même, en train de voir paraître cet Antichrist. Il est donc possible, et même probable, que les quatre premiers points de cette liste soient déjà accomplis aujourd’hui. Cela signifie que le Saint-Esprit confirmera très bientôt à l’ensemble de l’Eglise fidèle quelle est l’identité réelle de l’Antichrist!

Nous sommes donc à la veille de nouveaux et grands bouleversements mondiaux, que ce soit sur le plan climatique, sur le plan des calamités naturelles, des désastres, des cataclysmes et des guerres, sur le plan de l’explosion de l’occultisme, du Nouvel Age et de l’immoralité.

Cette année 2011, à peine commencée, a déjà vu, et verra sans doute encore, de nombreuses confirmations de la proximité du retour du Seigneur Jésus. Ecoutons la voix du Saint-Esprit! Surveillons les événements mondiaux! Plus le temps va passer, et plus les choses seront claires pour l’Eglise qui a des yeux pour voir et des oreilles pour entendre!

Avant toutes choses, nous insisterons encore sur l’impérieuse nécessité, pour tous les Chrétiens, de se sanctifier et de se préparer au très prochain retour du Seigneur. Jésus vient enlever une Epouse sans ride, ni tache, ni rien de semblable! Lui seul a pu la créer dans cet état, en lui accordant une nouvelle naissance, et Lui seul peut la conserver dans cet état, avant de la faire paraître devant Dieu Son Père!

« Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ! Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera » (1 Thessaloniciens 5: 23-24).

A Dieu le Père, et à Son Fils Jésus-Christ, notre Seigneur, tout l’honneur et toute la gloire, par le Saint-Esprit!


Fin
avatar
Mimarie

Messages : 1012
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Emmanuel le Ven 12 Juin 2015 - 20:39

Je m'arrête sur cette assertion pour l'instant :

Paul dit aussi que cet Antichrist ne pourra pas se manifester pleinement, tant que « ce qui l’empêche » de se manifester n’aura pas « disparu ». Le seul obstacle à la manifestation de l’Antichrist est la présence sur la terre de l’Eglise véritable, remplie de l’Esprit. Dès que l’Eglise
aura « disparu » de la terre, enlevée dans les airs à la rencontre de son Seigneur, alors plus rien ne s’opposera à la manifestation de
cet « homme du péché ».

Cela n'est pas possible car ekklèsia est un mot féminin alors que le texte parle de "celui qui le retient" (masculin en grec) au verset 7.

Les lecteurs à qui était adressée cette lettre savaient. Pourquoi Paul ne l'a-t-il pas précisé pour nous ?

Dans le NT Annoté on trouve des idées intéressantes :

la façon dont Paul s'exprime montre qu'il ne désire pas écrire ouvertement quels sont cette puissance et ce personnage qui retiennent. Toute explication qui ne rend pas compte de sa réticence ne saurait être la bonne. Récemment certains ont proposé que le retenant soit l'archange Micaël ; mais on ne voit toujours pas pourquoi Paul ne le nommerait pas clairement. Frédéric Godet nous met sur la voie en soulignant que Paul était persuadé de l'origine juive du faux-messie à venir. On comprend dans ce sens qu'il parle en termes couverts afin de ne pas provoquer ceux qui l'avaient fait arrêter, précisément à Thessalonique, et dont il souffrait encore présentement à Corinthe. Le pouvoir et la personne auxquels Paul fait allusion, auraient été, de son temps, l'empire romain et son représentant qui comprimaient alors la révolte du peuple juif. C'était là l'idée générale des premiers commentateurs. Cette explication tient elle encore, après la destruction du temple, la diaspora, puis le retour des juifs dans leur pays ? Oui si l'on s'attend à ce qu'Israël, qui pour l'heure n'est qu'une petite nation controversée, devienne brusquement, à la surprise générale, la première puissance mondiale.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1888
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Emmanuel le Sam 13 Juin 2015 - 7:34

On peut ajouter que cela ne peut pas être l'Esprit saint qui est toujours au neutre dans le NT.

Alors qui est-ce ?


_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1888
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Emmanuel le Mar 16 Juin 2015 - 18:24

Augustin parle de l'Antéchrist dans son livre XX au chapitre XIX. Il y écrit notamment qu'il y avait de son temps unanimité pour identifier l'homme de péché à cet Antéchrist.

Il dit que pour certains "celui qui le retient" est l'empire romain et pour d'autres les méchants et les hypocrites qui ne sont pas encore en assez grand nombre dans l'Eglise.

Au chapitre XXIII, il identifie l'Antéchrist avec la petite corne de la 4e bête. Selon lui, un roi conquiert le 4e empire. Il semble aussi y avoir unanimité sur ce point de son temps car il dit qu'il n'y a aucun doute à ce sujet.

L'idée que ce soit l'empire romain est plausible. Tant qu'il est unifié, la petite corne ne peut pas apparaître puisqu'elle sort du milieu des dix. Mais la seconde option se rapproche plus de ce que dit Jean sur l'Antéchrist.

A creuser...


_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1888
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Mimarie le Mer 17 Juin 2015 - 6:34

et voici ce qu'en dit la Bible Annotée de Neufchatel :

2.7 "Car le mystère de l'iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient présentement ait disparu".
Paul, comme Jean, (1Jean 2.18,19) voit dans les erreurs et les souillures qui se glissaient alors déjà au sein des Eglises le commencement de l'action de l'Antéchrist. (Comparer verset 2, dernière note ; 1Thessaloniciens 4.15, note.)
- Il nomme ce mal un mystère, parce qu'il est caché dans les profondeurs du monde moral, comme le bien qui est caché en Dieu et dans le cœur des fidèles s'appelle le "mystère de piété." Aussi la manifestation de ce mystère d'iniquité sera-t-elle une révélation. (versets 3-6)
- Alors apparaîtra dans sa hideuse puissance l'iniquité ou l'illégalité, qui comprend tout ce qui est opposé à la loi de Dieu.
Grec : "Seulement celui qui le retient présentement (le retiendra) jusqu'à ce qu'il soit ôté du milieu," enlevé, qu'il cesse de faire obstacle. C'est ce dernier mot qui s'oppose surtout à l'opinion de Calvin citée ci-dessus. Car si même on prétendait qu'il signifie seulement que Dieu cessera de retenir la manifestation du mal, luimême ne peut être ôté, disparaître, cesser de régner.
Remarque : Bonnet ne parle pas de la supposition que celui qui retient soit le Saint-Esprit dans l'Eglise, parce qu'à son époque cette idée n'avait pas la popularité que lui ont donnée les milieux dispensationalistes de la première moitié du vingtième siècle. Elle revient à dire que la présence de l'Eglise sur terre empêche la manifestation de l'Antéchrist. Outre qu'il serait inexplicable que Paul ne l'eût pas dit s'il l'avait su, cette explication est absolument contredite par le but même de son épître : rappeler aux Thessaloniciens que notre réunion avec le Seigneur ne peut avoir lieu avant qu'on ait vu paraître l'homme impie. Les nombreuses contorsions qui ont été imaginées pour échapper à ce fait sont indignes de tout exégète sérieux. L'argument souvent avancé que l'Eglise, comme le sel dans les aliments, empêcherait la corruption du monde, n'a évidemment aucun poids face au développement actuel du mal. La présence même du Seigneur sur terre n'a pas empêché l'apparition du fils de la perdition qui l'a livré ; c'est bien plutôt la présence de la sainteté qui exacerbe le mal. (CR)

2.8 "Et alors sera révélé l'inique, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'apparition de son avènement".
C'est-à-dire "celui qui est sans loi," parce qu'il s'élève au-dessus de toutes les lois divines et humaines, (verset 4) prétendant lui-même être la loi souveraine de l'humanité
Ces mots le souffle de sa bouche (empruntés à Esaïe 11.4) signifient sa Parole rendue toute-puissante par son Esprit. (Souffle et esprit s'expriment par le même mot en hébreu et en grec.)
Mais l'action de cette Parole qui détruira l'inique, coïncide avec le glorieux retour de Christ pour le jugement du monde ; et il suffira de son avènement (Grec : "l'apparition de sa présence") pour anéantir toute la puissance de l'adversaire. C'est là la consolation de l'Eglise ! "



avatar
Mimarie

Messages : 1012
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Mimarie le Mer 17 Juin 2015 - 8:40

Quant à CALVIN, voici sa pensée au 16ième siècle. Ce n’est pas  dénué de bon sens. Un résumé  traduit comme je l’ai pu !  Pardon.

Il explique  que Satan n’a pas encore rassemblé assez de puissance pour permettre que l’antéchrist  opprime ouvertement l’Eglise de Christ; Il explique que Satan  mène à bien secrètement son dessein depuis  Christ et qu’il le fera ouvertement le moment venu.  Que depuis l’époque de Paul, Satan  établissait secrètement, clandestinement,  les bases sur lesquelles  il dresserait par la suite  son ‘édifice’.

Pour Calvin ce n’est pas un individu qui est représenté sous le terme Antéchrist mais un royaume qui s’étend à travers plusieurs époques. Dans ce même sens, Jean dit que l’antichrist viendra mais qu’il y en a déjà beaucoup depuis son temps :
« Vous avez entendu annoncer qu'un antichrist vient; or dès maintenant beaucoup d'antichrists sont là; à quoi nous reconnaissons que c'est la dernière heure ». (1 Jean 2:18)
C’est pourquoi  Paul avertit ceux qui vivent alors (au premier siècle) d’être sur leurs gardes contre cette peste mortelle qui déjà leur décochait des coups divers au premier siècle ; car des  sectes  étaient en train de se lever qui étaient en qque sorte les  graines de  la mauvaise herbe qui allait presque étouffer et détruire le champ entier de Dieu, -ceci d’une manière secrète au fil du temps .
Calvin explique que Paul  parle du mystère de l’iniquité opposé au mystère du salut et de la révélation ; et aussi d’une lutte d’incompatibilité entre le Fils de Dieu et le fils de la perdition (ailleurs dans Col1 :26).

Je traduis très mal, j’espère que vous arriverez tout de même à saisir un peu les idées de Calvin sur ce mystère de l’homme d’iniquité.
Je sais que certains d’entre vous du forum parlent couramment  anglais, vous souffrirez moins en lisant directement dans le spoiler !!

Spoiler:
The mystery of iniquity. This is opposed to revelation; for as Satan had not yet gathered so much strength, as that Antichrist could openly oppress the Church, he says that he is carrying on secretly and clandestinely [658] what he would do openly in his own time. He was therefore at that time secretly laying the foundations on which he would afterwards rear the edifice, as actually took place. And this tends to confirm more fully what I have already stated, that it is not one individual that is represented under the term Antichrist, but one kingdom, which extends itself through many ages. In the same sense, John says that Antichrist will come, but that there were already many in his time. (1 John 2:18.) For he admonishes those who were then living to be on their guard against that deadly pestilence, which was at that time shooting up in various forms. For sects were rising up which were the seeds, as it were, of that unhappy weed which has well-nigh choked and destroyed God's entire tillage. [659] But although Paul conveys the idea of a secret manner of working, yet he has made use of the term mystery rather than any other, alluding to the mystery of salvation, of which he speaks elsewhere, (Colossians 1:26,) for he carefully insists on the struggle of repugnancy between the Son of God and this son of perdition….

Je suis consciente que je vous ai fait passer des textes forts longs, mais les arguments sont multiples.
Nous avons baigné certains d'entre nous dans des idées très dogmatiques sur le sujet.
peut être faudrait-il tout reprendre à zéro ...

bonne fin de journée à chacun, chacune.
avatar
Mimarie

Messages : 1012
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Emmanuel le Mer 17 Juin 2015 - 8:49

Et si "celui qui le retient" était l'entité décrite sous la forme d'une grande prostituée dans l'Apocalypse, Babylone ? Car une fois Babylone détruite, le 8e roi règne sans partage.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1888
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Mimarie le Sam 20 Juin 2015 - 8:19

bonjour Emmanuel et tout le monde,

je ne sais que te répondre ...

pour moi actuellement, je comprends plutôt que c'est l'esprit saint qui le retient.
voici une argumentation d'un pasteur américain, il parle d'abord du mystère de l'iniquité
pour en venir à "celui qui le retient"

Notez les paroles de Paul ici: «Le mystère de l’iniquité agit déjà» (2 Thessaloniciens 2:7).
Quel est ce mystère de l’iniquité? C’est le désordre. C’est un esprit de chaos, sans respect pour la loi de Dieu. Et c’est la raison pour laquelle Dieu a détruit la terre par les eaux, à cause de la violence humaine et du désordre.
Si le désordre que Paul voyait à son époque n’a fait qu’augmenter, ça n’est pas étonnant de voir d’honnêtes personnes aujourd’hui effrayées et alarmées par ce qu’elles voient arriver. Les lois et les institutions qui ont gardé la société du chaos sont arrachées à droite et à gauche.

Paul parle de cela, «Il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu» (2:7).
Il est en train de nous dire, «Il y a une puissance restrictive en œuvre, qui retient le chaos. Mais cette restriction va disparaître.» L’Esprit sera toujours là pour remplir sa mission. Mais son ministère de restriction sera «retiré», ou enlevé, «va disparaître.»
Je ne vois pas de puissance capable de retenir le chaos autre que le Saint Esprit. Pensez à ce qu'arrive à une société lorsque le Saint Esprit enlève sa puissance restrictive. Chaque institution, du gouvernement à la famille, devient totalement incontrôlable. Je ne peux imaginer ce que serait New York sans la retenue de l’explosion de la méchanceté. Je ne voudrais pas être près de cette ville si le Saint Esprit n’était pas à l’œuvre.
Nous voyons tout de même un esprit de désordre à l’œuvre dans le monde entier. Les forces de l’Antichrist sont déjà rassemblées et se révèlent à de hauts niveaux.

David Wilkerson  pasteur chrétien  et écrivain américain

Il n’y a d’autorité que par Dieu et celles qui existent sont établies par lui. Que se passera-t-il si les gouvernements perdent cet agrément divin ? L'iniquité (=l'injustice, la méchanceté, l'arbitraire, l'illégitimité, la débauche) deviendra totale partout.
avatar
Mimarie

Messages : 1012
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Patoune le Mer 1 Juil 2015 - 20:25

Chaque chrétien, à chaque génération, est confronté à un antichrist qui s’élève dans une forme plus atténuée que l’antichrist de la fin des temps.
Néron, à l’époque des premiers chrétiens, et  plus proche de nous, Hitler, Staline, l’humanisme véhiculé par la franc-maçonnerie, l’athéisme sont des antichrist.
Chaque chrétien est jugé dans sa vie par son attitude vis-à-vis de l’enseignement de l’antichrist de son époque.

Il fait horriblement chaud. Je vous souhaite une bonne nuit quand même.

Patoune

Messages : 183
Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par barouk le Sam 7 Mai 2016 - 13:43

Bonjour à tous et toutes

Le faux prophète ou le prophète de mensonge d'Apocalypse 19:20 qui est aussi la bête à deux cornes d'Apo 13:11-12 est-il aussi le "Sans loi" de 2 Thessaloniciens 2:8-9 ?
Apocalypse 19:20
"La bête fut prise, et avec elle le prophète de mensonge qui avait produit devant elle les signes par lesquels il avait égaré ceux qui avaient reçu la marque de la bête et qui se prosternaient devant son image. Tous deux furent jetés vivants dans l'étang de feu où brûle le soufre."

2 Thessaloniciens 2:8-9

"Alors se révélera le Sans-loi, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, qu'il réduira à rien par la manifestation de son avènement. L'avènement du Sans-loi se produira par l'opération du Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,"

Nous voyons dans ces deux verset une similitude, le prophète de mensonge et le Sans loi produisent des signes et prodiges venant de Satan.

Les évangiles nous avez déjà avertis.

Marc 13:22

"Car des christs de mensonge et des prophètes de mensonge se lèveront; ils donneront des signes et des prodiges pour égarer, si possible, ceux qui ont été choisis."

Matthieu 24:24

"Car des christs de mensonge et des prophètes de mensonge se lèveront; ils donneront de grands signes et des prodiges de façon à égarer, si possible, même ceux qui ont été choisis."

L'apôtre Paul dans le début de sa démonstration rappel en 2 Thessaloniciens 2:3-6

"Que personne ne vous trompe d'aucune manière: il faut d'abord que vienne l'apostasie et que se révèle la personnification du mal, celui qui est voué à la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle dieu, de tout ce qu'on adore, et qui va jusqu'à s'asseoir dans le sanctuaire de Dieu et à se présenter lui-même comme Dieu. Ne vous rappelez-vous pas que, lorsque j’étais encore chez vous, je vous disais ces choses ? Or maintenant vous savez bien ce qui retient, pour qu'il se révèle en son temps"

L'apôtre Jean quand à lui pose cette question:
"Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Le voilà, l'antichrist, celui qui renie le Père et le Fils." 1 Jean 2:22

Le prophète de mensonge, le Sans loi, on un seul et même but, Apostasier, s'opposer à Christ,

"En effet, beaucoup d'imposteurs sont sortis dans le monde, qui ne reconnaissent pas Jésus-Christ venant en chair. Voilà l'imposteur et l'antichrist". 2 Jean 1:7

Imposteur, antichrist, menteur, personnification du mal, christ de mensonge, prophètes de mensonge, et je rajouterai le Sans loi " qui ne reconnaît pas les loi de YHWH, notamment "l'amour pour son prochain" tout ces attributs pour une seul et même personne, quelqu'un qui nie que Yeshoua est le Christ.

D’où vient cet antichrist ?

"Mes enfants, c'est la dernière heure; vous avez entendu dire qu'un antichrist vient, et il y a maintenant beaucoup d'antichrists: de là nous savons que c'est la dernière heure. Ils sont sortis de chez nous, mais ils n'étaient pas des nôtres; car, s'ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous; mais ainsi, il est manifeste qu'aucun d'eux n'est des nôtres." 1 Jean 2:18-19

"Après mon départ, je le sais, des gens pareils à des bêtes féroces viendront parmi vous et feront du mal au troupeau. et que d'entre vous-mêmes se lèveront des hommes qui diront des choses perverses pour entraîner les disciples à leur suite." Actes 20:29-30

"L'avènement du Sans-loi se produira par l'opération du Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les tromperies de l'injustice pour ceux qui vont à leur perte, parce qu'ils n'ont pas accueilli l'amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu envoie sur eux une opération d'égarement, pour qu'ils croient le mensonge, pour que soient jugés tous ceux qui n'ont pas cru la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice." 2 Thessaloniciens 2:9-12

La Chrétienté apostate a accompli des abominations durant des siècles, des dogmes comme celui de la trinité déshonore le Père et le fils, la marque sur le front ne serait-elle pas le signe de croix tracé sur le front par le célébrant lors du baptême ? Les trois doigts de la main droite réunis ensemble pour la prière représente la encore la trinité !!. Ne pourrait-on voir dans les deux cornes de la bête, l'église d'orient et d'occident ?

Gardons cet avertissement de Matthieu 24:23

Si alors quelqu'un vous dit: « Le Christ est ici ! » ou: « Il est là ! », ne le croyez pas.

Fraternellement
avatar
barouk

Messages : 173
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de péché

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum