Le culte dans la nouvelle alliance

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Mer 28 Jan 2015 - 11:29

Que signifie 'culte' exactement ?
Quelles sont les passages sur lesquels se baser pour 'un culte', de nos jours ?

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par barouk le Jeu 29 Jan 2015 - 14:01

Bonsoir Béréenne
Le plus vénérable et le plus ancien des rites est ce qui est appelé l'Eucharistie, en Grec " action de grâce " .A l'origine c'était une cérémonie commémorative " faite cela en mémoire de moi". Cette cérémonie est appelé "fraction du pain" . Tu peux lire Actes des apôtres 2:42-47 ; 20:7 et Luc 22:14-20. Quand on demandera aux premiers chrétiens en quoi consiste l'essentiel de leur culte, ils répondront toujours en parlant du repas sacré. tu peux avoir quelques détails sur wikipédia "eucharistie", je possède le livre de Daniel Rops " L'église des apôtres et des martyres" page 245 le culte de l'eucharistie est assez détaillé chez nos premiers frères chrétiens, si tu me laisse un peu de temps je te fairais un petit résumé. Une seconde chose qui est très importante dans le culte chrétien est la prière.
A bientôt Fraternellement Barouk
avatar
barouk

Messages : 174
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Jeu 29 Jan 2015 - 16:17

Bonsoir Barouk,

Une chose est sacrée dans la Bible, Dieu, et les chrétiens, et bien-sur Jésus-Christ. Dieu est saint-sacré et par Jésus-Christ, par son corps offert (Colossiens 1) entre autres exemples, nous sommes rendus sacrés-saints-parfaits, mis à part, irréprochables.

Par exemple dans Jude, nous voyons que les agapes n'avaient rien de 'cérémonieux', pas plus que 'rompre le pain dans les maisons' dans les Actes, etc. Dans les évangiles et les épitres, le repas en lui-même n'avait rien de sacré.

Eucharisteó  est un verbe qui n'existe pas en tant que nom dans le NT en tout cas, et traduit dans la Bible par remercier dans passablement de langues et ce verbe est utilisé dans le NT dans d'autres circonstances que rompre le pain en débutant un repas. Ce que faisaient tous les hébreux avant de commencer à manger  : remercier (eucharisteó) Dieu pour le repas.

Pour en mémoire de moi,  il signifie le fait d'apprécier les résultats obtenus, les effets sur chacun d'entre nous de la mort propitiatoire et de la résurrection de Christ, après avoir réalisé que nous faisons partie prenante du pain, du corps de l'église, réaliser les effets sur nous de la nouvelle alliance.

Ce qui ne répond pas à la question, dans la Nouvelle Alliance, qu'est-ce qu'un culte ? C'est à dire dans les évangiles et les épitres.

Je ne connais pas le livre dont tu parles, le considères-tu comme une 'référence' à tes croyances ? Si oui, pourquoi ? Et  pourquoi pas la Bible ?

Bien amicalement
Béréenne

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Emmanuel le Sam 31 Jan 2015 - 6:59

Béréenne attitude a écrit:Que signifie 'culte' exactement ?

Commençons par la définition. Very Happy

A.− Hommage religieux rendu à Dieu, à quelque divinité, à un saint; p. ext., vénération de caractère religieux accordée à un être, à un objet privilégié

B.− P. méton.

1. Ensemble des formes extérieures, des manifestations collectives par lesquelles l'homme honore Dieu et, éventuellement, les saints.

2. P. ext.

a) Religion en tant qu'exprimée, manifestée, confession religieuse; cérémonial pratiqué dans telle ou telle confession religieuse.

b) Religion en général.


Le sens premier est le A.

http://www.cnrtl.fr/definition/culte

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par naturelaurent le Sam 31 Jan 2015 - 7:27

Emmanuel a écrit:
Béréenne attitude a écrit:Que signifie 'culte' exactement ?

Commençons par la définition. Very Happy

A.− Hommage religieux rendu à Dieu, à quelque divinité, à un saint; p. ext., vénération de caractère religieux accordée à un être, à un objet privilégié

B.− P. méton.

1. Ensemble des formes extérieures, des manifestations collectives par lesquelles l'homme honore Dieu et, éventuellement, les saints.

2. P. ext.

a) Religion en tant qu'exprimée, manifestée, confession religieuse; cérémonial pratiqué dans telle ou telle confession religieuse.

b) Religion en général.


Le sens premier est le A.

http://www.cnrtl.fr/definition/culte

ce qui m'intéresserait ce serait une définition par des textes venant de Dieu lui même What a Face

"c'est à leurs fruits que vous les reconnaitrez"...
donc pas à leurs églises…ni à leurs cultes…mais à leurs fruits

et y en a 9…pour arriver à DIX = Dieux…

avatar
naturelaurent

Messages : 105
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Sam 31 Jan 2015 - 7:52

Bonjour Emmanuel,
Merci de ton apport.
Je continue par ce terme à l'intérieur de la nouvelle alliance.

Latreia  qui a une notion de servir, a été trouvé dans 5 verset(s) :

EVANGILE
Jean 16 : 2 Ils vous excluront des synagogues; et même l'heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte (latreia) à Dieu.



ÉPITRE
Romains 9 : 4 qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte (latreia), (9. 5) et les promesses,

(Je ne connais pas du tout, je vais aller lire le contexte. Ps : j'ai lu, Tertius qui écrivait pour Paul parlait spécifiquement des hébreux qui avaient 'tout' cela. Cela n'explique pas non plus comment 'rendre culte' dans la nouvelle alliance)

Romains 12 : 1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte (latreia) raisonnable.

L'unique fois dans la nouvelle alliance, où le terme culte est utilisé 'dans le bon sens' et pour cette alliance précise, l'épitre aux hébreux parlant lui, dans ce contexte de l'ancienne et des choses relatives à l'ancienne pour expliquer la nouvelle.

Hébreux 9 : 1 La première alliance avait aussi des ordonnances relatives au culte (latreia), et le sanctuaire terrestre.
Hébreux 9 : 6 Or, ces choses étant ainsi disposées, les sacrificateurs qui font le service (latreia) entrent en tout temps dans la première partie du tabernacle;



Sinon, comme base à poser, il y a ce que les premiers chrétiens pratiquaient.
Que faisaient-ils, quand et comment ? Je propose une première piste, dans le contexte tout particulier du temple, c'est à dire de la cour du temple, les hébreux devenus chrétiens faisaient-ils la même chose que les païens devenus chrétiens ? En avaient-ils la possibilité ? (l'autorisation)

Sinon, que faisaient réellement les premiers chrétiens dans la cours du temple, dans les rues, sur les places, dans leur maison ? A quel moment précis rendaient-ils culte, en faisant quoi exactement ?

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Sam 31 Jan 2015 - 8:33

Bonjour Nature Laurent.
Croire à la mort et à la résurrection de Jésus, croire que Jésus est Christ, le Messie est une folie, un choc, c'est inconcevable pour le non-chrétien.

Tu me fais penser à mes premiers questionnements : qui est Dieu, peut-Il se faire connaitre aux hommes, connait-Il Lui les hommes ? Se pourrait-il qu'Il entende (et comprenne ... et réponde) les prières de toutes les personnes sur la terre, qui sont en train de prier, en ce moment même ? D'entendre même les paroles de tous, de chacun sur cette terre ? Dieu pourrait-Il avoir cette capacité là, et bien d'autres ?  C'était une question parmi bien d'autres que je me posais mais ... si souvent, avant même de les poser, je connaissais la réponse ....... et j'aurais pu continuer encore et encore et encore d'en poser, afin de ne jamais dire 'oui'. En remettant en question 'tout', on arrive très vite dans une impasse. Bien que ne plus poser de questions est tout aussi une impasse ......... Smile

naturelaurent a écrit:

"c'est à leurs fruits que vous les reconnaitrez"...
donc pas à leurs églises…ni à leurs cultes…mais à leurs fruits

et y en a 9…pour arriver à DIX = Dieux…


Oui, aux fruits, donc tu connais déjà les réponses à tes questions. Ne pas croire Dieu car telle ou telle personne ne porterait pas de fruits est à nouveau un prétexte ! Smile

Dieu n'est pas une 'religion'. Dans la Bible, je pense que c'est Jacques qui nous dit : la religion pure et sans tâche, c'est ne pas  parler 'de trop', se préserver du mal, et visiter les veuves et les orphelins. C'est à dire les assister, les entourer, répondre matériellement à leurs besoin(aux besoins des pauvres de ces époques). La version de la Bible de Jérusalem doit utiliser encore une ou deux fois le terme 'religion', par rapport aux autres versions. (et donc la Liturgie certainement aussi).


Dernière édition par Béréenne attitude le Sam 31 Jan 2015 - 9:13, édité 1 fois

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par naturelaurent le Sam 31 Jan 2015 - 8:46

Sinon, comme base à poser, il y a ce que les premiers chrétiens pratiquaient.

qui voudrait poser des bases et pourquoi?
qui voudrait suivre des bases posées par un homme et pourquoi?

Jésus est venu pour nous libérer
nous savons par les écritures que nous sommes le temple de Dieu…
nous savons aussi que si nous sommes que 2 ou 3 Jésus est parmi nous…

alors pourquoi rendre un culte??

pour commencer dans le pharisianisme ? et le début d'une nouvelle secte avec ses règles et ses dérives…

commencerions nous un culte par ennui,pour combler un manque de foi..?
pour être pardonné? peur de pas être sauvé..?

je préfère être comme Jésus disait : "insaisissable comme le vent"
et rester libre…

le plus court chemin entre un culte et Dieu c'est mon temple… je mets coeur sur table,Dieu seul juge…
je ne serai pas reconnu par un culte,mais par mon rapport de coeur à Dieu…

le culte diffère avec le temps,les modes,les consciences…
le rapport de coeur à Dieu s'aiguise avec le temps si on prend du temps en son propre temple…

il est là le vrai travail...

mon temple,le vrai je ne le quitte jamais…à moi de le tenir pur…en cultivants les fruits de l'esprit

avatar
naturelaurent

Messages : 105
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par naturelaurent le Sam 31 Jan 2015 - 8:59

il est évident que "la charité" fait partie des fruits de l'esprit… (voir certaine traduction)

donc donner à celui qui est dans le besoin est le strict minimum…

et là encore ça se fait hors "groupement" puisque ça doit être fait dans la discrétion…
de même que la prière (ferme la porte de ta chambre…)

donc que pourrions nous faire en groupe si ce n'est une sorte de carnaval de pharisien…?

de celui qui a la meilleure attitude,de celui qui a le plus long chiffon,de celui qui a la voix la plus douce…

perso je dis non merci,je préfère les pas de Jésus...
avatar
naturelaurent

Messages : 105
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Sam 31 Jan 2015 - 9:12

Je découvre à l'instant que dans d'autres traductions, le terme culte est utilisé plus souvent. Il traduit Latreuo : servir. La strong que j'ai sous les yeux donne 'l'interprétation qui est faite' de ce mot. Je cherche un dictionnaire grec neutre.

Matthieu 4 : 10 Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras (latreuo) lui seul.
Luc 1 : 74 De nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, De le servir (latreuo) sans crainte,
Luc 2 : 37 Restée veuve, et âgée de quatre vingt-quatre ans, elle ne quittait pas le temple, et elle servait (latreuo) Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière.
Luc 4 : 8 Jésus lui répondit : Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras (latreuo) lui seul.
Actes 7 : 7 Mais la nation à laquelle ils auront été asservis, c'est moi qui la jugerai, dit Dieu. Après cela, ils sortiront, et ils me serviront (latreuo) dans ce lieu-ci.
Actes 7 : 42 Alors Dieu se détourna, et les livra au culte (latreuo) de l'armée du ciel, selon qu'il est écrit dans le livre des prophètes : M'avez-vous offert des victimes et des sacrifices Pendant quarante ans au désert, maison d'Israël ?.
Actes 24 : 14 Je t'avoue bien que je sers (latreuo) le Dieu de mes pères selon la voie qu'ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes,
Actes 26 : 7 et à laquelle aspirent nos douze tribus, qui servent (latreuo) Dieu continuellement nuit et jour. C'est pour cette espérance, ô roi, que je suis accusé par des Juifs !
Actes 27 : 23 Un ange du Dieu à qui j'appartiens et que je sers (latreuo) m'est apparu cette nuit,
Romains 1 : 9 Dieu, que je sers (latreuo) en mon esprit dans l'Evangile de son Fils, m'est témoin que je fais sans cesse mention de vous,
Romains 1 : 25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi (latreuo) la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !
Philippiens 3 : 3 Car les circoncis, c'est nous, qui rendons (latreuo) à Dieu notre culte (latreuo) par l'Esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus-Christ, et qui ne mettons point notre confiance en la chair.
2 Timothée 1 : 3 Je rends grâces à Dieu, que mes ancêtres ont servi, et que je sers (latreuo) avec une conscience pure, de ce que nuit et jour je me souviens continuellement de toi dans mes prières,
Hébreux 8 : 5 lesquels célèbrent un culte (latreuo), image et ombre des choses célestes, selon que Moïse en fut divinement averti lorsqu'il allait construire le tabernacle : Aie soin, lui fut-il dit, de faire tout d'après le modèle qui t'a été montré sur la montagne.
Hébreux 9 : 9 C'est une figure pour le temps actuel, où l'on présente des offrandes et des sacrifices qui ne peuvent rendre parfait sous le rapport de la conscience celui qui rend ce culte (latreuo),
Hébreux 9 : 14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez (latreuo) le Dieu vivant !
Hébreux 10 : 2 Autrement, n'aurait-on pas cessé de les offrir, parce que ceux qui rendent ce culte (latreuo), étant une fois purifiés, n'auraient plus eu aucune conscience de leurs péchés ?
Hébreux 12 : 28 C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte (latreuo) qui lui soit agréable, (12. 29) avec piété et avec crainte,
Hébreux 13 : 10 Nous avons un autel dont ceux qui font le service (latreuo) au tabernacle n'ont pas le pouvoir de manger.
Apocalypse 7 : 15 C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu, et le servent (latreuo) jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux;
Apocalypse 22 : 3 Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront (latreuo)


Dernière édition par Béréenne attitude le Sam 31 Jan 2015 - 11:56, édité 1 fois

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Sam 31 Jan 2015 - 10:19

Threskeia a été trouvé dans 4 verset(s) :

Actes 26 : 5 Ils savent depuis longtemps, s'ils veulent le déclarer, que j'ai vécu pharisien, selon la secte la plus rigide de notre religion (threskeia).
Colossiens 2 : 18 Qu'aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte (threskeia) des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions et qu'il est enflé d'un vain orgueil par ses pensées charnelles,
Jacques 1 : 26 Si quelqu'un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son coeur, la religion (threskeia) de cet homme est vaine.
Jacques 1 : 27 La religion (threskeia) pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.


Ethelothreskeia a été trouvé dans 1 verset(s) :
(Se dit du zèle excessif et des pratiques des ascètes)

Colossiens 2 : 23 Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu'ils indiquent un culte volontaire (ethelothreskeia), de l'humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair.

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Sam 31 Jan 2015 - 10:29

naturelaurent a écrit:
Sinon, comme base à poser, il y a ce que les premiers chrétiens pratiquaient.

qui voudrait poser des bases et pourquoi?
qui voudrait suivre des bases posées par un homme et pourquoi?

Jésus est venu pour nous libérer
nous savons par les écritures que nous sommes le temple de Dieu…
nous savons aussi que si nous sommes que 2 ou 3 Jésus est parmi nous…
(...)
Tu poses de très bonnes questions.
Oui, dans les évangiles, Jésus parle de 2 ou 3 qui s’assemblent, de 2 qui s'accordent pour une même demande, il envoie 12, puis 70, puis 'tous', deux par deux ... il y a aussi Jean 16:32 ...




Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Emmanuel le Sam 31 Jan 2015 - 11:41

naturelaurent a écrit:
Sinon, comme base à poser, il y a ce que les premiers chrétiens pratiquaient.

qui voudrait poser des bases et pourquoi?
qui voudrait suivre des bases posées par un homme et pourquoi?

Jésus est venu pour nous libérer
nous savons par les écritures que nous sommes le temple de Dieu…
nous savons aussi que si nous sommes que 2 ou 3 Jésus est parmi nous…

alors pourquoi rendre un culte??

Tu as une mauvaise vision de ce qu'est le culte selon les Écritures. BA a pourtant indiqué un texte intéressant :

"Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable" (Romains 12:1).

C'est ainsi qu'il faut rendre un culte à Dieu, en nous sanctifiant, c'est-à-dire en extirpant de nous toute forme de mal et en pratiquant le bien.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par barouk le Sam 31 Jan 2015 - 11:42

Bonjour Béréenne
Non ce livre n'est pas une référence à ma croyance, c'est juste un livre d'histoire qui avec de nombreuses références aide à mieux comprendre le contexte dans lequel les apôtres et 1er chrétiens évoluaient. Je pensais qu'en parlant des 1er chrétiens cela nous aiderait à définir un modèle aux cultes que nous pourrions éventuellement pratiquer. Le tord que j'ai eu c'est d'utiliser le terme que l'auteur employait "eucharistie"pour les repas en commun que faisaient les premiers disciples du Christ, il aurait mieux valu employer "agape" ou "repas fraternelle". Ce terme eucharistie a évolué et d'une commémoration est passé à un dogme contestable. Ceci étant dit j'aimerai revenir sur ces agapes mais avant de lire les verset bibliques appropriés juste lire Tertullien qui au II siècles participé à ce repas. Apologétique Chapitre 39
" Notre repas fait voir sa raison d'être par son nom : on l'appelle d'un nom qui signifie « amour » chez les Grecs (agape). Quelles que soient les dépenses qu'il coûte, c'est profit que de faire des dépenses par une raison de piété : en effet, c'est un rafraîchissement par lequel nous soulageons les pauvres, non que nous les traitions comme vos parasites, qui aspirent à la gloire d'asservir leur liberté, à condition qu'ils puissent se remplir le ventre au milieu des avanies, mais parce que, devant Dieu, les humbles jouissent d'une considération plus grande. - . 17. Si le motif de notre repas est honnête, jugez d'après ce motif la discipline qui le régit. Comme il a son origine dans un devoir religieux, il n'admet ni bassesse ni dérèglement. On ne se met à table qu'après avoir goûté de la prière à Dieu. On mange autant que la faim l'exige; on boit autant que la chasteté le permet. - 18. On se rassasie comme des hommes qui se souviennent que, même la nuit, ils doivent adorer Dieu; on converse en gens qui savent que le Seigneur les entend. Après qu'on s'est lavé les mains et qu'on a allumé les lumières, chacun est invité à se lever pour chanter, en l'honneur de Dieu, un cantique qu'on tire, suivant ses moyens, soit des saintes Ecritures, soit de son propre esprit. C'est une épreuve qui montre comment il a bu. Le repas finit comme il a commencé, par la prière. - 19. Puis chacun s'en va de son côté, non pas pour courir en bandes d'assassins, ni en troupes de flâneurs, ni pour donner libre carrière à la débauche, mais avec le même souci de modestie et de pudeur, en gens qui ont pris à table une leçon plutôt qu'un repas."
Ce repas était toujours pratiqué au II siècle, l'on voit aussi que le vin pouvait jouer des tours à certain chanteur ! Mais il pouvait ce passer des choses plus graves où de faux frères pouvaient perturber ces agapes comme tu l'évoques en Jude 12" Ces gens-là sont des écueils de vos repas fraternels, ou ils festoient et ce repaissent sans crainte" . Les paroles de Paul sont explicite dans sa première épître aux corinthiens 11:17-22 où il reprend lui aussi ceux qui perturbent le repas de commémoration que le seigneur institua. Ce repas n'est pas un simple repas avec une bénédiction pour commencer. Paul en I corinthiens 10:16-17nous le montre "La coupe de bénédiction que nous bénissons n'est-elle pas communion au sang du Christ? Le pain que nous partageons n'est- il pas communion au corps du Christ ? Puisqu'il y a un seul pain, nous, la multitude, nous sommes un seul corps ; car nous partageons tous le même pain." lire également Colossiens 3:14-16.
Oui se repas est sacré, car c'est un ordre de Dieu , la pâque est l'ombre de l'événement le plus important pour le chrétien. Lire Exode chapitre 12 pour la paque et la préparation de la pâque (14) Ce sera pour vous un jour d'évocation; vous le célébrerez comme une fête pour IHVH, vous le célébrerez comme une prescription perpétuelle, pour toute vos générations. (28) Le peuple s'inclina et ce prosterna. Les Israélites s'en allèrent; ils firent exactement ce que IHVH avait ordonné à Moïse et Aaron. Ainsi firent-ils.
I Corinthiens 5:7-8 Purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain; car le Christ, notre Pâque, a été sacrifié. Célébrons dons la fête, non pas avec du vieux levain, ni avec un levain de malfaisance et de méchanceté, mais avec le pain de la sincérité et de la vérité.
Jean 1:36-37 Voici l'agneau de Dieu. Hébreux 9: 14-15 Combien plus le sang du Christ - qui par l'Esprit éternel s'est offert lui- même à Dieu, sans défaut - purifiera-t-il notre conscience des œuvres morte, pour que nous rendions un culte au Dieu vivant. Voila pourquoi il est le médiateur d'une alliance nouvelle: une mort ayant eu lieu pour la rédemption des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui sont appelés peuvent recevoir l'héritage éternel qui à été promis. Hébreux 12: 28 Aussi puisque nous recevons un royaume inébranlable, montrons notre gratitude en rendant à Dieu un culte qui soit agréer de lui, avec piété et avec crainte. Lire Hébreux chapitre 13.
A la Pâque lors de son dernier repas Jésus donna un nouveau commandement: Jean 13:34-35
Que vous vous aimiez les uns les autres; comme je vous ai aimés, que vous aussi, vous vous aimiez les uns les autres. Si vous avez de l'amour les uns pour les autres, tous sauront que vous êtes mes disciples
Fraternellement Barouk

avatar
barouk

Messages : 174
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Sam 31 Jan 2015 - 12:01

Emmanuel a écrit:
"Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable" (Romains 12:1).

C'est ainsi qu'il faut rendre un culte à Dieu, en nous sanctifiant, c'est-à-dire en extirpant de nous toute forme de mal et en pratiquant le bien.

hum ... pas certaine qu'offrir nos corps comme un sacrifice vivant veuille dire : extirper le mal et pratiquer le bien. Cela s'apparente plutot à de l’ascétisme . La motivation de Jésus en nous aimant, motivation que reprend Paul, et Pierre, et tous va beaucoup plus loin ... (1cor 13, le début). La charité traduit le grec agape, qui n'a rien à voir avec 'faire la charité'.

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Sam 31 Jan 2015 - 12:22

barouk a écrit:Bonjour Béréenne
Non ce livre n'est pas une référence à ma croyance, c'est juste un livre d'histoire qui avec de nombreuses références aide à mieux comprendre le contexte dans lequel les apôtres et 1er chrétiens évoluaient. Je pensais qu'en parlant des 1er chrétiens cela nous aiderait à définir un modèle aux cultes que nous pourrions éventuellement pratiquer.
Bonjour Barouk,
On retombe dans la première question : tu souhaites pratiquer un culte, qu'entends-tu par 'culte' ? A-t-il un commencement, une fin, un lieu, un temps, etc.


barouk a écrit: Le tord que j'ai eu c'est d'utiliser le terme que l'auteur employait "eucharistie"pour les repas en commun que faisaient les premiers disciples du Christ, il aurait mieux valu employer "agape" ou "repas fraternelle". Ce terme eucharistie a évolué et d'une commémoration est passé à un dogme contestable.
Les agapes sont un exemple parmi plusieurs, parmi les premiers chrétiens. Les repas 'pas en commun', commençaient tous par rompre le pain. Remercier avant le repas se pratiquaient chez tous les hébreux.

Barock a écrit: Ceci étant dit  j'aimerai revenir sur ces agapes mais avant de lire les verset bibliques appropriés juste lire Tertullien qui au II siècles participé à ce repas. Apologétique Chapitre 39
             " Notre repas fait voir sa raison d'être par son nom : on l'appelle d'un nom qui signifie « amour » chez les Grecs (agape). Quelles que soient les dépenses qu'il coûte, c'est profit que de faire des dépenses par une raison de piété : en effet, c'est un rafraîchissement par lequel nous soulageons les pauvres, non que nous les traitions comme vos parasites, qui aspirent à la gloire d'asservir leur liberté, à condition qu'ils puissent se remplir le ventre au milieu des avanies, mais parce que, devant Dieu, les humbles jouissent d'une considération plus grande. - . 17. Si le motif de notre repas est honnête, jugez d'après ce motif la discipline qui le régit. Comme il a son origine dans un devoir religieux, il n'admet ni bassesse ni dérèglement. On ne se met à table qu'après avoir goûté de la prière à Dieu. On mange autant que la faim l'exige; on boit autant que la chasteté le permet. - 18. On se rassasie comme des hommes qui se souviennent que, même la nuit, ils doivent adorer Dieu; on converse en gens qui savent que le Seigneur les entend. Après qu'on s'est lavé les mains et qu'on a allumé les lumières, chacun est invité à se lever pour chanter, en l'honneur de Dieu, un cantique qu'on tire, suivant ses moyens, soit des saintes Ecritures, soit de son propre esprit. C'est une épreuve qui montre comment il a bu. Le repas finit comme il a commencé, par la prière. - 19. Puis chacun s'en va de son côté, non pas pour courir en bandes d'assassins, ni en troupes de flâneurs, ni pour donner libre carrière à la débauche, mais avec le même souci de modestie et de pudeur, en gens qui ont pris à table une leçon plutôt qu'un repas."
Oui, c'est ce que pratiquait (une partie ?) des premiers chrétiens.
Mais est-ce, ce que Jésus a instauré ?



Barock a écrit:Ce repas était toujours pratiqué au II siècle, l'on voit aussi que le vin pouvait jouer des tours à certain chanteur ! Mais il pouvait ce passer des choses plus graves où de faux frères pouvaient perturber ces agapes comme tu l'évoques en Jude 12" Ces gens-là sont des écueils de vos repas fraternels, ou ils festoient et ce repaissent sans crainte" . Les paroles de Paul sont explicite dans sa première épître aux corinthiens 11:17-22 où il reprend lui aussi ceux qui perturbent le repas de commémoration que le seigneur institua. Ce repas n'est pas un simple repas avec une bénédiction pour commencer. Paul en I corinthiens 10:16-17nous le montre "La coupe de bénédiction que nous bénissons n'est-elle pas communion au sang du Christ? Le pain que nous partageons n'est- il pas communion au corps du Christ ? Puisqu'il y a un seul pain, nous, la multitude, nous sommes un seul corps ; car nous partageons tous le même pain." lire également Colossiens 3:14-16.
Je n'ai pas lu que Le Seigneur avait institué un 'repas de commémoration'. Il est parti, comme à son habitude pédagogique, de ce que les hébreux pratiquaient et comprenaient pour expliquer des notions 'spirituelles'.  Les hébreux remerciaient avant chaque repas, en commençant par rompre le pain. Lors de cette pratique existante, Jésus a repris le pain comme 'image' d'une réalité spirituelle. Pour la coupe, il dira  : faites ceci à chaque fois que vous en buvez. C'est donc le contraire, que Jésus a instauré : lors de vos repas, souvenez-vous de ...
Que les repas soient pris en commun ou pas.

Barouk a écrit: Oui se repas est sacré, car c'est un ordre de Dieu
Sacré ? Qu'entends-tu par 'sacré' ? Car il n'y a que Dieu qui est sacré, Jésus sera sacré et tous les chrétiens. Mais rien d'autre, dans la nouvelle alliance.
Barock a écrit:
la pâque est l'ombre de l'événement le plus important pour le chrétien.  Lire Exode chapitre 12 pour la paque et la préparation de la pâque (14) Ce sera pour vous un jour d'évocation; vous le célébrerez comme une fête pour IHVH, vous le célébrerez comme une prescription perpétuelle, pour toute vos générations. (28) Le peuple s'inclina et ce prosterna. Les Israélites s'en allèrent; ils firent exactement ce que IHVH avait ordonné à Moïse et Aaron.
Oui, La Pâque était une fête importante. Mais comme toutes les fêtes de l'ancienne alliance, elle devient permanente sous la nouvelle. Les effets de la mort et de la résurrection de Jésus dans nos vies sont permanents. Nous sommes nous sacrés de façon constante (Hébreux 10 par exemple).

Barock a écrit:
I Corinthiens 5:7-8  Purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain; car le Christ, notre Pâque, a été sacrifié. Célébrons dons la fête, non pas avec du vieux levain, ni avec un levain de malfaisance et de méchanceté, mais avec le pain de la sincérité et de la vérité.
Oui, célébrons La Pâque éventuellement. Le pain ici est spirituel.

Barouk a écrit:Jean 1:36-37 Voici l'agneau de Dieu. Hébreux 9: 14-15 Combien plus le sang du Christ - qui par l'Esprit éternel s'est offert lui- même à Dieu, sans défaut - purifiera-t-il notre conscience des œuvres morte, pour que  nous rendions un culte au Dieu vivant. Voila pourquoi il est le médiateur d'une alliance nouvelle: une mort ayant eu lieu pour la rédemption des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui sont appelés peuvent recevoir l'héritage éternel qui à été promis. Hébreux 12: 28 Aussi puisque nous recevons un royaume inébranlable, montrons notre gratitude en rendant à Dieu un culte qui soit agréer de lui, avec piété et avec crainte. Lire Hébreux chapitre 13.
Je vais le lire ! Smile


Dernière édition par Béréenne attitude le Sam 31 Jan 2015 - 17:25, édité 1 fois

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Sam 31 Jan 2015 - 12:49

Barouk a écrit:ean 1:36-37 Voici l'agneau de Dieu. Hébreux 9: 14-15 Combien plus le sang du Christ - qui par l'Esprit éternel s'est offert lui- même à Dieu, sans défaut - purifiera-t-il notre conscience des œuvres morte, pour que nous rendions un culte au Dieu vivant. Voila pourquoi il est le médiateur d'une alliance nouvelle: une mort ayant eu lieu pour la rédemption des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui sont appelés peuvent recevoir l'héritage éternel qui à été promis. Hébreux 12: 28 Aussi puisque nous recevons un royaume inébranlable, montrons notre gratitude en rendant à Dieu un culte qui soit agréer de lui, avec piété et avec crainte.
Oui, un culte agréé de lui. Et on en revient à 'qu'est-ce qu'un culte' sous la nouvelle alliance ?

Barock a écrit:
Lire Hébreux chapitre 13.
Je l'ai lu. Je pense que c'est pour ce passage que tu souhaitais nous le faire lire :
Hébreux 13 a écrit:8 Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement.9 Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères; car il est bon que le coeur soit affermi par la grâce, et non par des aliments qui n'ont servi de rien à ceux qui s'y sont attachés.10 Nous avons un autel dont ceux qui font le service au tabernacle n'ont pas le pouvoir de manger.11 Le corps des animaux, dont le sang est porté dans le sanctuaire par le souverain sacrificateur pour le péché, sont brûlés hors du camp.12 C'est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte.13 Sortons donc pour aller à lui, hors du camp, en portant son opprobre.14 Car nous n'avons point ici-bas de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir.15 Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-a-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom.

Le résumé d'Hébreux, selon son ou ses auteurs, le point le plus important

Hébreux 8:1 a écrit:Or l’abrégé de notre discours (est que) nous avons bien un grand-prêtre comme celui-ci, qui s’est assis à la droite du trône de la majesté dans les cieux, Ministre du Sanctuaire, et du vrai Tabernacle, que le Seigneur a dressé et non pas les hommes
éclaire Hébreux 13 : il n'y a PLUS de tabernacle, plus d'autel, et donc plus de sacrifice à l'autel depuis la nouvelle alliance, Jésus ayant été sacrifié une fois pour toute.

Hébreux 7:16-28 a écrit:Qui n’a point été fait [Sacrificateur] selon la Loi du commandement charnel, mais selon la puissance de la vie impérissable. Car [Dieu] lui rend [ce] témoignage : tu es Sacrificateur éternellement, (Jésus est le sacrificateur pour toujours) selon l’ordre de Melchisédech. Or il se fait une abolition du commandement qui a précédé, à cause de sa faiblesse, et parce qu’il ne pouvait point profiter. (…) Et quant aux Sacrificateurs, il en a été fait plusieurs, à cause que la mort les empêchait d’être perpétuels. Mais celui-ci, parce qu’il demeure éternellement, il a une Sacrificature perpétuelle. C’est pourquoi aussi il peut sauver pour toujours ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder pour eux. Or il nous était convenable d’avoir un tel souverain Sacrificateur, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et élevé au-dessus des cieux ; Qui n’eût pas besoin, comme les souverains Sacrificateurs, d’offrir tous les jours des sacrifices, premièrement pour ses péchés, et ensuite pour ceux du peuple, vu qu’il a fait cela une fois, s’étant offert lui-même. Car la Loi ordonne pour souverains Sacrificateurs des hommes faibles ; mais la parole du serment qui a été fait après la Loi, [ordonne] le Fils, qui est consacré pour toujours.

Hébreux 9:1-14 a écrit: Le premier tabernacle avait donc des ordonnances touchant le culte divin, et un Sanctuaire terrestre. Car il fut construit un premier tabernacle, appelé le Lieu saint, dans lequel étaient le chandelier, et la table, et les pains de proposition. (…)Le Saint-Esprit faisant connaître par là, que le chemin des lieux Saints n’était pas encore manifesté, tandis que le premier Tabernacle était encore debout, lequel était une figure destinée pour le temps d’alors; Durant lequel étaient offerts des dons et des sacrifices; qui ne pouvaient point sanctifier la conscience de celui qui faisait le service, Ordonnés seulement en viandes, en breuvages, en diverses ablutions, et en des cérémonies charnelles, jusqu’au temps que cela serait redressé. Mais Christ étant venu [pour être] le souverain Sacrificateur des biens à venir, par un plus excellent et plus parfait tabernacle, qui n’est pas un [tabernacle] fait de main, c’est-à-dire, qui soit de cette structure, Il est entré une fois dans les lieux Saints avec son propre sang, et non avec le sang des veaux ou des boucs, après avoir obtenu une rédemption éternelle.
Barock a écrit:
A la Pâque lors de son dernier repas Jésus donna un nouveau commandement: Jean 13:34-35
Que vous vous aimiez les uns les autres; comme je vous ai aimés, que vous aussi, vous vous aimiez les uns les autres. Si vous avez de l'amour les uns pour les autres, tous sauront que vous êtes mes disciples
Fraternellement Barouk
Oui, commandement qui va avec reconnaitre Jésus pour Christ (Uniquement Jésus comme étant Christ). Selon Jean (et selon Jésus : je suis le bon pasteur, je suis la bonne porte. Pas celle qui a de la bonté ! Wink

Quelles sont tes références à ta croyance ?

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par naturelaurent le Sam 31 Jan 2015 - 12:56

Emmanuel a écrit:
naturelaurent a écrit:
Sinon, comme base à poser, il y a ce que les premiers chrétiens pratiquaient.

qui voudrait poser des bases et pourquoi?
qui voudrait suivre des bases posées par un homme et pourquoi?

Jésus est venu pour nous libérer
nous savons par les écritures que nous sommes le temple de Dieu…
nous savons aussi que si nous sommes que 2 ou 3 Jésus est parmi nous…

alors pourquoi rendre un culte??

Tu as une mauvaise vision de ce qu'est le culte selon les Écritures. BA a pourtant indiqué un texte intéressant :

"Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable" (Romains 12:1).

C'est ainsi qu'il faut rendre un culte à Dieu, en nous sanctifiant, c'est-à-dire en extirpant de nous toute forme de mal et en pratiquant le bien.

sur ce post je n'en dit que très peu…

de toute façon dire ce qu'on fait rend nos oeuvres caduque…

c'est entre nous même et Dieu…

aucun apôtre n'a fait l'énumération de ses bonnes oeuvres…
au contraire "ce que je désire faire je ne le fait pas et ce que je ne veux pas faire je le fais…"

avec humilité... Esprit Saint de l'époque ou pas…tous dans le même bateau…
avatar
naturelaurent

Messages : 105
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par benidejah le Sam 31 Jan 2015 - 17:27

Il y a ce précieux conseil de l'Apôtre Paul pour ce qui est du culte que les chrétiens doivent pratiquer: Héb 13:15-16

benidejah

Messages : 326
Date d'inscription : 18/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Sam 31 Jan 2015 - 17:46

Bonsoir benidejah,

Hébreux 13:15-16 Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-a-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. Et n'oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c'est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.

Merci pour ce passage. (Je le donne)
Le début est 'pas mal' aussi :  

Persévérez dans l'amour fraternel. N'oubliez pas l'hospitalité; car, en l'exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir. Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez aussi prisonniers; de ceux qui sont maltraités, comme étant aussi vous-mêmes dans un corps. Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent; contentez-vous de ce que vous avez; car Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai point, et je ne t'abandonnerai point. C'est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien; Que peut me faire un homme? Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu; considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi. Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Dim 1 Fév 2015 - 7:27

Barouk a écrit:La pâque est l'ombre de l'événement le plus important pour le chrétien. Lire Exode chapitre 12 pour la paque et la préparation de la pâque (14) Ce sera pour vous un jour d'évocation; vous le célébrerez comme une fête pour IHVH, vous le célébrerez comme une prescription perpétuelle, pour toute vos générations. (28) Le peuple s'inclina et ce prosterna. Les Israélites s'en allèrent; ils firent exactement ce que IHVH avait ordonné à Moïse et Aaron. Ainsi firent-ils.
I Corinthiens 5:7-8 Purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain; car le Christ, notre Pâque, a été sacrifié. Célébrons dons la fête, non pas avec du vieux levain, ni avec un levain de malfaisance et de méchanceté, mais avec le pain de la sincérité et de la vérité.
Jean 1:36-37 Voici l'agneau de Dieu. Hébreux 9: 14-15 Combien plus le sang du Christ - qui par l'Esprit éternel s'est offert lui- même à Dieu, sans défaut - purifiera-t-il notre conscience des œuvres morte, pour que nous rendions un culte au Dieu vivant. Voila pourquoi il est le médiateur d'une alliance nouvelle: une mort ayant eu lieu pour la rédemption des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui sont appelés peuvent recevoir l'héritage éternel qui à été promis.  
La suite de Jean 1:36-37 :

  • Voici l'agneau de Dieu,

est :

  • qui enlève les péchés du monde

Notion qui se retrouve chez Luc et Matthieu :

  • Afin de donner à son peuple la connaissance du salut Par le pardon de ses péchés, Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, En vertu de laquelle le soleil levant nous a visités d’en haut, Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, Pour diriger nos pas dans le chemin de la paix. (Luc 1:67-79)
  • Tu l’appelleras du nom de Jésus : car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés (Matthieu)

Jésus-Christ remplira toutes les fonctions, remplacera toutes les fêtes, il est notre Sabbat, notre Pâque, notre sacrifice propitiatoire, notre sacrificateur-prêtre à toujours, notre roi à jamais, notre oint, notre sacre à toujours, il est notre résurrection, c'est encore à lui que reviendront les dîmes, c'est par son nom que nous serons sauvés, il est le premier en toutes choses, il est notre chemin, notre lumière, il est La 'Divinité', qui a la première place en toutes choses, il est avant toutes choses, et toutes choses ont été crées par lui et pour lui. Il est la porte de la bergerie, il n'y a pas d'autres portes, il est la Vie, la vérité-réalité, il est la parole et tout a été fait par elle et rien n'a été fait sans elle, il est le chef de l'église, et nous avons tout pleinement en lui.
Et il y aurait tant à dire encore ! Smile

Pour revenir à l'agneau, il est l'agneau de la Pâque et l'agneau du sacrifice, selon les écritures des apotres, et 'tout le reste'. C'est à dire il est 'tout'. Il est tout en tous, il agit à travers tous, il est l'agape, le lien de la perfection, qui assemble son église, qu'il forme lui-même dans un solide assemblage, etc, etc, etc.

Tout cela a été écrit par les apotres et si quelqu'un le souhaite, je retrouve volontiers les références ce ne sont que des passages du nouveau testament.

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par barouk le Dim 1 Fév 2015 - 8:12

Bonjour Béréenne

Tu sembles douter qu'un repas puisse être sacré ou chose sainte. tu peux lire Exode 29:31-37, le code strong pour chose sainte est 06944.
Bon dimanche Barouk

avatar
barouk

Messages : 174
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Dim 1 Fév 2015 - 8:23

barouk a écrit:Bonjour Béréenne

Tu sembles douter qu'un repas puisse être sacré ou chose sainte. tu peux lire Exode 29:31-37, le code strong pour chose sainte est 06944.
            Bon dimanche Barouk

Dans l'ancienne alliance, je n'en doute pas. Beaucoup de choses l'étaient. L'Arche ... et peut-être même la robe du sacrificateur, en Exode ! Smile
Dans la nouvelle par contre, je n'ai pas connaissance qu'une chose ou une autre puisse l'être.
Nous avons changé d'alliance. Jésus-Christ est en lui-même l'Arche (qui contient la loi), la loi est écrite dans nos coeurs, Jésus est (était) le sacrifice du propitiatoire, le propitiatoire, etc, etc, Jésus était le temple qui a été détruit et reconstruit en 3 jours. Le temple est maintenant chacun de nos coeurs, etc, etc.
Les choses sacrées 'périssables', réalisées par des hommes, sont depuis la nouvelle alliance, des choses spirituelles incorruptibles.
La deuxième lettre de l’alphabète hébreu beth représente le Temple, endroit réservé à la sainteté sur terre; elle représente l’univers mais aussi l’être intérieur. Beth est la maison de l’étude, l’abri de la Torah. Nous sommes des maisons pour la Torah en la méditant. (selon le dictionnaire hébreu)

  • Dieu, qui a créé l’univers et tout ce qui s’y trouve, et qui est le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas dans des temples bâtis de mains d’hommes. Actes17
  • Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? (1Corinthiens3)
  • Approchez-vous de lui, pierre vivante (…) choisie et précieuse devant Dieu. (1Pierre2)    
  • et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle. vous êtes (…) un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. (Ephésiens2)
  • (…) être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons, lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles! (Ephésiens3)


PS : j'ai lu Barock dans ta présentation que tu ne fais partie d'aucune dénomination et que tu es arrivé dans ce forum en faisant des recherches sur 'ruah'. Tu sembles donc rechercher la réelle signification des écrits et pourtant, dans ce sujet-ci, il semblerait que ton but soit autre. Quel est-t-il ?

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par barouk le Dim 1 Fév 2015 - 12:24

Béréenne
Je devais depuis un certains temps faire une recherche sur le culte des Ier Chrétiens et j'ai jugé opportun de participer à ce forum pour avoir des éléments supplémentaires à ma recherche et je reste persuadé que ces agapes étaient essentiel dans le culte en lisant par exemple I corinthien 11:23-29 et au regard de ce texte je vois bien la confirmation que c'est bien Christ qui institua ce repas accomplissant ainsi ce mémorial institué par son Père IHVH-Eloïm à la sortie d'Egypte et qui annonçait la venue d'un plus grand libérateur. Comment perpétuer ce repas à notre époque ? Pour ma part ne faisant pas partit d'aucune églises , je bois du vin (avec modération bien sur) et mange du pain sans levain chaque Pâque et me remémore ainsi son sacrifice libérateur.
Bonne soirée Barouk
avatar
barouk

Messages : 174
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Au Revoir le Dim 1 Fév 2015 - 15:44

barouk a écrit:Béréenne
Je devais depuis un certains temps faire une recherche sur le culte des Ier Chrétiens
Bonsoir Barouk,
Merci pour tes précisions.
Dans quel cadre ta recherche ?
Il me semble que tu es parti du préavis que les premiers chrétiens 'célébraient un culte' et à partir de là, tu as recherché ce qu'ils faisaient lors des cultes ? C'est à la base un cadre défini qui implique : les premiers chrétiens pratiquaient un culte.


En partant de toutes les narrations de 'rencontres' de déroulement de faits, est-ce que réellement, on arrive au 'culte' des premiers chrétiens ?

Peu après la pentecôte par exemple, certains ont essayé de se rendre dans la cours du temple (au portique de Salomon par exemple) pour y annoncer l'évangile. Ils se feront battre, emprisonner, etc. La cours du temple servait de place du marché et était le lieu de rencontre de tous les habitants de Jérusalem et les chrétiens essayaient d'y prêcher l'évangile (parmi la foule). Mais les chrétiens n'y pratiquaient aucun culte. Les hébreux devenus chrétiens  montaient (dans la cours du) temple, pour la prière parmi les hébreux, mais les païens devenus chrétiens ne pouvaient de toute façon que 'regarder de loin'. (et dans les synagogues aussi : Jean 9:22 (…) les Juifs étaient déjà convenus que, si quelqu’un reconnaissait Jésus pour le Christ, il serait exclu de la synagogue.)
Après, le temple a brûlé ....

Paul, par exemple, a été prêcher l'évangile à Ephèse dans une synagogue pendant assez longtemps.(De mémoire 3 mois ?) Puis il enseigna pendant deux ans, chaque jour dans l’école de Tyrannus  (Actes 19). Puis il loua une maison à Rome (Actes 28 ) où il recevait des personnes et les enseignait.
Dans Tim, il est question de lire les écritures, et les lettres (des apotres) (et certainement déjà l’Évangile). Lorsqu'une lettre avait été lue dans une ville, elle était 'envoyée ? copiée ? et lue dans d'autres villes.


Dans la didachè écrite vers ???? (du temps des apotres ou peu après ou 100 ans après ??? ou ... ?) : rassemblez-vous aussi souvent que vous pouvez. Ils mangeaient ensemble, remerciaient pour le repas, et voyaient le pain et le vin comme 'spirituels', le pain représentant l'église, c'est à dire chaque chrétien, et ils le partageaient autour d'un véritable repas et remerciaient Dieu avant le repas (le verbe 'eucharistie'). Si un 'enseignant itinérant' passe chez vous, mettez-le à l'épreuve, s'il fait ce qu'il enseigne, entre autre chose, écoutez-le, sinon, considérez.le comme un faux-prophètes. L'immortalité est annoncée, et les deux chemins, etc. Avant un baptême, on lisait 'la didachè' pour 'enseigner rapidement le futur baptisé'.  Il n'y a pas plus de 'culte' dans la didachè que dans le NT.

Irénée de Lyon, lorsqu'il écrit à son ami Marcien  (vers 180) reprend Romains 12:1-2 : Ne recevra plus l’ordre de se reposer une fois par semaine, celui qui observe le sabbat continuellement, c’est à-dire qui rend un culte à Dieu dans ce temple de Dieu qui est le corps de l’homme, celui-là pratique toujours la justice.


Le sabbat était encore pratiqué parfois : se reposer un jour.  Ce qui n'est pas un culte en soit. Il y a une différence entre se reposer et se rassembler et pratiquer un culte. Se rassembler pour quoi ?

Éphésiens 4 par exemple, concerne la vie de tous les jours : exercez l'hospitalité les uns envers les autres, supportez-vous les uns les autres, pardonnez-vous, etc, etc. Dieu agit en tous et parmi tous à chaque instant de chaque jour. Il n'y a pas de 'moment particulier' pour faire une chose particulière ...

Qu'il y ait eu des 'débordements', oui, pas seulement dans les 'agapes' mais tous les apotres nous parlent des faux-frères, des faux-prophètes, des séducteurs, et même de fausses-lettres des apotres, etc, etc.

Après, il y avait beaucoup de persécution. Jésus dira dans Jean 16 : de toute façon vous serez dispersés chacun de votre coté.
Qu'a réellement instauré Jésus ?
De s'assembler à deux ou 3 ... de s'accorder à 2 pour demander au Père en Son Nom ... sinon, il a envoyé 12, deux par deux encore, puis 70 deux par deux, puis 'tous'. Mais pour faire quoi ? Un culte ?

Tu me disais auparavant, la volonté de Dieu est sacrée. Qu'est-ce que réellement la volonté de Dieu ? Qu'est-ce que réellement Dieu demande aux chrétiens me semble la question qui précède 'le culte chez les premiers chrétiens'.

Oui la volonté de Dieu est immensément IMPORTANTE, et plus encore, mais quelle est-elle ?

Maintenant que nous savons que personne n'était envoyé pour faire de toutes les nations des disciples  ...

Qu'est-ce qui était super important pour les premiers chrétiens ?

PS : comme tu as étudiez le sujet,  pourrais-tu nous résumer un petit peu le résultat de tes recherches,  pour que nous puissions tous comprendre quand et comment petit à petit et pourquoi et à quelles époques, un culte a été instauré ?

Au Revoir

Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le culte dans la nouvelle alliance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum