La divinité du Fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La divinité du Fils

Message par Emmanuel le Sam 26 Oct 2013 - 22:11

Puisque la notion de nature divine revêt souvent un sens large, qu’en est-il de la nature du Fils de Dieu ?

Nous savons que "la Parole était Dieu" (Jean 1:1). Mais il ne s’agit pas d’une identification comme la traduction française courante le laisse penser mais d’une qualité pour deux raisons. Premièrement parce que theos (dieu) est un attribut à la forme nominative sans l’article défini situé avant le verbe. Un tel attribut est normalement qualitatif, parfois défini et rarement indéfini. Deuxièmement, theos est en contraste avec sarx (chair) au verset 14 qui exprime la nature ce qui confirme son aspect qualitatif. La Parole était dieu (nature divine) et elle devint chair (nature humaine).

Par rapport au Père, le Fils "est le rayonnement de sa gloire et l'expression de sa réalité même" (Hébreux 1:3). Il est "le dieu seul engendré" (Jean 1:18).

Paul explique à propos de Jésus : "lui qui est de condition divine n'a pas considéré comme une proie à saisir d'être l'égal de Dieu. Mais il s'est dépouillé, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, et, reconnu à son aspect comme un homme" (Philippiens 2:6-7, TOB). On retrouve le contraste des deux natures dans les expressions "condition divine" (morphê theou : forme de dieu) et "condition de serviteur" (morphên doulou : forme de serviteur). Mais le mot grec harpagmos indique que Jésus ne possédait pas l’égalité avec Dieu puisque ce terme désigne une chose à saisir de force ou à dérober (littéralement : une proie).
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par Emmanuel le Dim 27 Oct 2013 - 21:18

On peut se demander par contre si Jésus n’a pas acquis cette égalité car la suite dit : "il s’est abaissé lui-même en devenant obéissant jusqu’à la mort — la mort sur la croix. C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé et lui a accordé le nom qui est au-dessus de tout nom, pour qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue reconnaisse que Jésus-Christ est le Seigneur à la gloire de Dieu, le Père" (Philippiens 2:8-11).

Jésus a été élevé à une position supérieure à celle qu’il avait auparavant mais il ne faut cependant pas oublier que même glorifié il se soumettra au Père : "Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort. (Dieu), en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu'il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. Et lorsque toutes choses lui seront soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous" (1 Corinthiens 15:28).

De plus, "il n’y a qu’un seul véritable Dieu, le Père" (1 Corinthiens 8:6. Voir aussi  Jean 17:3) et le Père reste le Dieu de Jésus même glorifié : "Le vainqueur, j'en ferai une colonne dans le sanctuaire de mon Dieu, et il n'en sortira jamais plus. J'écrirai sur lui le nom de mon Dieu et le nom de la ville de mon Dieu, la Jérusalem nouvelle qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, ainsi que mon nom nouveau" (Apocalypse 3:12. Voir aussi 1:6).
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par benidejah le Mar 29 Oct 2013 - 3:13

Tu décris parfaitement la position de Jésus, le divin fils unique de Jéhovah qui seul est éternel,sans commencement.

Cela me touche énormément le fait que Dieu voulait partager la joie de la création avec un être engendré a son image et nature.

Nous voyons que Jésus,qui avait hérité des sentiments identiques,agit de la même façon, en désirant également partager la joie de la recréation pour l'humanté dégénéré par la faute originel.
Oui,je me sens privilégé que Jésus veut nous associer dans son oeuvre rédemptrice que son sacrifice avait rendu possible.

benidejah

Messages : 326
Date d'inscription : 18/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par Invité le Mer 30 Oct 2013 - 14:28

Cher Aquilas, je vais me lâcher un brin dans mes réflexions, ce sont justes des réflexions, une petit échange d'opinions que je vous demande de juger spirituellement.
Désolé si je vous choque par mes propos mais si on ose pas se poser des questions ou se confier aux autres pour leurs avis on avance pas non plus.
Je me lance donc :
Il y a un verset qui m'a encore choqué depuis 2 ou 3 jours, j'avoue qu e j'y pense maintenant et je n'ai pas pris vraiment le temps de m'y plonger.
Pour ne pas en perdre ce que cela à suscité en moi, je vous l'écris rapidement, j'aurai certainement à y revenir :
Version lsg1910: Col 1:15  Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

J'ajouterai les autres versions après, le site est en mode restriction serveur.
Laughing 
Autres version de colosiens 1:

Traduction Louis Segond
• 1910 - Libre de droit
 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. (Colossiens 1:15)  

Bible Annotée de Neufchâtel
• 1899 - Libre de droit
 lui qui est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute créature; (Colossiens 1:15)  

Traduction John Nelson Darby
• 1885 - Libre de droit
 qui est [l’] image du Dieu invisible, [le] premier-né de toute [la] création ; (Colossiens 1:15)  

Bible d'Ostervald
• 1881 - Libre de droit
 C'est lui qui est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toutes les créatures. (Colossiens 1:15)  

Traduction David Martin
• 1744 - Libre de droit
 Lequel est l'image de Dieu invisible, le premier-né de toutes les créatures. (Colossiens 1:15)  

Nouveau Testament de Westcott & Hort
• 1881 [Grec] - Libre de droit
 ος εστιν εικων του θεου του αορατου πρωτοτοκος πασης κτισεως (ΠΡΟΣ ΚΟΛΟΣΣΑΕΙΣ 1:15)  

Donc dans ce verset, Christ est déclaré le premier né de toute la création. Or quand fut-il déclaré premier né ? Il le fut visiblement quand il lui fut dit : Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui !

Cet engendrement n'est pas depuis la création du monde mais bien au moment où le Père a ressuscité le Fils d'entre les morts. C'est à dire au moment même où Christ revêt son corps glorieux, immortel, impérissable.

Ce qui m'a interpellé dans ce verset c'est que depuis des millénaires et depuis le temps que la création visible et invisible existe que ce fut UNIQUEMENT au moment de la résurrection de Christ que l'on trouve ENFIN le premier-né de la création. Il s'en est véritablement passé des choses pour en arriver là !
Est-ce exact de voir ainsi ? Sinon pourquoi devrions nous voir autrement ?

• Concernant la Parole du commencement qui est Esprit et Vie, il n'y a aucun doute là dessus, elle était auprès du Père depuis le commencement bien avant toute création invisible et visible. Jean 1:1

• Concernant la divinité du Fils, car il est Fils de Dieu donc de qualité divine et sans être lui même Dieu le Père(caractère identitaire), je suis aussi d'accord avec toi Aquilas.

• Il est un dernier point que je vous soumets qui m'a encore interpellé cette semaine :

Il est écrit :Ap 22:6  Et il me dit : Ces paroles sont certaines et véritables ; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt.

Autres versions Apoc.22:

Traduction Louis Segond
• 1910 - Libre de droit
 Et il me dit: Ces paroles sont certaines et véritables; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Bible Annotée de Neufchâtel
• 1899 - Libre de droit
 Et il me dit: ces paroles sont certaines et véritables; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Traduction John Nelson Darby
• 1885 - Libre de droit
 Et il me dit : Ces paroles sont certaines et véritables ; et le Seigneur Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange, pour montrer à ses esclaves les choses qui doivent arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Bible d'Ostervald
• 1881 - Libre de droit
 Il me dit ensuite: Ces paroles sont certaines et véritables, et le Seigneur, le Dieu des saints prophètes, a envoyé son ange, pour déclarer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Traduction David Martin
• 1744 - Libre de droit
 Puis il me dit : ces paroles sont certaines et véritables, et le Seigneur le Dieu des saints Prophètes a envoyé son Ange, pour manifester à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Nouveau Testament de Westcott & Hort
• 1881 [Grec] - Libre de droit
 και ειπεν μοι ουτοι οι λογοι πιστοι και αληθινοι και ο κυριος ο θεος των πνευματων των προφητων απεστειλεν τον αγγελον αυτου δειξαι τοις δουλοις αυτου α δει γενεσθαι εν ταχει (ΑΠΟΚΑΛΥΨΙΣ ΙΩΑΝΝΟΥ 22:6)
Si l'on se réfère à Apoc1:1 on voit que Le Père donne au Fils qui donne à son ange.
Donc celui dont il est parlé ici en Apoc.22:6 c'est le Fils. Est ce que je me trompe ?
Je continue avec la pensée qu'il s'agit bien du Fils...
Or ce verset le déclare Dieu(Theos), mais Dieu des esprits des prophètes.
J'y vois rapidement à cause de 1Co 12:5  diversité de ministères, mais le même Seigneur ;, que Christ même s'il n'est pas Dieu le Père qui est le Dieu des Dieux et le Dieu très Haut, est Seigneur et Dieu des ministères (Apôtre, prophète, évangéliste, pasteur, docteur).

Une question me trotte, nous disons que notre Foi est monothéïste que nous croyons en un seul Dieu, est-ce exacte ? Comment transcrire la chose si la pensée est correcte ?

Bienvenue dans mes casses têtes, celui là est un petit élément des choses auxquelles je suis soumis en permanence.

Bises

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par benidejah le Mer 30 Oct 2013 - 15:18

Cherb Lucien!
Comme tu posais ta question a Aquilas,je lui laisse le soin d'y apporter une réponse,mais en attendant j'aimerais te rassurer pour ne pas que tu te morfonds inutilement!
Tu verras que la réponse sera simple(question de vocabulaire) a placer dans le temps convenable.
Il n'y a que Jéhovah qui est le Dieu éternel qui a un moment donné avait engendré un être a son image avec qui il pouvait partager les joies de la création. Son fils occupe une place trés importante dans notre vie car il est devenu notre Père éternel en donnant sa vie pour nous procurer la vie éternelle. Calme toi ce n'est qu'apparament compliqué,tu seras surpris de la solution.
En attendant les paroles d'Aquilas prie notre Dieu au nom de son divin fils,car ils représentent ta famille qui veut ton bonheur.

benidejah

Messages : 326
Date d'inscription : 18/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par Emmanuel le Mer 30 Oct 2013 - 17:48

Lucien a écrit:Il y a un verset qui m'a encore choqué depuis 2 ou 3 jours, j'avoue qu e j'y pense maintenant et je n'ai pas pris vraiment le temps de m'y plonger.
Pour ne pas en perdre ce que cela à suscité en moi, je vous l'écris rapidement, j'aurai certainement à y revenir :
Version lsg1910: Col 1:15  Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

J'ajouterai les autres versions après, le site est en mode restriction serveur. Laughing 
Autres version de colosiens 1:


Traduction Louis Segond
• 1910 - Libre de droit
 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. (Colossiens 1:15)  

Bible Annotée de Neufchâtel
• 1899 - Libre de droit
 lui qui est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute créature; (Colossiens 1:15)  

Traduction John Nelson Darby
• 1885 - Libre de droit
 qui est [l’] image du Dieu invisible, [le] premier-né de toute [la] création ; (Colossiens 1:15)  

Bible d'Ostervald
• 1881 - Libre de droit
 C'est lui qui est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toutes les créatures. (Colossiens 1:15)  

Traduction David Martin
• 1744 - Libre de droit
 Lequel est l'image de Dieu invisible, le premier-né de toutes les créatures. (Colossiens 1:15)  

Nouveau Testament de Westcott & Hort
• 1881 [Grec] - Libre de droit
 ος εστιν εικων του θεου του αορατου πρωτοτοκος πασης κτισεως (ΠΡΟΣ ΚΟΛΟΣΣΑΕΙΣ 1:15)  

Donc dans ce verset, Christ est déclaré le premier né de toute la création. Or quand fut-il déclaré premier né ? Il le fut visiblement quand il lui fut dit : Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui !

Cet engendrement n'est pas depuis la création du monde mais bien au moment où le Père a ressuscité le Fils d'entre les morts. C'est à dire au moment même où Christ revêt son corps glorieux, immortel, impérissable.

Ce qui m'a interpellé dans ce verset c'est que depuis des millénaires et depuis le temps que la création visible et invisible existe que ce fut UNIQUEMENT au moment de la résurrection de Christ que l'on trouve ENFIN le premier-né de la création. Il s'en est véritablement passé des choses pour en arriver là !
Est-ce exact de voir ainsi ? Sinon pourquoi devrions nous voir autrement ?
Merci Lucien de partager avec nous tes réflexions. Je te donne ce que j'ai compris sur ce premier texte.

Le Christ est appelé le premier-né de toute la création "Car en lui tout a été créé dans les cieux et sur la terre, ce qui est visible et ce qui est invisible, trônes, souverainetés, principautés, pouvoirs. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et tout subsiste en lui." (Colossiens 1:16-17).

Étant le premier-né de toute la création, le Fils en fait évidemment partie de cette création. Et puisque tout a été créé par lui et pour lui, il est à l'évidence le premier-né de toute cette création.

Cette primauté est à la fois chronologique et hiérarchique (pour lui).

Je ne pense donc pas que le Fils ait été déclaré premier-né de toute la création à ce moment (si c'est bien ce que tu as voulu dire) mais que cela a été révélé aux hommes à ce moment.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par Emmanuel le Mer 30 Oct 2013 - 20:55

J'en viens à Apocalypse 22:6 :

Lucien a écrit:• Il est un dernier point que je vous soumets qui m'a encore interpellé cette semaine :

Il est écrit :Ap 22:6  Et il me dit : Ces paroles sont certaines et véritables ; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt.

Autres versions Apoc.22:

Traduction Louis Segond
• 1910 - Libre de droit
 Et il me dit: Ces paroles sont certaines et véritables; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Bible Annotée de Neufchâtel
• 1899 - Libre de droit
 Et il me dit: ces paroles sont certaines et véritables; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Traduction John Nelson Darby
• 1885 - Libre de droit
 Et il me dit : Ces paroles sont certaines et véritables ; et le Seigneur Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange, pour montrer à ses esclaves les choses qui doivent arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Bible d'Ostervald
• 1881 - Libre de droit
 Il me dit ensuite: Ces paroles sont certaines et véritables, et le Seigneur, le Dieu des saints prophètes, a envoyé son ange, pour déclarer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Traduction David Martin
• 1744 - Libre de droit
 Puis il me dit : ces paroles sont certaines et véritables, et le Seigneur le Dieu des saints Prophètes a envoyé son Ange, pour manifester à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. (Apocalypse 22:6)  

Nouveau Testament de Westcott & Hort
• 1881 [Grec] - Libre de droit
 και ειπεν μοι ουτοι οι λογοι πιστοι και αληθινοι και ο κυριος ο θεος των πνευματων των προφητων απεστειλεν τον αγγελον αυτου δειξαι τοις δουλοις αυτου α δει γενεσθαι εν ταχει (ΑΠΟΚΑΛΥΨΙΣ ΙΩΑΝΝΟΥ 22:6)
Si l'on se réfère à Apoc1:1 on voit que Le Père donne au Fils qui donne à son ange.
Donc celui dont il est parlé ici en Apoc.22:6 c'est le Fils. Est ce que je me trompe ?
Je continue avec la pensée qu'il s'agit bien du Fils...
Or ce verset le déclare Dieu(Theos), mais Dieu des esprits des prophètes.
J'y vois rapidement à cause de 1Co 12:5  diversité de ministères, mais le même Seigneur ;, que Christ même s'il n'est pas Dieu le Père qui est le Dieu des Dieux et le Dieu très Haut, est Seigneur et Dieu des ministères (Apôtre, prophète, évangéliste, pasteur, docteur).

Une question me trotte, nous disons que notre Foi est monothéïste que nous croyons en un seul Dieu, est-ce exacte ? Comment transcrire la chose si la pensée est correcte ?

Bienvenue dans mes casses têtes, celui là est un petit élément des choses auxquelles je suis soumis en permanence.
Il est vrai que dans ce livre de l'Apocalypse on peut parfois confondre le Père et le Fils. Bien des lecteurs pensent que l'alpha et l'oméga en Apocalypse 1:8 est Jésus.

Dans le texte que tu cites, si l'on prend le contexte :

"Il me montra le fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'Agneau. Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, se trouve l'arbre de vie, qui produit douze récoltes et donne son fruit chaque mois. Les feuilles de l'arbre servent à la guérison des nations. Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'Agneau sera dans la ville. Ses serviteurs le serviront et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. La nuit ne sera plus, et ils n'auront besoin ni de la lumière d'une lampe, ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils règneront aux siècles des siècles. Il me dit : Ces paroles sont certaines et vraies ; le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. Voici : je viens bientôt. Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre !" (22:1-6).

Pour moi il est toujours question de Dieu.

Il est vrai que Jésus dit aussi plus bas qu'il a envoyé son ange et qu'il vient bientôt :

"Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin" (22:16).

"Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. Amen ! Viens, Seigneur Jésus !" (22:20)


Mais Jésus étant à la droite du Père assis symboliquement sur le même trône (le trône de Dieu et de l'Agneau), cela doit-il nous étonner ? Quand le Fils vient, c'est comme si le Père venait pour exécuter son jugement.

Enfin, même si Jésus était appelé ho theos (le dieu) de quelque chose ici, cela n'aurait rien de choquant. Les anges sont parfois appelés dieux également (comparer Psaume 8:6 et Hébreux 2:7).

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par Hans le Sam 2 Nov 2013 - 7:27

Bonjour Lucien.
Vous le dites, nous devons nous poser des questions, cela nous fait avancer. Je vous conseille donc de plonger si le sujet vous tient à cœur.
L'homme Jésus est « l'image de Dieu » en colo 1:15 car il reçoit sans mesure l'esprit de l’Éternel pendant sa vie. Il reçoit la plénitude de l'Unique.
.
Je suis assez d'accord avec vous pour le terme premier né. Est-ce exact de voir ainsi ? Oui :
L'Éternel travaille en l'homme depuis sa création afin qu'apparaisse l'homme accompli. C'est un projet que vous retrouvez écrit dans la Genèse et vérifié tout au long de la Bible.

Par rapport à votre dernière question, que ce soit la trinité ou une sorte de jésus-archange-dieu du ciel presque Créateur (co-créateur), nous avons un penchant vers un polythéisme. Je vous souhaite un Bon Week-end.

Hans

Messages : 74
Date d'inscription : 01/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par benidejah le Sam 2 Nov 2013 - 11:08

Jéhovah est l'unique Dieu éternel.
Pour partager la joie de la création il préférait engendrer son fils unique à son image, avec qui il pouvait partager des moments très agréables de la création.
Cette caractéristique du Dieu unique que j'adore me plaît beaucoup, car je vois une entité sage, équilibré, chez qui je vérifie le principe que son fils nous avait appris lors de son séjour terrestre, qu’il a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.
Ce bonheur qui est le sien est parfait et m'attire énormément, car
Je peux aisément imaginer son programme enrichissant pour nous.
Je me sens également en sécurité prés de lui pour un avenir riche en découvertes

benidejah

Messages : 326
Date d'inscription : 18/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par Mimarie le Jeu 19 Déc 2013 - 8:49

au hasard de mes pérégrinations sur le net , j'ai trouvé ce sujet sur les 2 natures de Jésus.
http://philochristos.wordpress.com/2013/11/28/essence-nature-et-matiere/
avatar
Mimarie

Messages : 1012
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par Emmanuel le Jeu 19 Déc 2013 - 18:23

Mimarie a écrit:au hasard de mes pérégrinations sur le net , j'ai trouvé ce sujet sur les 2 natures de Jésus.
http://philochristos.wordpress.com/2013/11/28/essence-nature-et-matiere/

Merci pour le lien. Jetons un œil sur les définitions :

Commençons tout d’abord par définir précisément ces trois termes : essence, nature et matière (corps).

L’essence est l’être même de la personne, la nature est l’expression extérieure de cet être qui permet à la personne d’interagir avec le monde. La matière ou le corps est la partie visible, sensible (perceptible par les sens) de la nature.

Ce que l'auteur appelle essence, n'est-ce pas ce que les Écritures appellent esprit et plus rarement âme ?

Sur la nature je suis plutôt d'accord mais cela rejoint la notion de corps car un corps ne se limite pas à la notion de matière mais peut-être aussi spirituel (cf 1 Corinthiens 15).

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La divinité du Fils

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum