L'emploi de la forme Jéhovah

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Mimarie le Ven 2 Jan 2015 - 9:54

j'ai reporté ici mon message de ce matin sur le fil "la suppression du nom divin", car je crois que c'est plus approprié ici.
TJfidèle mène croisade à propos du Nom sur plusieurs fils que je m'y suis perdue.

Chacun est heureusement libre de prononcer le tétragramme YHWH comme il l'entend, en toute conscience éclairée.  
TJfidèle peine sur différents fils à nous convaincre de choisir sa prononciation (Jéhovah), la seule exacte selon lui.

Ce qui est à remarquer c'est que cette prononciation est aussi le choix que font les sociétés ésotériques et notamment la franc-maçonnerie depuis le Moyen-Age (le Moyen Âge est la période où les corporations maçonniques ont vu le jour, sous l’œil attentif des Chevaliers Templiers).

-Dans son livre « La Franc-maçonnerie, Histoire et Initiation », Christian Jacq appelle les francs-maçons les «Enfants de Jéhovah »:
« … Les chrétiens ont maladroitement donné à YHWH le nom de Jéhovah, né d’une lecture fautive des consonnes YHWH mariées aux voyelles d’Adonaï (Seigneur), et de Yahweh, lecture hypothétique du Tétragramme qui, par essence, est ineffable....."

-Dans le « Dictionnaire Universel de la franc-maçonnerie » (Edition Devry, Roger Richard, ISBN 2-54454-000-7), à la page 228,  on peut lire ceci : « … Jéhovah : écriture moderne du nom YHWH…tentative phonétique erronée du nom de Dieu…formulation incorrecte du Tétragramme. Ce mot correspond à une forme de la « parole perdue », la clé d’Hiram Abiff, utilisée par les Maîtres Maçons au 4, 5, 6, 13, 14, 23, 24 et 26ème degré. Il est le mot sacré du degré de Maître Ecossais. »

scratch


Dernière édition par Mimarie le Ven 2 Jan 2015 - 18:54, édité 2 fois
avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Emmanuel le Ven 2 Jan 2015 - 13:38

La forme Jéhovah a été habituellement employée du XII au XIXe siècle que ce soit par les francs-maçons ou les chrétiens mais elle est loin d'être exacte notamment parce que le son J n'existe pas en hébreu. De plus l'historien juif Josèphe a témoigné au premier siècle qu'il était composé de 4 voyelles. L'argument de certains témoins de Jéhovah selon lequel cette prononciation serait exacte est donc dû à une méconnaissance des faits. Si l'on voulait être plus proche de la prononciation originelle (mais dans ce cas pourquoi ne pas le faire avec tous les noms hébreux à commencer par celui de Jésus ?), il faudrait plutôt dire Iehoua, ce qui est nettement différent. Ceux qui critiquent la forme Yahweh (Iahoue) devraient se rendre compte qu'elle est assez proche de la forme originelle avec simplement une inversion du e et du a. Les TJ peuvent tout juste dire que la forme Jéhovah a été couramment usitée dans la langue française pendant des siècles et c'est tout. Mais qu'ils arrêtent d'essayer de nous faire croire qu'il s'agit de la prononciation exacte.

Pour répondre sur l'argument habituel, mais faux, que tu rapportes Mimarie, je m'appuie sur le lien donné par "tj fidéle" sur l'autre fil. Voici le lien en question :

http://areopage.net/blog/2014/12/07/le-nom-de-dieu-dvd-poppenberg-2014/#comments

Mais les spécialistes savent depuis longtemps que l’explication, sans cesse rabâchée, est tout simplement fausse.

La forme Jéhovah n’est pas une forme hybride formée à partir des voyelles d’Adonaï. Une telle forme hybride, sacrilège de surcroît, serait *Jahovah, et elle n’a jamais existé.

L'argument d'ineffabiblité du Nom prête aussi à sourire. Pourquoi Dieu aurait-il communiqué son nom aux hommes s'il était réellement ineffable ? Certains l'écrivent YHWH, pourquoi ? Ont-ils peur de se tromper de vocalisation, de prendre partie pour l'une plutôt que l'autre ? Imaginez que quelqu'un écrive YSWH par peur de mal prononcer le nom de Jésus ?

Par contre, on peut effectivement se demander si ce sont les francs-maçons ou les catholiques qui ont popularisé la forme Jéhovah.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Mimarie le Ven 2 Jan 2015 - 18:56

1
Par contre, on peut effectivement se demander si ce sont les francs-maçons ou les catholiques qui ont popularisé la forme Jéhovah
c'était le but de mes citations.
petite question : pourquoi le nom « Jéhovah » apparaît dans des églises et des cathédrales bâties au Moyen-âge ?
qui participaient à la construction des cathédrales catholiques du Moyen Age ?


Selon ce que j'ai pu lire,  Jéhovah est  un terme  très important dans le vocabulaire de la Franc-maconnerie; une sorte de "clé", comme une "combinaison", un "code secret" , qui s'utilise lors de cérémonies particulières, lors de la nomination d'un nouveau maître maçon ou de la montée en grade de l'un d'entre eux.

2
citation Emmanuel  Pour répondre sur l'argument habituel, mais faux, que tu rapportes Mimarie, je m'appuie sur le lien donné par "tj fidéle" sur l'autre fil. Voici le lien en question :
http://areopage.net/blog/2014/12/07/le-nom-de-dieu-dvd-poppenberg-2014/#comments
ce qui me gène c'est que Gertoux, Fontaine sont de la sphère TJ.
Quant à Mr Poppenberg serait-il de la même mouvance ?  quelqu'un peut-il me renseigner ?
avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Emmanuel le Sam 3 Jan 2015 - 7:56

Dans le dictionnaire que tu cites plus haut, il est écrit : "Les chrétiens ont maladroitement donné à YHWH le nom de Jéhovah".

Je n'ai pas l'impression que ce monsieur Poppenberg soit TJ ( http://www.dreilindenfilm.de ).

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Emmanuel le Dim 4 Jan 2015 - 15:28

J'ai eu une petite discussion avec Didier Fontaine sur son blog pour ceux que ça intéresse :

http://areopage.net/blog/2014/12/07/le-nom-de-dieu-dvd-poppenberg-2014/#comment-82271

Notre échange se situe vers le bas de la page. Il affirme que la forme Yahweh est barbare et qu'elle n'est pas digne d'identifier le Créateur. Je laisse chacun apprécier...

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Mimarie le Dim 4 Jan 2015 - 17:11

Quant à Mr Poppenberg serait-il de la même mouvance ?  quelqu'un peut-il me renseigner ?
Ce nom est associé à la réalisation d'un film sur la persécution des témoins de Jéhovah durant la période du nazisme et leur résistance  :voir http://www.alst.org/pages-fr/materiel-pedagogique/films-et-videos.html

Film réalisé avec le soutien de la fondation Arnold Liebster dont  les 4 fondateurs étaient témoins de Jéhovah voir  http://www.alst.org/pages-fr/fondateurs-fr.html

vous pouvez ensuite cliquer sur la biographie de chacun.

le but de la fondation :  http://www.alst.org/pages-fr/fondation-fr.html

autour des années 2000,  on parlait pas mal de ce film au sein de la WT, je crois me souvenir qu'il y avait même eu des réunions spéciales, des expositions  sur le sujet ici et là en France.
avatar
Mimarie

Messages : 1032
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Emmanuel le Mer 16 Mar 2016 - 16:50

Je me demande pourquoi cette obsession des TJ à chercher des occurrences de le forme Jéhovah partout. Est-ce qu'ils les collectionnent ? Pour en faire quoi ? Very Happy

Plus sérieusement, leur prédication se résume-t-elle à faire connaître Jéhovah ? N'ont-ils pas lu que les chrétiens étaient témoins de Jésus ? En effet les chrétiens témoignent de l'irruption dans l'histoire du Fils de Dieu qui est devenu homme et qui nous a révélé le Père. Ce Fils qui est mort pour nous afin que tous ceux qui ont foi en lui soient réconciliés avec Dieu et aient la vie éternelle.

Mais je voulais surtout parler de la forme Jéhova (sans le h) qui est courante dans le monde évangélique (Bible Annotée et divers autres ouvrages). Je ne sais pas si elle s'est répandu en dehors de celui-ci. Dans le dictionnaire on trouve la forme Jéhovah parce qu'elle a été popularisée bien avant par l'église catholique.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Daniel le Sam 19 Mar 2016 - 20:08

Bonsoir Emmanuel et bonsoir à tous !

Pourquoi se poser la question, puisque tout le monde sait (enfin les chrétiens, et ceux qui cherchent), que le nom de "Jéhovah", à été introduit dans une traduction catholique de la bible par le confesseur du pape Léon X, : - Pierre GALATIN !!!

Et j'en passe, puisque ce mot là vient des égyptiens ! (trop long à expliquer)

Nombreux sont ceux qui n'auront pas droit à la lumière !

- a quoi bon de se creuser la cervelle pour élaborer des choses incompréhensibles à l'humanité ! Il est est écrit dans les prophètes, que Dieu ira chercher ses brebis
" LUI SEUL " !

Par ces quelques mots je voudrai te faire comprendre qu'il n'est pas nécessaire de trop vouloir
faire comprendre à ceux que Dieu veut laisser dans les ténèbres ! Ils ont reçus, de la part de Dieu une incompréhension de la vérité ! Et ils resteront dans les ténèbres ! Ce n'est pas moi qui le dit, mais la parole de Dieu, la Bible !

Il est de notre devoir de parler de Christ, et de la bonne nouvelle du futur royaume de Dieu !

- mais de trop vouloir fouiller dans les écrits des hommes, est néfaste à notre salut !
( ce que je pense et écrit, n'engage que moi vis à vis de Christ, le seul nom qui ait été donné parmi les hommes et par lequel nous devrions être sauvés ! )

Mais la miséricorde de Dieu est pour tous les hommes, car le soleil se lève aussi bien pour les bons que pour les méchants !

A bon entendeur, salut !

Jésus Christ a dit :

Jean 14 : 1 " Ne soyez pas inquiet ; croyez en Dieu et croyez aussi en moi !

Vivez votre vie en ne faisant pas de mal ! Tout est là dans ce monde de la fin des temps !

Proverbes ...

- " vanité des vanité, tout est vanité ! "

Ephésiens 3

3.1
A cause de cela, moi Paul, le prisonnier de Christ pour vous païens...
3.2
si du moins vous avez appris quelle est la dispensation de la grâce de Dieu, qui m'a été donnée pour vous.
3.3
C'est par révélation que j'ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d'écrire en peu de mots.
3.4
En les lisant, vous pouvez vous représenter l'intelligence que j'ai du mystère de Christ.
3.5
Il n'a pas été manifesté aux fils des hommes dans les autres générations, comme il a été révélé maintenant par l'Esprit aux saints apôtres et prophètes de Christ.
3.6
Ce mystère, c'est que les païens sont cohéritiers, forment un même corps, et participent à la même promesse en Jésus Christ par l'Évangile,
3.7
dont j'ai été fait ministre selon le don de la grâce de Dieu, qui m'a été accordée par l'efficacité de sa puissance.
3.8
A moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d'annoncer aux païens les richesses incompréhensibles de Christ,
3.9
et de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses,
3.10
afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Église la sagesse infiniment variée de Dieu,
3.11
selon le dessein éternel qu'il a mis à exécution par Jésus Christ notre Seigneur !


Bonne soirée à tous ! et à bientôt, si Dieu le veut !

Que l'ange de l'Eternel, veille sur vous tous !

Daniel 2 flower Sleep

avatar
Daniel

Messages : 121
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 73
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Emmanuel le Sam 19 Mar 2016 - 20:45

Bonjour Daniel,

Daniel a écrit:Pourquoi se poser la question, puisque tout le monde sait (enfin les chrétiens, et ceux qui cherchent), que le nom de "Jéhovah", à été introduit dans une traduction catholique de la bible par  le confesseur du pape Léon X,  :  -  Pierre GALATIN  !!!  

Il a bien fallu rendre le tétragramme audible en français. Le Iehovah latin, qui se prononçait Iehouah, est devenu Jéhovah.

Mais je me pose d'ailleurs une question : Comment lisait-on avant Léon X, Seigneur ?

Daniel a écrit:Et j'en passe, puisque ce mot là vient des égyptiens ! (trop long à expliquer)

C'est bien la première fois que je lis ça. Tu est sûr de toi ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Daniel le Lun 21 Mar 2016 - 17:36

Bonsoir !


Charles T. RUSSELL est allé inspecté les Pyramides, et par la suite a créé l'association des étudiants de la bible en se servant sans cesse du nom jéhovah, plus tard RUTERFORD, a fondé " La Société des Témoins de Jéhovah " qui est devenue la Watch-Tower, secte apocalyptique !




citation :   ----------------------

ars 4, 2016 à 8:56 Réponse
il y a un peu de melanges la! selon des soruces gnostiques chretiennes comme saturnin d antioche…les juifs apres la crucifixion de jesus adopterent comme leur YHWH YAWE qui est l antithese du CHRIST messie, le demon qui tenta Jesus sur la montagne et lui demanda de se jeter en bas…ils ont mis la devotiond ans ce demon au lieu de YHWH Jehova ou EYHE…Jesus ne cesse de dire MON PERE ou ABBA..jamais il ne dit jehova ni yawe ni yhvh…mais ca se complique si on lit la PISTIS SOPHIA enseignements secrets de JESUS a ces apotres apres sa resurection. trouve en egypte ce texte redefin le christianisme esoterique…les choses sont plus complexes qu il n en a l air. les masses qui n etudient pas, ne prient pas beaucoup etc etc ne peuvent pas recevoir des enseignements que JESUS donne a ses diciples avances et eillumines…seuelment les questions de marie madeleine a JESUS dans la pistis sophia sont tellement puissantes qu on comprends meme pas la question, et encore moins la reponse donnee par JESUS…il faut prier beaucoup l esprit saint pour pouvir comprendre le VRAI enseigneemnt du christ…petit a petit et sur la base de chastete seul ou en couple (s unir sans perdre le semen, ni arriver a l orgasme en faisant remonter l energie sexuelle a sa source)……les tenebreux, macons, luciferiens eux utilisent le sexe de maniere depravee…pedophilies, sodomie, homosexualite, mastrubation, ou bien couple maries comme dan sle judaisme mais sodomiser la femme est permis, lesbienne permis pas tres clair sur ce sujet, et maries ils forniquent c est a dire ils ejaculent le semen christique sacre et arrivetn l a orgasme au spasme…voila la difference fondamentale entre culte luciferien satanique FORNICATION PERTE SEMINALE ORGASME…..culte de lumiere CHRISTIQUE chastete comme dans certains cultes tantriques tibetains, chinois ou maya….les anges sotn chastes et perdent pas le semen et ne cherchent pas l orgasme animal bestial duc orps….les demons OUI tout le contraire….


53 Commentaires
Lucifer est-il le Dieu du Judaïsme ?
Publié par henrymakow le octobre 29, 2012 dans Kabbale, Satanisme
(Ceci a été écrit pour Henrymakow.com par Will Newman qui a fréquenté la synagogue juive, et a des parents impliqués dans le Talmudisme, la Kabbale, le B’nai B’rith et la Franc-maçonnerie.)

En 1976, Walter White Jr., «un patriote inquiet» a mené une entrevue avec un jeune Juif nommé Harold Rosenthal, qui fut l’assistant du sénateur Javits de New York.

Dans l’interview, publiée plus tard sous le titre «La Tyrannie Cachée» l’arrogant Rosenthal se vante (sur bande) que le peuple juif a fabriqué certains «mensonges qui servent à dissimuler leur nature et à protéger leur statut et leur pouvoir.»



Rosenthal démystifie le mensonge communément admis que «les Juifs sont des Israélites, et donc le peuple élu de Dieu.»

Rosenthal a dit en partie : «La plupart des juifs n’aiment pas l’admettre, mais notre dieu est Lucifer – alors je ne mentais pas – et nous sommes son peuple élu. Lucifer est bien vivant. « (www.mac-quirelatory.com/Interview Wallace1967.htm)

L’objectif de Lucifer est «d’être comme le Très-Haut» (Isa. 14:14) et d’usurper le rôle de Dieu (Mat. 4:9).

Le but de Lucifer est de tromper le monde entier (Ap. 12:9) en se transformant en ange de lumière (2Co. 11:4). Ceci est bien illustré par les Francs-maçons. Leur mot d’ordre de «rendre les hommes bons meilleurs» produit une image beaucoup plus favorable aux yeux du public que l’alternative la plus précise : «comment devenir démoniaque en 33 étapes faciles.» Les religions juive et franc-maçonne adorent toute deux le même dieu.

LA LUMIÈRE BRILLANTE

Dans la plupart des synagogues juives, une flamme brûlante et lumineuse représente leur dieu. Le mot hébreu pour Lucifer est «Hillel» (forte concordance # H1966) ce qui signifie «lumière brillante». Curieusement, c’est le nom choisi pour l’organisation étudiante juive. Un texte central dans la Kabbale est intitulé «le Zohar» qui se traduit par le livre de la lumière ou de la splendeur.

L’étoile juive à six branches est le plus haut symbole de l’occulte et possède des noms différents – l’étoile de Moloch/Saturne/Chiun/Remphan. Il est un symbole de l’union du mâle et de la femelle et est identique dans un sens à l’équerre et au compas maçonnique, qui est aussi un symbole à six branches autour de la lettre «G» signifiant l’acte sexuel générateur. En lieu et place de la lettre «G», nous trouvons au milieu הוהי sur de nombreuses étoiles juives.

Le symbole hébreu יח porté autour du cou de nombreux Juifs, symbolise soi-disant la «vie» (lachaim). Le mot signifie littéralement une «chose vivante» ou «bête» (H2416), ce symbole est une idole pour La Bête.

Le nom juif pour dieu est représenté par le tétragramme הוהי (YHVH) pouvant être prononcé Yahvé ou Jéhovah. La signification du nom de Dieu est soulignée à plusieurs reprises tout au long des Écritures.

Traduite en hébreu, la vraie définition de l’Éternel (Yah-Hovah) se révèle. « Yah » (# H3050) signifie « dieu ». « Hovah » (# H1942) se traduit par «l’impatience de la convoitise, la chute, le désir, la ruine, la calamité, l’iniquité, la malice, la méchanceté, le malin, le pervers, le méchant.»

Jéhovah est synonyme de Baal :

«Baali (# H1180) De ba’al ; mon maître ; Baali, un nom symbolique pour Jeovah – Baali.»

L’Encyclopédie juive («Adonaï et Ba’al») révèle : «Le nom Ba’al, a apparemment comme équivalent Yhwh.»

Depuis les jours de Jérémie, les Juifs ont oublié le nom de leur dieu et l’ont remplacé par le titre « Baal » ou « YHVH »: Les faux prophètes «qui pensent faire oublier mon nom [de Dieu]  à mon peuple… comme leurs pères l’ont oublié pour Baal.» (Jer. 23:27).

YHVH et Ba’al représentent tout deux le dieu de la perversion sexuelle et de la méchanceté, Satan.

Cependant, les Juifs prétendent que ce nom (YHVH) ne doit pas être lu à voix haute, en dépit de l’ordre de Dieu de déclarer son nom par toute la terre (Ex 9:16). Pourquoi ignorer ce commandement?



PRONONCER LE NOM DE DIEU

Le judaïsme se réclame de l’autorité de l’Ancien Testament, mais ils ne pratiquent pas ce qu’ils prêchent. Ils s’habillent en noir, la couleur de la mort, en dépit de la recommandation des écritures de porter du blanc (Ecc. 9:Cool, rejettent le Christ comme Messie (qui est prophétisé dans l’Ancien Testament) et refusent de prononcer «le nom de Dieu» en violant les Écritures.

En vénérant leur nom de Dieu (YHVH) sans le prononcer, les Juifs créent un air de mystère et de sainteté autour du nom, tout en améliorant la curiosité entourant sa prononciation et sa puissance. Lorsque les Juifs et les non-juifs curieux voient le tétragramme «sacré» utilisé dans la pratique occulte, ils sont intrigués par la probabilité que ces sorciers aient exploité les pouvoirs mystiques de ce nom.

La sorcellerie Wicca, le Satanisme, le Tarot, le Catholicisme occulte, la Franc-maçonnerie et la Kabbale utilisent leur connaissance du « nom sacré de Dieu » comme un appât pour recruter des membres dans leur secte. Si le nom n’était pas caché, il manquerait à ces cultes un outil essentiel dans leurs processus de recrutement. Ils ne pourraient pas offrir cette connaissance si les Juifs, l’autorité auto-proclamée au sujet de Dieu, prononçaient ouvertement ce nom.

Les religions à mystères et les convents de sorcellerie ont une dette importante envers le judaïsme pour le conditionnement du grand public à accepter l’importance et le secret de ce nom. La louange vocale du nom YHVH est réservé pour les «élus» qui apprennent la Kabbale (et payent pour le faire) et est interdite pour le «profane». La doctrine judaïque est fondamentale afin de vendre l’occultisme comme une juste pratique.

Satan est l’auteur de la confusion et porte plusieurs noms. Bon nombre des anciennes divinités païennes étaient Satan et ses anges sous d’autres formes («Les Deux Babylones», par A. Hislop). Les Juifs emploient un certain nombre de faux noms pour Dieu dans leurs rituels, qui sont aussi d’autres titres pour Satan et d’autres puissants démons.

De la même manière, le Sataniste et Magicien Noir invoque des démons par leur nom. Dans la Bible satanique, Anton LaVey (juif) fournit une longue liste de «noms infernaux» qui, lors d’une évocation, fournissent à l’impétrant des super capacités humaines à savoir l’intelligence, la puissance, les compétences dans la manipulation, une créativité accrue, la richesse matérielle, et la satisfaction de diverses convoitises.



LA PRIÈRE

Dans les synagogues Hassidiques, de nombreuses prières juives sont conduites en yiddish, une langue composite loin de la prononciation prévue de l’Hébreu originel. Ces prières ne sont rien de moins que des invocations démoniaques déguisées. Elles sont des sorts hypnotiques, semblables à la langue Enochienne de l’Église de Satan.

Des jeunes Juifs passent d’innombrables heures à se préparer pour leur Bar Mitzvah en mémorisant les longs chants, la cadence et le ton appropriés. La plupart de ceux qui passeront leur Bar Mitzvah ne seront pas en mesure de traduire plus d’une poignée de mots. Ces jeunes hommes et femmes n’ont aucune idée de ce qu’ils disent ou à qui ils prient. Les Juifs invoquent dans leurs rituels les démons appelés Adonaï, Élohim, El Shaddai, Zeba’ot, Diyenu (Diana) et bien d’autres.

Les vaines répétitions et les mouvements de têtes, au cours des prières juives aident à pénétrer dans un état de transe. Un grand nombre de Juifs athées s’engagent dans le culte pseudo-religieux du statut et de la connaissance. Comme Bill Cooper l’a écrit, «le CULTE (très différent de l’ÉTUDE) de la connaissance, de la science ou de la technologie est le Satanisme dans sa forme la plus pure, et son dieu est Lucifer» («Behold a Pale Horse», 70). Le judaïsme fournit à ses membres les mêmes puissances sataniques que l’Église de Satan et de la Franc-maçonnerie.

LE KABBALISME

Les fondations du Kabbalisme sont identique au Satanisme : l’inversion des rôles de Dieu et Satan. C’est la poursuite cachée (occulte) de connaissances qui permettent d’atteindre des capacités d’un dieu en faisant appel à des prétendus noms de Dieu. Ce sont les noms des anges déchus ou démons/guides spirituels qui sont les gardiens de la connaissance occulte (Gen. 6:4, Jubilés, Enoch). Alors que tous les Juifs ne pratiquent pas ouvertement la Kabbale, ils acceptent tous le nom kabbalistique le plus élevé comme leur dieu-YHVH.

L’infâme Kabbaliste et Sataniste Aleister Crowley a écrit : «Il y a donc 72 anges… ces [noms] sont dérivés du «Grand Nom de Dieu»… Le «Nom» est le Tétragrammaton : IHVH, communément appelé Jéhovah. Il est le Seigneur suprême de l’Univers tout entier… («Le Livre de Thoth», 43). Un certain nombre d’autres prononciations secrètes de YHVH sont utilisées dans l’occultisme, en plus de Yahvé et Jéhovah.

«Des 54 noms sacrés de la Kabbale juive, le principal est YHWH» («Sacred Name of God ? Or Blasphemy» de R. Hathaway www.remnantradio.org/Archives/articles/sacred_name.htm)

Le credo juif, le Chema, déclare : «Notre Seigneur est Un», alors pourquoi invoquer ces autres noms?

LA DÉMONOLOGIE

Le secret des anciens Égyptiens, et de leurs disciples modernes, les Francs-maçons, c’est l’art de la démonologie pour accéder au pouvoir – principalement par le diable, Jéhovah. Dans le degré de l’Arche Royale, le Franc-maçon «reconnaît que le diable, sous le nom de Jahbulon, est son Seigneur sacré», le nom de Jahbulon est un «composite de Yahvé, Baal, et Osiris.» Il chante «Jahbulon, Jahbulon, Jahbulon, Jéhovah» (Texe Marrs, «Codex Magica» Ch. 4). Albert Pike parle longuement de la signification kabbalistique/maçonnique de IAHOVAH dans son «Moral & Dogma» (pages 66, 213, 401, 467, 519).

Le nom de YHVH a été injecté dans le texte de l’Ancien Testament par les pharisiens et les autres qui pratiquaient le Satanisme Babylonien (le précurseur de la Kabbale et du Talmudisme). Pour ceux qui ne croient pas que le Talmud est satanique, il proclame que le Christ est en enfer en train de bouillir dans les excréments et le sperme (Gittin, 56b, 57a).

Un accord a été conclu entre les Massorètes juifs et l’Église Catholique vers 1000 après J.C. pour remplacer le nom de Dieu dans l’Ancien Testament hébreu par le nom païen de Yahvé/Jéhovah par l’intermédiaire du tétragramme www.remnantradio.org/Archives/Articles/sacred_name.htm

C’est ce qui explique la déclaration de Rosenthal : «Nous sommes étonnés par la stupidité des Chrétiens à recevoir nos enseignements et à les propager comme s’ils s’agissaient des leurs.»

Selon les propres termes d’Henry Ford, «Le Chrétien ne peut pas lire sa Bible, sauf à travers des lunettes juives, et, par conséquent, la lit mal.» («Le Juif International», vol. IV, 238).

LE VÉRITABLE NOM DE DIEU

Le dédain démoniaque pour l’humanité présenté par le Juif luciférien Harold Rosenthal, caractérise le résultat final d’une fusion mortelle : un rituel religieux juif combiné avec le culte de la connaissance et l’égo. Les Juifs en tant que peuple, par le rejet de Dieu et/ou en acceptant Jéhovah, ont été livrés «à un esprit réprouvé… rempli d’iniquité…» (Rom 1:28-31).



Bien sûr, M. Rosenthal était membre d’une élite, une minorité ouvertement Satanique parmi le peuple juif. Les juifs du quotidien ne savent pas que le dieu de leur foi est en fait Satan se cachant derrière un nom mystique. Il est sans conséquence aux yeux de Satan s’il est adoré délibérément ou par des mensonges et des tromperies subtiles (Gen. 3).

Salomon le sage lui demande : «quel est le nom [de Dieu], et quel est le nom de son fils, si tu peux le dire?» (Pro 30:4). Le nom de Dieu est היהא AHAYAH (parfois traduit par Ehyeh) signifiant JE SUIS. C’est le nom donné à Moïse avec la Loi. «Et Dieu dit à Moïse, JE SUIS CELUI QUI EST : et il dit : Ainsi tu diras aux enfants d’Israël, CELUI QUI EST m’a envoyé vers vous… ceci est mon souvenir pour toutes les générations.» (Ex 3: 14-15). «JE SUIS le Seigneur ton Dieu… Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi» (Exo 32:4-5).

fin de citation  -------------------------


et le seul nom  ( le nom nouveau ) qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devrions tous être sauvé est  :    "  CHRIST "   !

Bonne nuit      Sleep  !   Daniel 2
avatar
Daniel

Messages : 121
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 73
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Emmanuel le Lun 21 Mar 2016 - 20:21

Salut Daniel,

Daniel a écrit:Le nom de YHVH a été injecté dans le texte de l’Ancien Testament par les pharisiens et les autres qui pratiquaient le Satanisme Babylonien (le précurseur de la Kabbale et du Talmudisme). Pour ceux qui ne croient pas que le Talmud est satanique, il proclame que le Christ est en enfer en train de bouillir dans les excréments et le sperme (Gittin, 56b, 57a).

Un accord a été conclu entre les Massorètes juifs et l’Église Catholique vers 1000 après J.C. pour remplacer le nom de Dieu dans l’Ancien Testament hébreu par le nom païen de Yahvé/Jéhovah par l’intermédiaire du tétragramme www.remnantradio.org/Archives/Articles/sacred_name.htm

As-tu des preuves tangibles de cela ? Dieu n'aurait-il donc pas été capable de préserver sa parole ? Dans le doute faut-il donc rejeter tout l'Ancien Testament et ne conserver que le Nouveau ?

Quel crédit peut-on apporter à ce texte que tu nous cites ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par barouk le Mar 22 Mar 2016 - 8:20

Daniel

Il y a tellement de belles choses à apprendre des Ecritures Saintes, des choses saines qui réjouissent le cœur, pourquoi perdre son temps dans des sites ésotériques, maçonniques et autres, nous faire des copier/collé d'écrits sans fondement de recherches vaines, qui ne nous apporte rien. Nous savons que le monde git au pouvoir du méchant et qu'il fait tout ce qui est en son pouvoir pour tromper son monde et nous écarter de la voie sacrée, le chemin de la vie.
Comme l'expliquait Mimarie il y a des choses troublante concernant le Nom de "Jéhovah" utilisé aussi dans des cultes douteux sataniques. YHWH  laisserait-il son Nom sali par de tels cultes? "Jéhovah" est-il vraiment son Nom?
J'utilise pour ma part YHWH, ce Nom qui raisonne dans mon cœur comme le Nom du vrai Dieu plutôt que celui de "Jéhovah" qui lui est salit depuis le moyen âge.
avatar
barouk

Messages : 173
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Daniel le Mar 22 Mar 2016 - 17:04

Bonsoir Emmanuel,  barouk et à tous  !

Ce texte n'est bien sur pas de moi, c'est en cherchant des explications sur le nom  
" jéhovah " que je suis tombé par hasard sur ces "pas superbes" paroles, et explications bizarres,  et voulais vous demander votre avis à tous !  
Je pense que le long texte est des Illuminatis  !
Je suis tout à fait d'accord avec toi Emmanuel, Dieu ne peut pas avoir laisser écraser son nom ainsi  !  Et l'Ancien testament n'est qu'un miroir des choses qui devaient arriver par le suite, et nous servent d'exemple pour nous qui vivons "après" le nouveau testament, et dans les derniers siècles !  
Les choses de ce monde avancent à une allure vertigineuse ! Et sans vouloir prédire l'avenir, tout a changé en quelques décennies comme jamais auparavant !  
Nous vivons des choses que les humains n'ont jamais vu !

Oui barouk, effectivement le nom " jéhovah " a été mélangé aux Saints Ecrits et sali depuis le moyen âge, tout à fait d'accord avec toi, il y a de belles choses à apprendre dans les saintes écritures, j'en ai appris beaucoup depuis très longtemps, et en apprendrai encore beaucoup ; et moi aussi j'utilise " YHWH " ,
et ai beaucoup défendu ce nom sur un autre forum, le Nom du Seul Vrai Dieu Vivant, notre Grand Créateur, notre Père à tous, qui a dit à Moïse :
- - " JE SUIS CELUI QUI EST ! " !

Mais depuis quelques temps je préfère utiliser le nouveau nom  "  CHRIST " puisque c'est celui qui nous a été donné ainsi que le commandement nouveau qu'Il nous a donné en disant :

- "  je vous donne  un commandement nouveau :  " aimez vous les uns les autres ! "  

En passant, il faut bien dire que je n'ai fais que poursuivre le dialogue sur un sujet qui était déjà débattu sur le forum  !

Et mille excuses si j'ai envahie le forum en faisant des copiés collés, mais je ne sais pas faire les " spoiler "  !

Donc tout à fait d'accord avec vous,  et j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop pour cette erreur !

Que l'ange de L'Eternel vous protège tous, et que le Seigneur vous accorde sa grâce !


Bonne nuit à tous !   Sleep

Fraternellement  !  Daniel  2
avatar
Daniel

Messages : 121
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 73
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Emmanuel le Mar 22 Mar 2016 - 17:45

YHWH à l'écrit pourquoi pas mais à l'oral ? Vous épelez les lettres ? Very Happy

Il n'est pourtant pas difficile de retrouver la prononciation puisqu'elle se trouve dans le mot YHWDH (Yehouda = Juda). Donc YHWH = Iehoua comme en latin. Cela correspond à l'affirmation de Josèphe comme quoi le nom de Dieu était formé de 4 voyelles.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Daniel le Mer 13 Avr 2016 - 14:17

Bonsoir à tous !

Dieu a écrit dans les dix commandements :

--------------- " Tu ne prendras pas le nom de ton Dieu en vain ... ! "

La Watch-Tower ne l'a t'elle pas pris en vain ? Si "Jéhovah" est vraiment le vrai nom de Dieu, les TJ ont donc raison ?

Que Dieu en soit seul juge !

Philippe à demandé à Jésus : " Montre nous Dieu et nous te croirons ! "

Et Jésus lui a répondu : " Mais Philippe, il y a si longtemps que je suis parmi vous, et tu ne m'as pas reconnu ? "

Qui a vraiment parlé à Moïse ?

Le Père ou bien le Fils ?

Bonne soirée à tous !

Fraternellement ! Daniel



avatar
Daniel

Messages : 121
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 73
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Daniel le Ven 15 Avr 2016 - 13:53

Bonsoir à tous !

Cher Emanuel, voici une explication plus que plausible par la

- " Brooklyn-Tower " !

C'est à méditer ! Et je vous invite tous à visiter ce blog !

Citation !
----------------------------

Jéhovah et la compréhension
du Nom Divin YHWH


Dans la bible le nom Divin est de loin le plus répandu, pourtant nous ne savons pas le prononcer, pourquoi?

Est-ce que Dieu n'a pas été capable de nous transmettre sa prononciation?

Le nom Divin dans le nouveau testament



Exode 3:13-15


Moïse dit à L'Elohim : " Voici que, moi, j'arriverai vers les fils d'Israël et je leur dirai : Le Dieu de vos pères m'a envoyé vers vous ; et ils me diront : Quel est son nom? Que leur dirai je?"
Elohim dit à Moïse . " Je Suis qui Je Suis ". Puis il dit : " Tu parleras ainsi aux fils d'Israël :
- Je Suis m'a envoyé vers vous ! "
Elohim dit encore à Moïse : " Ainsi tu diras aux fils d'Israël : YHWH, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de Jacob, m'a envoyé vers vous. C'est mon nom pour toujours et c'est là mon titre de génération en génération. (1)

Exode 3:13-15 et YHVH

les témoins de jéhovah

Comment prononcer ce nom?

Tout d'abord, le "J" n'existe pas en hébreu, donc cela ne pourrait qu'être, éventuellement, "Yéhovah".

Néanmoins, cette prononciation qui commence à voir le jour au moyen-âge est due à une interprétation fautive du tétragrame et de sa correction massorétique.
La prononciation de ce nom s'était perdue au fil du temps et les massorètes, qui introduisirent les voyelles et leur système de correction "Ketiv" et "Qéré", consistant à mettre les consonnes du mot exact (le mot qui doit être lu) en marge du texte tout en laissant le mot initial dans le texte, mais en introduisant les voyelles du mot exact sous celui qui devait être corrigé dans le texte, ( par ex ; en introduisant les voyelles d'Adonaï sous le tétragramme) donnèrent de ce fait la prononciation "Yéhovah".
Dans d'autres passages où le Nom Divin est précédé d'Adonaï, ce sont les consonnes d'Elohim (le mot qui doit être lu) qui sont introduites en marges et les voyelles d'Elohim qui sont introduites sous le tétragramme, on obtient la prononciation suivante: "Yehwih". (voir image et commentaire plus bas)

Nous n'entrerons pas dans les détails. Mais nous pouvons comprendre 2 choses.

1) La prononciation "Yéhovah" est due à une mauvaise interprétation de la correction massorétique et constitue une prononciation hybride résultant d'un croisement entres les voyelles d'Adonaï et les consonnes du tétragamme.

2) Philologiquement, c'est-à-dire, selon la construction logique de la langue hébraïque, la plupart des biblistes s'accordent pour dire que, d'une manière générale, la prononciation "yéhovah" est la moins probable possible. Ils ont plutôt tendance à pencher pour Yahvé ou plus récemment pour "Yahou", tout en sachant que ce ne sont que des suppositions.


Jéhovah devient Jehwih

Selon la correction massorétique, lorsque le tétragramme est précédé d'Adonaï,ce sont les consonnes d'Elohim (le mot qui doit être lu)
qui sont introduites en marges et les voyelles d'Elohim qui sont introduites sous le tétragramme,on obtient la prononciation hybridesuivante: "Yehwih".
C'est le cas du texte hébreu ci-dessus de Genèse 15/2



Ketiv et Qéré d'YHVH

Pour les plus érudits qui se demandent pourquoi le shewa composé sous l'aleph d'Adonaï devient un shewa simple sous le yod d' YHVH

Il faut remarquer que si on avait vraiment vocalisé le tétragramme avec les voyelles d'Adonai (aDoNaY), soit a, o, a, cela aurait conduit à une forme très fâcheuse : YaHoWaH. Sachant que howah signifie "calamité", un lecteur inattentif qui aurait prononcé le tétragramme selon les supposées voyelles d'emprunt aurait alors dit : "Yah est calam" blasphème passible de la lapidation (Lév. 24:16).



La seule chose que nous savons quand à la prononciation de ce nom,
c'est que nous ne savons pas comment le prononcer!!!

les témoins de jéhovah

Pourquoi?

Nous savons prononcer tous les mots dans la bible, y compris ceux qui n'apparaissent qu'une fois, comme celui de "Yoasch" préposé aux réserves d'huile sous le règne David; ce nom n'apparaît qu'une fois comme bien d'autres (1 Chronique 27:28), mais en ce qui concerne Le Nom Divin qui apparaît plus de 6000 fois nous ne sommes pas en mesure de savoir comment le prononcer.

La superstition et d'après l'organisation, une forme "d'apostasie ", serait à l'origine de cette situation; néanmoins nous pouvons nous poser ces questions.

La superstition et l'apostasie sont-elles plus fortes que l'Esprit Saint?

Dieu a pu nous faire parvenir une lettre de 1189 chapitres, mais la prononciation de son nom, il n'a pas pu....?

Dans la bible, l'absence de connaissance à sa raison d'être et ne constitue pas un trou à boucher par une pseudo explication qui peut devenir avec le temps une vérité. Par exemple :

Nous ignorons de quel fruit Adam et Eve ont mangé, ce n'est pas pour rien. Si nous le savions, il y aurait aujourd'hui des personnes qui en feraient un objet de superstition (de ce fruit) et d'autres un objet de culte! Dans tous les cas, cette connaissance inutile éloignerait les gens du bon sens biblique et de la chose importante, à savoir l'enjeu du pêché adamique et, par conséquent, la faveur imméritée grâce au sacrifice du Christ.

Ainsi, l'absence de connaissance ne constitue pas un trou à boucher, mais un espace qui nous permet de mieux voir ce que nous devons voir, à savoir, ce qui est important.

Dans le cas du Nom Divin, nous ignorons sa prononciation, mais nous savons qu'il s'agit d'un verbe (conjugué à la 3ème personne du masculin singulier de l'inacompli en hébreu et lié au verbe "être") ce qui ressort du texte d'exode 3:13-15, on pourrait le traduire par "il est" ou "il fait devenir".

Nous pourrions alors prier ainsi ;
"il est" nous te remercions pour la réunion qui vient de ........Ou alors; Merci à toi "il fait devenir" pour ce pain quotidien......

Ou alors puisque Dieu se révèle aussi par le nom "Je Suis", nous pourrions prier en disant "Je Suis" donne-nous la force ..... Ou alors ; "je suis qui je suis" nous te...."
Ou en hébreu; "èyè achèr èyè" (je suis qui je suis) nous t'implorons pour..., etc...

Il est vrai que les Israëlites usaient du Nom Divin, mais ils en connaissaient surtout le sens et sa signification profonde.

D'autres part, lorsque l'on réfléchit à tout cela, nous voyons que quelle que soit la manière d'exprimer ce nom que l'on choisirait, l'expression du nom Divin est uniquement liée à nos cordes vocales qui nous permettent d'exprimer des syllabes..., donc un problème purement humain et que, en définitive, la réponse de Dieu à Moïse est une invitation à prendre le Nom Divin au sens spirituel, plutôt que sous l'angle charnel!
C'est pourtant exactement, cette vision charnelle du Nom Divin chez les témoins de jéhovah qui amènent les individus à s'exprimer de la sorte: "Jéhovah m'a donné une étude biblique hier...", " etc.. On retrouvera aussi le nom divin sur les bulletins de versements postaux des congrégations, etc... Finalement, on en vient à parler de jéhovah comme on parlerait du copain du 3ème étage (que l'on aime bien et que l'on respecte ) .
Néanmoins, nous comprenons que ce comportement vis-à-vis du Créateur de l'univers est relativement infantile. Au-delà de tout cela, il y a comme quelque chose de gênant; effectivement, on a l'impression que la watchtower s'approprie le Nom Divin, comme une entreprise avec une marque déposée.

Ainsi nous comprenons que l'absence de connaissance en ce qui concerne la prononciation du Nom Divin a sa raison d'être, et devrait permettre au individus de s'attacher à la dimension spirituelle de ce Nom plutôt que de sombrer dans une vision charnelle. Pour saisir ce qui a trait au Nom Divin, il est important de se concentrer sur ce que nous savons et ne pas aller au-delà par l'intermédiaire d'hypothèse qui resteront que des hypothèses...



L' évolution de la compréhension spirituel du Nom Divin deviendra encore plus évidente avec la venue du Christ.

"Il est" ou "il fait devenir", a fait devenir toutes choses, les prophètes, la réalisation prophétique et finalement son fils au sujet duquel nous pouvons lire en Jean 1:1-2 :

" AU COMMENCEMENT ETAIT LE VERBE, ET LE VERBE ETAIT TOURNE VERS DIEU, ET LE VERBE ETAIT DIEU. IL ETAIT AU COMMENCEMENT TOURNE VERS DIEU".
Ce texte faisant également référence à genèse chapitre 1. Rappelons aussi que YHWH est un verbe.

Nous voyons que Dieu " fait devenir" le Messie et se réalise également au travers de ce dernier pour le bien de l'humanité. C'est aussi la raison pour laquelle nous ne trouvons pas le Nom Divin dans nouveau testament, parce que comme le dit très justement l'apôtre Pierre cité par Luc dans les actes des apôtres 4:12 :

"Il n'y a aucun salut ailleurs qu'en lui (Christ); car aucun nom sous le ciel n'est offert aux hommes (celui de Jésus Christ), qui soit nécessaire à notre salut"

Le nom de Jéhovah dans les écritures grecques chrétiennes

A ce sujet, la watchtower a décidé d'intégrer le nom de Jéhovah dans les écritures grecques chrétiennes.Un de ces arguments est, qu'il existe des manuscrits de l'ancien testament en grec avec le tétragramme en hébreu. Ces manuscrits sont ceux de la "septante". (A noter que la septante contient aussi les livres dit "apocryphes", raison pour laquelle la plupart des traductions catholiques les ont intégré...). Il est normal de trouver YHWH dans la septante, puisque ce nom se trouve dans les manuscrits hébreu. D'ailleurs le peuple juif a toujours mis en évidence le tétragramme (YHWH), on le trouve pratiquement dans toute les synagogues! Le fait de trouver le tétragramme dans des manuscrits le la septante, alors que dans un même temps (ou à la même époque) ceux du nouveau testament ne le contiennent pas, devrait plutôt faire réfléchir la watchtower!D'autant plus que les rédacteurs du nouveau testament n'auraient pas été plus "superstitieux" en ce qui concerne YHWH que les scribes juifs de l'époque...
Pour ce qui est du nouveau testament, nous constatons que l'ensemble des manuscrits grecs les plus anciens ne contiennent ni le tétragramme, ni le Nom Divin. Nous avons pris ci-dessous l'exemple du Papyrus Bodmer II aimablement transmis par la fondation Martin Bodmer de Genève.Ce dernier date du 2 ème siècle et est un des plus anciens de l'évangile de jean à notre disposition. Notons au passage la grande proximité entre la mort de l'âpotre, la rédaction de son évangile et le manuscrit Bodmer II. Les 3 photos représentent de gauche à droite: Jean 12/34-38 , Jean 12/38-42 , Jean 12/12-16 .Ni tétragramme, ni le Nom Divin n'apparaissent, alors que la watchtower l'a mis dans sa "traduction du monde nouveau"...( Jean 12:13, Jean 12:38)
(webmaster: Attention au copyright )
Cliquez sur les images

bodmer-jean12a.jpg

bodmer-jean12b.jpg

bodmer-jean12-13.jpg


Un autre exemple: Le manuscrit Bodmer XIX (Evangile de Matthieu, 4 ème siècle) en copte aimablement transmis par la fondation Martin Bodmer de Genève. L'image ci-dessous représente les textes de Matthieu 22:29 à 23:1. Ni tétragramme, ni le Nom Divin n'apparaissent, alors que la watchtower l'a mis dans sa "traduction du monde nouveau"...( Matthieu 22:37,44) . Cette façon de procéder est fortement présomptueuse et irrespectueuse à l'égard des textes reçu et finalement de son Auteur..., un peu comme si la watchtower, estimait que Dieu n'a pas bien fait son travail...
(webmaster: Attention au copyright )
Cliquez sur les images

bodmer-matt.jpg



En réalité les chrétiens ont plus qu'un nom ou un verbe, ils ont la personnification de ce verbe ou son expression terrestre parfaite. En nous unissant à Jésus Christ nous nous unissons de ce fait à YHWH.
La puissance spirituelle du Nom Divin YHVH se réalise actuellement au travers du Christ.



Le nouveau testament révèle aussi cette relation que l'être humain peut avoir avec Dieu, c'est-à-dire comme celle d'un enfant avec son père. C'est ce qu'a voulu démontrer le Christ à plusieurs reprises. C'est également le cas dans la prière modèle qui commence ainsi; "Notre Père qui est...", prière dans laquelle le Messie n'utilise pas le tétragramme. Ce n'est pas pour rien, et pourtant il s'agit de la prière "modèle"...
Quand il s'exprime: "Que ton Nom soit sanctifié", il ne sous entend pas l'usage aproximatif du Nom Divin, mais veut dire plutôt: "Fais nous connaître qui tu es" (Voir la TOB), autrement dit, le tétragramme ("il fait devenir") en action.

Nous avons tous eu des parents, et chaque fois que nous appelons notre père charnel "papa", celui-ci nous entend, se retourne, et nous prête attention parce qu'il reconnaît notre voix. Nous n'avons pas besoin de l'appeler par son prénom pour qu'il reconnaisse en nous un de ces enfants.


Il en va de même avec notre Père céleste; chaque fois que nous nous adressons à lui, celui-ci se retourne et nous prête attention parce qu'il reconnaît notre foi. C'est là toute la clé du nouveau testament pour ce qui est de la relation entre l'être humain et Dieu. C'est également ce qui fait la force du Christianisme équilibré et emprunt de bon sens, cette simplicité inconditionnelle de la spiritualité. ( voir chapitre sur la foi) les témoins de jéhovah



En résumé, Le Nom Divin est essentiel et vital, dans son action, sa signification, bref dans sa puissance spirituelle.
Nous ne savons pas prononcer ce nom et toute initiative consistant à le faire serait une hypothèse
Le tétragramme n'apparaît nul part dans les manuscrits du Nouveau Testament
Une vision charnelle du Nom Divin engendre un culte charnel.
Pour comprendre le Nom Divin au travers de la bible il est important d'avoir une vision d'ensemble des écritures et surtout une traduction du nouveau testament qui soit impartiale.
La compréhension du Nom Divin passe par ce que nous avons a disposition et non par, ce que l'on pourrai avoir à disposition (par ex. des manuscrits du n.t. avec YHVH qui n'existent pas).
Si dans les écritures hébraïques, Dieu communique avec les hommes au travers de son nom (YHVH), dans le nouveau testament il communique au travers de Jésus Chist: "Il n'y a aucun salut ailleurs qu'en lui (Christ); car aucun nom sous le ciel n'est offert aux hommes (celui de Jésus Christ), qui soit nécessaire à notre salut" actes des apôtres 4:12

fin de citation
--------------------------------

Ils disent comme je le pense et comme ce qui est écrit :

- " il n'y a qu'un seul Nom qui ait été donné parmi les hommes et par lequel nous devrions être sauvé,

c'est --- " CHRIST " !

Merci à vous tous de m'avoir supporté en lisant tout !

Bonne soirée à tous ! Que notre Seigneur vous apporte sa paix !

Fraternellement ! Daniel 2

Bien que ce ne soient que des érudits sans cultes, ils disent des vérités !

Que Dieu leur apporte sa véritable Lumière !

Tout cela est à méditer profondément, en nous tournant vers Christ et en ayant toujours confiance en notre Père Eternel !
avatar
Daniel

Messages : 121
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 73
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Emmanuel le Ven 15 Avr 2016 - 19:35

Bonsoir Daniel,

C'est très long mais je vais te donner mes remarques sur ce qui me dérange dans cet argumentaire.

Dans la bible le nom Divin est de loin le plus répandu, pourtant nous ne savons pas le prononcer, pourquoi?

Est-ce que Dieu n'a pas été capable de nous transmettre sa prononciation?

Savons-nous prononcer correctement les noms propres suivants ? Noé, Abraham, Jérusalem, etc.

Le fait de se poser cette question suffit à corriger cette première erreur de l'auteur. Ce n'est pas parce que nous ne connaissons pas la prononciation d'un nom dans sa langue originelle qu'on ne peut pas le prononcer.

Comment prononcer ce nom?

Tout d'abord, le "J" n'existe pas en hébreu, donc cela ne pourrait qu'être, éventuellement, "Yéhovah".

C'est vrai mais alors faut-il rejeter les noms Jérusalem, Josias, Josaphat ou encore Jésus ? Ce dernier est pourtant le seul par lequel nous puissions être sauvé ! Faut-il le prononcer correctement pour être sauvé ?

Nous pourrions alors prier ainsi ;
"il est" nous te remercions pour la réunion qui vient de ........Ou alors; Merci à toi "il fait devenir" pour ce pain quotidien......

Ou alors puisque Dieu se révèle aussi par le nom "Je Suis", nous pourrions prier en disant "Je Suis" donne-nous la force ..... Ou alors ; "je suis qui je suis" nous te...."
Ou en hébreu; "èyè achèr èyè" (je suis qui je suis) nous t'implorons pour..., etc...

Et pourquoi pas invoquer "Il sauvera" plutôt que "Jésus" tant qu'on y est ? De toute façon Jésus a dit de prier ainsi : "Notre Père...". Pourquoi alors vouloir prier "Je suis" ?

Au-delà de tout cela, il y a comme quelque chose de gênant;  effectivement, on a l'impression que la watchtower s'approprie le Nom Divin, comme une entreprise avec une marque déposée.

Est-ce une raison pour que nous ne l'employons pas ? Devons-nous laisser la Watchtower s'approprier le nom divin ?

En réalité les chrétiens ont  plus qu'un nom ou un verbe, ils ont la personnification de ce verbe ou son expression terrestre parfaite. En nous unissant à Jésus Christ nous nous unissons de ce fait à YHWH.
La puissance spirituelle du Nom Divin YHVH se réalise actuellement au travers du Christ.

Et le J de Jésus alors ? Le J devient acceptable maintenant ?

Voilà. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas des choses intéressantes dans ce texte. Il faut faire le tri.

I love you

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi de la forme Jéhovah

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum