Genèse 1:1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Genèse 1:1

Message par Emmanuel le Jeu 4 Sep 2014 - 20:36

Je vous propose que nous débutions ensemble une étude du livre de la Genèse. Pourquoi la Genèse ? Parce qu'il est impossible de comprendre la révélation divine si l'on ne connait pas ces textes fondamentaux concernant nos origines. Je me suis demandé s'il fallait commencé par une introduction générale mais je pense qu'il est préférable d'entrer dans le vif du sujet. Sauf indication contraire, je cite la version Colombe. Si vous souhaitez citer d'autres versions, merci de le signaler entre parenthèses.

1) Au commencement Dieu créa le ciel et la terre.

Comme ce premier verset est déjà tout un programme, j'ai décidé de lui consacré un fil particulier. Nous procéderons ensuite par unité littéraire et pas forcément par chapitre, ce découpage artificiel étant apparu très tardivement (tout comme celui par verset d'ailleurs).

Ce premier verset du livre fonctionne-t-il comme un titre ? Est-il une proposition principale ou simplement une proposition temporelle subordonnée à l'un des deux versets qui suivent ? La traduction traditionnelle est-elle correcte ? De quel commencement s'agit-il ? Faut-il rendre élohîm par les dieux ? Sinon que signifie ce pluriel ? Que signifie précisément le verbe rendu par créer ? L'expression le ciel et la terre est-elle à prendre au sens littéral ou désigne-t-elle notre monde (dans le sens grec de kosmos) ou encore toutes choses ?

N'hésitez pas à participer, à donner des éléments de réponse, mais aussi à poser d'autres questions qui n'auraient pas été soulevées.

Que notre Père nous permette de saisir son message à l'aide de son Saint Esprit. I love you

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Yoméréaï le Lun 8 Sep 2014 - 2:34

Hello,

Avant, je lisais ce verset comme une création préliminaire à l'agencement de la terre, en gros le Bigbang. Mais le hic, c'est que je lisais avec une interprétation selon la cosmogonie du 21è siècle.

Et si je lisais plutôt comme l'aurait entendu le destinataire de l'époque, un agriculteur Israélite d'il y a trois millénaires? Et là, j'entends Gn 1,1 comme un titre, un résumé du récit où l'on voit Dieu crée par sa parole, en organisant les éléments du tohu-bohu initial.

C'est pour ça que je suis plus proche de cette traduction, selon la note de la NBS:
Au commencement, quand Dieu créa le ciel et la terre, la terre était un chaos, elle était vide.
Je me retrouve un peu aussi dans la TOB 2010, qui rend plus l'aspect de titre:
Commencement de la création par Dieu du ciel et de la terre.

Fraternellement en Christ.
avatar
Yoméréaï

Messages : 151
Date d'inscription : 22/10/2013
Localisation : En Christ, direction le Père

http://gouttes-de-rosee.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Emmanuel le Lun 8 Sep 2014 - 20:34

Yoméréaï a écrit:Avant, je lisais ce verset comme une création préliminaire à l'agencement de la terre, en gros le Bigbang. Mais le hic, c'est que je lisais avec une interprétation selon la cosmogonie du 21è siècle.

Mais peut-être aussi la cosmogonie moderne est-elle simplement venue confirmée celle de l'Ecriture ?

Yoméréaï a écrit:Et si je lisais plutôt comme l'aurait entendu le destinataire de l'époque, un agriculteur Israélite d'il y a trois millénaires? Et là, j'entends Gn 1,1 comme un titre, un résumé du récit où l'on voit Dieu crée par sa parole, en organisant les éléments du tohu-bohu initial.

Oui c'est une lecture possible. Elle est défendue par beaucoup et j'y reviendrai.

Yoméréaï a écrit:C'est pour ça que je suis plus proche de cette traduction, selon la note de la NBS:
Au commencement, quand Dieu créa le ciel et la terre, la terre était un chaos, elle était vide.

Cette traduction illustre ce que je désignai plus haut sous le nom de "proposition temporelle subordonnée", c'est-à-dire un petit bout de phrase qui situe l'action dans le temps. Mais le problème de cette lecture est que quand ne figure pas dans le texte.

Yoméréaï a écrit:Je me retrouve un peu aussi dans la TOB 2010, qui rend plus l'aspect de titre:
Commencement de la création par Dieu du ciel et de la terre.

Tu as raison de souligner que ces deux manières de traduire reviennent au même.

La TOB de 1976 avait : "Lorsque Dieu commença la création du ciel et de la terre,..."

Il sont donc revenus sur cette façon de faire où l'on doit ajouter un mot manquant, quand ou lorsque ici.

Blocher (Révélation des origines) explique cette manière de traduire repose sur la lecture littérale suivante d'un certain Ibn Ezra : "Dans le commencement de 'Dieu créa les cieux et la terre'... ". Mais elle est généralement rejetée à cause de sa construction assez difficile. De plus, toutes les versions anciennes ont interprété tout simplement "Au commencement" (Septante, Vulgate, Aquila, Théodotion, Symmaque, Targum d'Onkelos). Il en est de même des versions modernes sauf de la TOB de 1976 comme on l'a vu.

On peut donc considérer que le verset 1 est une proposition principale. Il nous faut maintenant déterminer s'il s'agit effectivement d'un titre ou de l'énoncé d'une action divine primordiale précédant les sept jours de création.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Yoméréaï le Mar 9 Sep 2014 - 2:39

Les deux traductions proposées sont des traductions interprétatives (le premier est un changement du texte hébreu), mais c'est sûr que littéralement selon les versions anciennes, c'est: Au commencement Dieu créa le ciel et la terre.
Le mot rendu par commencement peut l'être par prémices, ou acte primordial. Mais rien ne laisse supposer que le ciel et la terre de ce passage soient distincts du ciel et de la terre créés dans la suite du récit. D'ailleurs, en réponse au 1, 1, les six jours sont conclus par: Ainsi furent achevés le ciel et la terre, et toute leur armée. (2, 1, NBS.) Puis le récit termine par: Voilà la généalogie [c.-à.d. l'origine] du ciel et de la terre, quand ils furent créés. (2, 4a, NBS.)

Au sujet de la cosmogonie biblique, je pense qu'il faut laisser parler les textes comme ils sont: ni chercher à faire de la science naturelle à partir d'eux et ni harmoniser les images avec ce que nous connaissons, de peur d'oublier que la plupart des sujets sont attribués à Dieu. Parce que le texte nous parle de Dieu, faisant un pied de nez aux cultes des civilisations contemporaines à l'antique Israël, tout en reprenant des idées avec lesquelles les récepteurs était familiarisés afin que leur réflexion ne soit pas détournée de l'essentiel: l'unique et le vrai Créateur de toutes les choses.
Alors pour répondre à ta remarque, je dirais s'il y a des passages où des phénomènes observables sont très bien décrits (le cycle de l'eau dans le livre de Job), d'autres ne cherchent absolument pas à les décrire. C'est au cas par cas. Et je n'éprouve aucune gène si la science ne confirme pas la cosmologie biblique: ma foi ne repose pas sur le comment le monde est créé mais qui l'a créé.
avatar
Yoméréaï

Messages : 151
Date d'inscription : 22/10/2013
Localisation : En Christ, direction le Père

http://gouttes-de-rosee.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Emmanuel le Mar 9 Sep 2014 - 17:59

Yoméréaï a écrit:Les deux traductions proposées sont des traductions interprétatives (le premier est un changement du texte hébreu), mais c'est sûr que littéralement selon les versions anciennes, c'est: Au commencement Dieu créa le ciel et la terre.

Oui et je me méfie de ce genre de traduction. Car en interprétant, on perd la saveur du texte, mais surtout on peut se tromper et tromper le lecteur.

Yoméréaï a écrit:Le mot rendu par commencement peut l'être par prémices, ou acte primordial. Mais rien ne laisse supposer que le ciel et la terre de ce passage soient distincts du ciel et de la terre créés dans la suite du récit. D'ailleurs, en réponse au 1, 1, les six jours sont conclus par: Ainsi furent achevés le ciel et la terre, et toute leur armée. (2, 1, NBS.) Puis le récit termine par: Voilà la généalogie [c.-à.d. l'origine] du ciel et de la terre, quand ils furent créés. (2, 4a, NBS.)

Tout à fait. Mais à ma connaissance personne n’a jamais dit le contraire, en tout cas personne de sérieux. On peut cependant se demander (et je pense que c’est là ou tout voulait en venir) s’il s’agit d’un récit de la création de toutes choses, c’est-à-dire de l’univers physique, ou simplement de l’aménagement des cieux et de la terre. Dans cette seconde possibilité, les 7 jours nous relateraient soit l’achèvement d’une création déjà entamée auparavant mais dont le récit ne parle point (option 1), soit celui d’un chaos originel existant de toute éternité (option 2).

Je croie comprendre que tu as une préférence pour la deuxième possibilité. Il faudra que tu me dises si tu penches plutôt pour l’option 1 ou l’option 2. Moi j’hésite encore entre les deux possibilités mais tout en rejetant l’idée du chaos originel éternel de l’option 2. Je la rejette sur la base de textes comme le prologue de Jean qui affirme que toutes choses ont été faites par la Parole.

Par contre, Genèse 2:4a est-il le début du second récit ou la conclusion du premier ? Nous n’en sommes pas encore là mais il faudra examiner ce point une fois que nous en aurons terminé avec ce premier verset.

Il nous faut maintenant examiner le mot rendu par créer et l’expression "les cieux et la terre" afin de pouvoir peut-être trancher la question.

Yoméréaï a écrit:Au sujet de la cosmogonie biblique, je pense qu'il faut laisser parler les textes comme ils sont: ni chercher à faire de la science naturelle à partir d'eux et ni harmoniser les images avec ce que nous connaissons, de peur d'oublier que la plupart des sujets sont attribués à Dieu. Parce que le texte nous parle de Dieu, faisant un pied de nez aux cultes des civilisations contemporaines à l'antique Israël, tout en reprenant des idées avec lesquelles les récepteurs était familiarisés afin que leur réflexion ne soit pas détournée de l'essentiel: l'unique et le vrai Créateur de toutes les choses.
Alors pour répondre à ta remarque, je dirais s'il y a des passages où des phénomènes observables sont très bien décrits (le cycle de l'eau dans le livre de Job), d'autres ne cherchent absolument pas à les décrire. C'est au cas par cas. Et je n'éprouve aucune gène si la science ne confirme pas la cosmologie biblique: ma foi ne repose pas sur le comment le monde est créé mais qui l'a créé.

C’est sûr qu’il ne faut pas nous fier aux aléas de l’avancement de la science et des théories qu’elle conçoit pour expliquer les choses. Il ne doit pas y avoir de magistère de la science sur l’interprétation des Écritures. Cependant, plus notre connaissance objective de la nature avance et plus elle doit venir se rapprocher de la cosmogonie biblique. C’est la conséquence inéluctable d’un monde créé par Dieu et à propos duquel il nous a donné l’aperçu de la genèse. Mais en même temps, la science expérimentale bute sur le miracle, et partout où il y a miracle, elle ne peut que stagner. Il nous faut bien faire la distinction entre les faits objectifs et les théories qui tentent d’expliquer ces faits.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Yoméréaï le Mer 10 Sep 2014 - 3:11

Salut,

Je penche pour l'option 2, le ciel et la terre étant tout l'univers ici, créés à partir du tohu-bohu et de l'océan primitif. Étaient-ils éternels? Le récit ne le dit pas, ce n'est donc pas nécessaire de spéculer.
Je ne vois pas en quoi cela pourrait contredire le prologue johannique. Bien au contraire, on voit bien le monde venir à l’existence par la parole de Dieu.
Créer en hébreu a plus un sens de donner forme aux choses que de donner existence à partir de rien.
avatar
Yoméréaï

Messages : 151
Date d'inscription : 22/10/2013
Localisation : En Christ, direction le Père

http://gouttes-de-rosee.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Emmanuel le Mer 10 Sep 2014 - 10:17

Yoméréaï a écrit:Je penche pour l'option 2, le ciel et la terre étant tout l'univers ici, créés à partir du tohu-bohu et de l'océan primitif. Étaient-ils éternels? Le récit ne le dit pas, ce n'est donc pas nécessaire de spéculer.
Je ne vois pas en quoi cela pourrait contredire le prologue johannique. Bien au contraire, on voit bien le monde venir à l’existence par la parole de Dieu.

Entre les deux il n'y a pas de demi mesures. Soit la matière est éternelle, soit elle a été créée par Dieu. Le fait que Dieu ait créé toutes choses nous incite quand même à croire qu'il a aussi créé la matière : "Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l'honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses, et c'est par ta volonté qu'elles existent et qu'elles furent créées" (Apocalypse 4:11).

Le nom de Dieu aussi, Yahweh, "celui qui est et qui était", nous invite à comprendre qu'il est le seul être existant de lui-même, l'être absolu qui est à l'origine de toutes choses.

Yoméréaï a écrit:Créer en hébreu a plus un sens de donner forme aux choses que de donner existence à partir de rien.

Oui effectivement. Il s'agit de quelque chose de nouveau, qui n'existait pas auparavant, mais qui a pu être produit à partir de quelque chose de préexistant. D'ailleurs l'idée de créer à partir de rien (ex nihilo) est absurde. Que quelque chose puisse sortir du néant est impensable. Si Dieu a créé la matière, c'est à partir de la puissance qui émane de lui. Nous savons que la matière est de l'énergie organisée.

*************

L'idée selon laquelle le tôhu bôhu serait le fruit d'un premier acte créateur remonte au moins à Saint Augustin. Il ne s'agit donc pas d'une lecture à la lumière de la cosmologie moderne. D'après Blocher, le philologue proteste ici car l'expression "les cieux et la terre" désignerait toujours l'univers dans son ordre et sa beauté. Le verset 1 serait donc un titre. Je dirai pas nécessairement sinon la précision "Ainsi furent achevés le ciel et la terre, et toute leur armée" (2, 1) n'aurait pas de sens. De plus, percevoir la terre informe et vide ne nuit pas à l'idée d'un univers ordonné car bien d'autres astres dans l'univers sont actuellement informes et vides.

L'idée que ce tôhu bôhu fut le matériau de l'action créatrice de Dieu remonte au moins à Rabbi Gamaliel II (vers l'an 95).

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Yoméréaï le Jeu 11 Sep 2014 - 9:36

Selon ma foi, Dieu a créé le tohu-bohu et l'abîme de Gn 1,2, mais le récit ici n'en parle pas.
avatar
Yoméréaï

Messages : 151
Date d'inscription : 22/10/2013
Localisation : En Christ, direction le Père

http://gouttes-de-rosee.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Emmanuel le Jeu 11 Sep 2014 - 15:00

Que penser du pluriel élohim ? Certain y voient l'indice du polythéisme originel du peuple hébreu ou encore d'un Dieu pluriel et notamment d'une trinité.

Il importe tout d'abord de remarquer que le verbe bara (créer) est conjugué au singulier. Pourrait-on rendre le texte ainsi : "Au commencement [la communauté] des dieux créa les cieux et la terre" ?

J'ai remarqué que les dieux des autres nations étaient parfois aussi désignés sous l'appellation élohim : "et cela, parce qu'ils m'ont abandonné et se sont prosternés devant Astarté, divinité des Sidoniens, devant Kemoch, dieu de Moab, et devant Milkom, dieu des Ammonites, et parce qu'ils n'ont pas marché dans mes voies pour faire ce qui est droit à mes yeux et (pour observer) mes prescriptions et mes ordonnances, comme David, père de Salomon" (1 Rois 11:33). A chaque fois c'est élohim le pluriel d'éloha qui est employé. Nous savons que ces peuples adoraient volontiers plusieurs dieux, qu'ils connaissaient aussi des triades de dieux , mais chacun des dieux dans ce texte est un dieu unique éventuellement membre d'un triade. Les babyloniens par exemple connaissaient la triade Sîn-Ishtar(=Astarté)-Shamash. On comprend donc aisément qu'il s'agit à chaque fois du dieu préféré des peuples dont il est question ou de leur dieu tribal.

Mais surtout, on constate que jamais le peuple juif n'a compris élohim comme une pluralité de dieux ou un dieu pluriel et l'on connait bien l'horreur qu'est pour lui la doctrine de la trinité.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Mimarie le Ven 12 Sep 2014 - 6:44

Si "La Parole", le fils de Dieu qui est lui aussi de nature divine et qui est auprès de Dieu depuis bien avant ce commencement, ce fils qui a participé à la création , qui est "un" avec son père, qui est "dans le sein du Père", - alors le pluriel est peut-être justifié .....  Question

"Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Tout a été fait par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. "
avatar
Mimarie

Messages : 1059
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 72

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Yoméréaï le Dim 14 Sep 2014 - 10:42

Au sujet du nom Elohim, son étymologie reste un mystère. On dirait que c'était un nom commun au pluriel qui, par usage, est devenu un nom au singulier, pour une raison inconnue.
Ou alors une pluralité de puissance? Mais pourquoi un auteur hébreu parlerait ainsi des dieux païens?
avatar
Yoméréaï

Messages : 151
Date d'inscription : 22/10/2013
Localisation : En Christ, direction le Père

http://gouttes-de-rosee.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Hugues le Dim 14 Sep 2014 - 10:53

Il faut remonter à l'Egypte...
avatar
Hugues

Messages : 99
Date d'inscription : 11/09/2014
Localisation : Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Emmanuel le Dim 14 Sep 2014 - 16:13

Hugues a écrit:Il faut remonter à l'Egypte...

S'agit-il d'une réponse au post de Yoméréaï ou d'une réponse générale ? Penses-tu que le récit nous parle d'un démiurge façonnant un chaos primordial éternel et incréé et lui-même issu de ce chaos ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Emmanuel le Lun 15 Sep 2014 - 20:10

Un message hors sujet de Hugues fait l'objet d'un nouveau fil ici :
http://cnta.forumdomtom.com/t214-une-origine-egyptienne-du-monotheisme#2556

***


Titre ou pas ? Voici ce qu'a écrit Godet à ce sujet dans son étude biblique sur les six jours de la création :

Moïse commence par une parole d’un caractère général et qui comprend tout ce qui suit : Au commencement Dieu créa les cieux et la terre. Ce verset cependant n’est pas un simple titre de chapitre ; il renferme déjà l’indication d’un fait positif. Le sens propre du mot créer (barah), c’est faire passer de l’intérieur à l’extérieur, réaliser au dehors ce qui était présent dans l’esprit. Ce mot créa désigne donc en tout cas l’acte fondamental, condition de tous les suivants : la production de la matière première universelle d’où ont été tirés, par voie d’organisation successive, et les cieux et la terre. Voilà donc avant tout niée l’existence indépendante de la matière, de ce principe aveugle qui dans tous les systèmes anciens coexistait éternellement à la divinité, et, comme un insurmontable obstacle, entravait l’effort de la volonté divine et humaine pour réaliser le bien parfait.

Et sur le mot bara, le commentaire de la Bible Annotée dit ceci :

Créa. Le mot hébreu bara, que nous traduisons ainsi, signifie primitivement tailler et n'implique pas nécessairement, comme notre mot créer, l'absence de toute matière déjà existante : mais il faut observer que les idées abstraites ne peuvent être énoncées dans le langage humain qu'au moyen de termes exprimant des notions sensibles ; puis, quand ce verbe désigne une action exercée sur une matière existante, il se met à une autre forme (pihel, béré ) et a pour sujet un être humain et pour régime la matière même sur laquelle le travail s'exerce (Josué 17.15), tandis que dans la forme employée ici (kal) il a toujours pour sujet Dieu et pour régime le mot qui désigne le résultat de l'action accomplie (Esaïe 43.1).

Du reste l'hébreu a d'autres expressions pour désigner l'action de Dieu sur une matière existante : asa, faire (versets 7, 16, etc.), jatsar, former (2.7). Sur le rapport entre créer et faire, voir encore à 2.3. Mis en relation, comme il l'est ici, avec l'idée de commencement, ce mot ne peut désigner que la formation même de la matière ; autrement il faudrait admettre que, dans la pensée de l'auteur, le chaos est apparu de lui-même ou qu'il est éternel, deux suppositions qui seraient évidemment contraires à l'intuition de tout le récit.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Admin le Mar 16 Sep 2014 - 17:27

Un autre message hors sujet de Hugues fait l'objet d'une nouvelle discussion ici :

http://cnta.forumdomtom.com/t216-la-creation-une-chute#2567
avatar
Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2013

http://cnta.forumdomtom.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Emmanuel le Mer 17 Sep 2014 - 21:15

Puisque l'on trouve un titre en tête de chaque section du livre (voir ici), Genèse 1:1 ne serait-il pas aussi un titre ? Le problème est que sa construction est très différente. L'auteur aurait pu mettre "Voici comment Dieu créa les cieux et la terre" ou "Voici le livre de la création de Dieu" mais il a mis "Au commencement Dieu créa les cieux et la terre". Comme Godet, je suis conduit à y voir l'indication d'un fait positif, d'un acte créateur primordial.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1915
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse 1:1

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum