La suppression du Nom divin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Dim 17 Aoû 2014 - 3:48

Je me suis permis d'ouvrir un nouveau sujet avec ce message originellement posté ici :

http://cnta.forumdomtom.com/t126p15-comment-jesus-prononcait-il-le-tetragramme#2386

Je pourrais modifier le titre s'il ne convenait pas.

***


beaucoup d’Églises qui financent des traductions de la Bible font pression sur les biblistes pour qu’ils suppriment le nom de Dieu. Dans une lettre aux présidents des conférences épiscopales catholiques datée du 29 juin 2008, le Vatican a déclaré : ‘ Ces dernières années, une pratique nouvelle a été introduite, la prononciation du nom propre du Dieu d’Israël. ’ La lettre contenait cette directive explicite : “ Le nom de Dieu ne doit être ni employé ni prononcé. ” Et d’ajouter : “ Pour la traduction du texte biblique en langues modernes [...], le tétragramme divin doit être rendu par les équivalents des termes Adonai/Kyrios : ‘ Seigneur ’. ” Le but de cette directive du Vatican est clair : éliminer l’utilisation du nom divin.
Les protestants n’ont pas montré plus de respect pour le nom de Jéhovah. Un porte-parole de la New International Version, traduction protestante publiée en anglais en 1978, a écrit :
“ Jéhovah est bien le nom distinctif de Dieu et idéalement nous aurions dû l’employer, mais nous avons consacré plus de deux millions de dollars à cette traduction, et le meilleur moyen de gâcher l’argent aurait été de traduire par exemple le Psaume 23 en disant : ‘ Yahweh est mon berger. ’ Du coup, nos traducteurs auraient travaillé en vain. Personne ne se serait servi de cette traduction. ”
avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Emmanuel le Dim 17 Aoû 2014 - 9:37

Vous pourrez trouver quelques informations dans cette lettre produite par des catholiques dissidents* :

http://www.nostra-aetate.org/La-lettre-Serviam/SERVIAM_004.pdf


* J'ai trouvé ceci sur la page de présentation du site :

L’église dite conciliaire, dirigée successivement par les ”papes” conciliaires Roncalli-Jean XXIII, Montini-Paul VI, Luciani-Jean-Paul I, Wojtyla-Jean-Paul II et Ratzinger-Benoît XVI, n’est pas catholique. Cette église éclipse la véritable Église fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ comme nous l’avait annoncé Notre Dame de La Salette : ”L’Église sera éclipsée, le monde sera dans la consternation”. Les ”papes” conciliaires sont des usurpateurs. Leur fausse doctrine mène le monde à la perdition. Leur religion est une nouvelle religion humaniste, moderniste, libérale, hérétique, ...

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Invité le Dim 17 Aoû 2014 - 9:52

Salut,

Comme si on pouvait supprimer la liberté de penser et l'inspiration de l'Esprit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Lun 18 Aoû 2014 - 11:39

c'est quoi ce sujet ou tu me fais   dire des choses que je n'ai pas dite? Evil or Very Mad Shocked Shocked 
avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Emmanuel le Lun 18 Aoû 2014 - 13:34

Je pense que Lucien réagissait par rapport à la directive du Vatican et non par rapport à ton commentaire.

Quelques témoignages archéologiques (ostraca, lettres de Lakish, estampilles de jarres…) indiquent que le nom divin fut couramment utilisé avant l’exil. Qu’il fut même connu des gens des nations, cela est clairement visible dans les livres bibliques relatant les événements de cette époque. Pharaon Nécko changea le nom d’Eliaqim (El-yaqim : Dieu élèvera) en celui de Joiaqim (Yeho-yaqim : Yehoua élèvera) (2 Rois 23:34). De même, Nabuchodonosor changea le nom de Matthania (Mathanyah : don de Yah) en celui de Sédécias (Sidqiya : ma justice Yah) (2 Rois 24:17). Peu après le retour d’exil, les Juifs, probablement à cause de l’humiliation qu’ils avaient subit, évitèrent de prononcer le nom divin devant des non Juifs. Dans la deuxième année du retour d’exil, Zorobabel prononça le nom divin en s’adressant aux Samaritains qui voulaient participer à la construction du temple (Esdras 4:3). Par la suite, Esdras et Néhémie utilisèrent le nom en s’adressant à des Juifs (Esdras 8:28-29 ; 10:11. Néhémie 4:14 ; 8:9) mais n’utilisèrent que des substituts comme Dieu ou Dieu des cieux en s’adressant à des gens des nations (Esdras 5:11,12,17. Néhémie 2:20).

L’étape suivante de cette évolution fut la disparition de l’habitude de prononcer le nom divin même entre Juifs (Ecclésiastique 23:9,10 (Osty) : "Au serment n’accoutume pas ta bouche, et à prononcer le Nom du Saint ne t’habitue pas ; car, de même qu’un domestique constamment mis à la question n’est pas exempt de meurtrissures, ainsi celui qui jure et prononce sans cesse le Nom ne peut être pur de péché") et son usage exclusif pour le service du Temple à partir de Simon le juste d’après le Talmud (IIIe siècle av. n. è.) (Talmud, Yoma 39b. Voir aussi l’Ecclésiastique 50:20 (Osty). La note indique : "Le grand prêtre tirait gloire du privilège unique qu’il avait de prononcer ce jour-là seulement, le Nom inéfable de Yahvé"). Le Talmud indique que le nom divin sera retiré des estampilles des jarres pour en préserver la sainteté (Talmud, Shabbat 61b, Arakhin 6a). Vint ensuite, au plus tard au Ier siècle av. n. è., l’interdiction même de communiquer le Nom (Sagesse 14:21 (probablement rédigé dans la première moitié du Ier siècle av. n. è.). Flavius Josèphe, Antiquités Judaïques, II, XII, 4).

Source : "Dissertation sur l’Authenticité du Livre de Daniel" de moi même Very Happy

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Mar 26 Aoû 2014 - 16:59

Ta source ne me semble pas à100% de toi.
avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Emmanuel le Mar 26 Aoû 2014 - 18:32

C'est une source qui utilisent bien d'autres sources (voir les nombreuses notes en bas de page). Voici un lien vers le document complet : http://www.recherches-bibliques.info/pdf/daniel.pdf

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Lun 1 Sep 2014 - 12:17

Tout lecteur de la Bible à déjà entendue parlé de la fameuse tradition juive apparue à partir du 1er siècle de notre ère [*1], et qui consistait à prononcer "Adhóhn" ("Seigneur" en hébreu) ou "Elohím" ("Dieu" en hébreu), ou "Kurios" ("Seigneur" en grec) ou "Theos" ("Dieu" en grec) au lieu du Tétragramme, cet à dire, Le Nom divin.



Quand les premiers chrétiens sont allés prêcher La Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu (Matthieu 24:14 ; Actes 1:8 ; 5:20 ; 20:20), ils ne disaient pas aux grecs, babyloniens ou éthiopiens (voir Actes 8:26-39 ; 1 Pierre 5:3) qu'ils venaient leurs parler de "El" (autre mot hébreu pour "Dieu"), comme s'ils s'adressaient à des non croyants, mais disaient plutôt qu'ils venaient parler du Dieu des Chrétiens "IOUA" [*2], le seul vrai Dieu, et, de ce fait, le même Dieu qui avait libéré Moïse et les Israélites du pays d'Egypte (voir Romains 3:29:30 ; voir aussi Malaki 3:6 ; Révélation [Apocalypse] 1:Cool.



De nos jours, plusieurs traductions de la Bible ont supprimé Le Nom divin. Ces personnes prétendent que puisque les versions anciennes de la Septante (traduction grecque des "Écritures Hébraïques") ne possèdent pas Le Nom divin (a contrario des manuscrits plus anciens écrits en hébreu), celles-ci ne doivent pas le mettre non plus.
mais en est il vraiment ainsi ?
avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Emmanuel le Lun 1 Sep 2014 - 21:15

tj fidéle a écrit:Quand les premiers chrétiens sont allés prêcher La Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu (Matthieu  24:14 ; Actes  1:8 ; 5:20 ; 20:20), ils ne disaient pas aux grecs,  babyloniens ou éthiopiens (voir Actes 8:26-39 ; 1 Pierre 5:3) qu'ils venaient leurs parler de "El" (autre mot hébreu pour "Dieu"), comme s'ils s'adressaient à des non croyants, mais disaient plutôt qu'ils venaient parler du Dieu des Chrétiens "IOUA" [*2], le seul vrai Dieu, et, de ce fait, le même Dieu qui avait libéré Moïse et les Israélites du pays d'Egypte (voir Romains  3:29:30 ;  voir aussi Malaki  3:6 ; Révélation  [Apocalypse] 1:Cool.

Quel nom prêchaient les premiers chrétiens ?

"Mais vous recevrez une puissance, celle du Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre" (Actes 1:8 ).

C'est la mission que Jésus leur a confiée. Et ils ont effectivement témoigné de lui :

"Ce Jésus, Dieu l'a ressuscité ; nous en sommes tous témoins" (Actes 2:32).

"Vous avez fait mourir le prince de la vie, que Dieu a ressuscité d'entre les morts ; nous en sommes témoins" (Actes 3:15).

"Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous avez tué en le pendant au bois Dieu l'a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint-Esprit que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent" (Actes 5:30-32).

"Nous sommes témoins de tout ce qu'il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Ils l'ont fait mourir en le pendant au bois. Dieu l'a ressuscité le troisième jour et lui a donné de se manifester, non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d'avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui, après sa résurrection d'entre les morts" (Actes 10:39-40).

"Mais Dieu l'a ressuscité d'entre les morts. Il a été vu pendant de nombreux jours par ceux qui étaient montés avec lui de la Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins auprès du peuple" (Actes 13:30-31).

"Moi Jean, qui suis votre frère et qui prends part à la tribulation, à la royauté et à la persévérance en Jésus, j'étais dans l'île appelée Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus" (Apocalypse 1:9).

"Le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre au reste de sa descendance, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus" (Apocalypse 12:17)

"Je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus" (Apocalypse 17:6).

Les premiers chrétiens étaient des "témoins de Jésus" et non des "témoins de Jéhovah". Wink  

tj fidéle a écrit:De nos jours, plusieurs traductions de la Bible ont supprimé Le Nom divin. Ces personnes prétendent que puisque les versions anciennes de la Septante (traduction grecque des "Écritures Hébraïques") ne possèdent pas Le Nom divin (a contrario des manuscrits plus anciens écrits en hébreu), celles-ci ne doivent pas le mettre non plus.
mais en est il vraiment ainsi ?

Non, quelques Septante contenaient le Nom en caractères hébreux anciens. Une version l'a même vocalisé en IAÔ. Il semble que ce soit dans les versions plus récentes de la Septante que le tétragramme a été remplacé par kurios (Seigneur); probablement sous l'influence de la tradition juive qui tu as évoquée.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Dim 7 Sep 2014 - 11:43

avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Dim 26 Oct 2014 - 5:37

avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Admin le Dim 26 Oct 2014 - 11:52

Ce lien a déjà été donné dans ce même fil le 17 août dernier (voir plus haut).
avatar
Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2013

http://cnta.forumdomtom.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Lun 3 Nov 2014 - 5:04

la répétition et une forme d'enseignement.
je t'invite a te procurer ce livre.
avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Emmanuel le Lun 3 Nov 2014 - 12:58

Je me suis procuré ce livre il y a une dizaine d'années. C'est un travail intéressant. Mais pour en discuter, il faudrait que je le feuillette à nouveau.

M. Gertoux s'est ensuite consacré à des recherches chronologiques. Je sais qu'il est témoin de Jéhovah et qu'il a compris que Jérusalem a été détruite en 587 et non en 607 comme l'affirme faussement le mouvement auquel il appartient. Je le signale car il s'agit d'une date très importante selon eux. En effet, ils comptent 2520 ans à partir de cette date pour affirmer que Jésus règnerait depuis 1914.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Ven 7 Nov 2014 - 12:12

Et ce livre tu connais ?
avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Emmanuel le Ven 7 Nov 2014 - 12:35

J'ai cité ce livre il y a quelques jours seulement ici : http://cnta.forumdomtom.com/t225-l-emploi-de-la-forme-jehovah#2794

C'est à se demander si tu lis ce qu'on te réponds. Rolling Eyes

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Sam 27 Déc 2014 - 9:50

Extrait de l'encyclopédie catholique

De l'Encyclopédie catholique
JESUS
Le mot Jésus est la forme latine du Iesous grec, qui à son tour est la translittération de l'hébreu Josué ou Joshua, ou encore Jehoshua, ce qui signifie «Jéhovah est le salut."


Eternel (Yahvé)
De l'Encyclopédie catholique
Le nom propre de Dieu dans l'Ancien Testament; donc les Juifs appelaient le nom par excellence, le grand nom, le seul nom, le nom glorieux et terrible (...)

Jéhovah se produit plus souvent que tout autre nom divin. Les Concordances de Furst ("Vet test Concordantiae..", Leipzig, 1840) et Mandelkern ("Vet test Concordantiae..", Leipzig, 1896) ne accepter de ne pas exactement sur le nombre de ses occurrences; mais en chiffres ronds, il se trouve dans l'Ancien Testament 6000 fois, soit seul, soit en conjonction avec un autre nom divin. La Septante et la Vulgate rendent le nom généralement par «Seigneur» (Kyrios, Dominus), une traduction d'Adonaï, généralement substitué à l'Eternel en lecture.(...)
Il a été maintenu par certains savants récents que le mot Jéhovah ne date que de l'année 1520 (cf. Hastings, "Dictionnaire de la Bible", II, 1899, p 199:.. Gesenius-Buhl, "Handwörterbuch", 13ème ed, 1899, p. 311). Drusius (loc. Cit., 344) représente Peter Galatinus comme l'inventeur du mot Jéhovah, et Fagius comme propagateur dans le monde des savants et des commentateurs. Mais les auteurs du XVIe siècle, catholique et protestante (par exemple Cajetan et Théodore de Bèze), sont parfaitement familier avec le mot. Se Galatinus ("Cathol Areana. Veritatis", I, Bari, 1516, a, p. 77) représente la forme comme il est connu et a reçu en son temps. En outre, Drusius (loc. Cit., 351) découvert dans Porchetus, un théologien du XIVe siècle. Enfin, le mot est trouvé même dans le "Pugio fidei» de Raymond Martin, un ouvrage écrit vers 1270 (éd. Paris, 1651, pt. III, dist. Ii, cap. III, p. 448, et la note, p. 745). Probablement l'introduction du nom de Jéhovah est antérieure même R. Martin. Pas étonnant alors que cette forme a été considérée comme la vraie prononciation du nom divin par ces chercheurs comme Michaelis ("Supplementa annonce lexiques hebraica", I, 1792, p. 524), Drach (loc. Cit., I, 469- 98), Stier (Lehrgebäude der hebr. Sprache, 327), et d'autres.

avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Emmanuel le Sam 27 Déc 2014 - 10:32

Bonjour "tj fidéle",

Je ne voie rien dans cet extrait qui se rapporte au titre du fil à savoir "La suppression du Nom divin". En effet, le choix des formes Yahvé ou Yahweh et même l’Éternel* plutôt que Jéhovah n'a rien à voir avec cette suppression par certains traducteurs.

Je ne comprends pas ta fixation sur ce genre de sujet. T'arrive-t-il de te pencher sur des sujets vraiment importants comme le justification par la foi, la sanctification ou encore le ministère de la réconciliation plutôt que sur des polémiques sans grande importance sur la prononciation du nom divin ? Tu n'es pas obligé de répondre. Je t'invite simplement à réfléchir sur ce qui est réellement important pour un chrétien. I love you

* Dernièrement, alors que je réfléchissais sur cette forme, j'en suis venu a comprendre qu'elle est devenue un nom propre tout comme l'araméen kiphas a été traduit petros en grec et pierre en français.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Dim 28 Déc 2014 - 11:57

simple rappel sur le nom de Jéhovah.
avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par tj fidéle le Ven 2 Jan 2015 - 4:51

A la réflexion, le Nom de Dieu n’est pas un sujet scientifique, mais religieux. La science peut et doit apporter sa pierre à l’édifice : quel est ce Nom, a-t-il été utilisé, où, quand et comment; peut-on encore le prononcer ? Mais c’est le doit-on… Pour quelle raison le nom divin a-t-il cessé d’être utilisé, par les Juifs puis par les Chrétiens ? Ces raisons sont-elles valables ? Ce sont essentiellement ces deux questions qu’aborde un remarquable documentaire, de Fritz Poppenberg, dont l’avant-première a eu lieu le 28 novembre dernier à Berlin. Le réalisateur livre une vision engagée, mais dépassionnée, qui répond à ces interrogations.

Le constat de départ est à la portée de chacun : dans l’Ancien Testament, le nom propre de Dieu figure plus de 6800 fois. Il déclare que son Nom subsistera à jamais. S’il préconise d’employer son nom à bon escient (dans des serments respectés, par exemple), nulle part il n’interdit son emploi, bien au contraire. Son peuple est plutôt mis en garde sur les conséquences qu’aurait l’abandon du Nom.
http://areopage.net/blog/2014/12/07/le-nom-de-dieu-dvd-poppenberg-2014/#comments
avatar
tj fidéle

Messages : 105
Date d'inscription : 21/07/2014
Localisation : France

http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Emmanuel le Ven 2 Jan 2015 - 12:49

Le Nom de Dieu plus utilisé par les chrétiens ? Ce n'est pas mon constat.

C'est le cas pour certains mais au cours de mes différentes conversations avec des chrétiens en Guadeloupe, j'ai pu constater que certains connaissent et emploient les formes Jéhovah et Yahweh. J'ai pu entendre l'une ou l'autre forme dans des chants dans des assemblées ou à la radio.

J'ai constaté aussi l'abandon progressif de la forme Jéhovah pour Yahvé ou Yahweh  dans la littérature chrétienne et cela probablement sous l'influence des "scientifiques".

Enfin, peut-on qualifier l'emploi de l’Éternel, qui est une traduction, comme une cessation de l'utilisation du Nom de Dieu ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1917
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression du Nom divin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum