Mystérieuse Babylone

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mystérieuse Babylone

Message par Emmanuel le Sam 2 Avr 2016 - 16:26

barouk a écrit:La bête à 7 têtes et 10 cornes d'apocalypse 13:1-10 ne possède pas de prostitué sur son dos.
Pourquoi ?

On peut en effet se demander pourquoi Babylone n'apparaît qu'avec le 8e roi (17:11). Mais elle existait bien avant puisqu'on a retrouvé chez elle le sang de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre (18:24).

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieuse Babylone

Message par Mimarie le Mer 6 Avr 2016 - 2:20

Babylone appartient à la fois au passé au présent et au futur de l'histoire humaine, de tous les humains qui ont "manqué le but". Sa forme change, mais sa nature demeure.

Babylone, la prostituée, est intimement associée à la Bête : à tel point qu'elle est décrite comme étant assise sur la Bête (Ap17:3).
En Babylone se trouvent concentrés et réunis tous les éléments séducteurs et hostiles aux serviteurs de Dieu. C'est pourquoi ils sont appelés à en sortir aujourd'hui comme hier et demain encore.
Si Babylone est appelée la grande prostituée, c'est qu'elle évoque quelque chose qui séduit, qui tente et attire les hommes loin de Dieu.
Elle a d'abord été une ville réelle terrestre assoiffée de plaisirs, de luxe, de faux cultes, toute préoccupée de lucre et de commerce.

La Babylone symbolique de l'Apocalypse lui est comparable. (on peut comparer Apocalypse 17 à 19  avec Ezéchiel 27 et 28)
La liste des biens dont regorge la Babylone symbolique en Ap.18:11 fait penser au monde actuel entièrement axé et occupé par ses activités industrielles, commerciales, bancaires, ..: toutes richesses matérielles qui attirent et séduisent la plupart des humains. Même ses activités artistiques et culturelles exercent  un pouvoir séducteurs de plus en plus importants sur l'esprit des humains. Babylone dégage ce que Paul appelle l'esprit de ce monde (1Cor2:12).

study 1 Jean2:15-17
"N’aimez pas le monde ni ce qui est dans le monde.  Si quelqu’un aime le monde,  l’amour du Père n’est pas en lui,
puisque tout ce qui est dans le monde  – la convoitise de la chair,  la convoitise des yeux,  et la confiance orgueilleuse dans les biens –
ne provient pas du Père,  mais provient du monde.
Or le monde passe, lui et sa convoitise ;  mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure à jamais."

NB: je viens de relire avec intérêt et plaisir les messages de Lucien ( dit Invité à présent) qui remonte au mois d'aout 2014 sur ce fil.
Lucien, au passage, si tu nous lis aujourd'hui encore, reviens tes réflexions nous manquent sur ce forum Sad  
et aussi donne nous des nouvelles  amitié fraternelle de Mimarie


Dernière édition par Mimarie le Mer 6 Avr 2016 - 9:33, édité 1 fois
avatar
Mimarie

Messages : 1033
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieuse Babylone

Message par barouk le Mer 6 Avr 2016 - 9:30

Bonjour à tous et toutes


Emmanuel a écrit:On peut en effet se demander pourquoi Babylone n'apparaît qu'avec le 8e roi (17:11).

La bête écarlate, qui reparaît, est sous l'emprise de la bête a deux cornes, le faux prophètes qui ressemble à si méprendre au "sans-loi" que l'apôtre Paul évoque en 2 Thessaloniciens 2:1-12 . l'Apôtre évoque le fait qu'il n'apparaîtra que quand celui qui retient maintenant est disparu.

Mais qui retient ?
avatar
barouk

Messages : 173
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieuse Babylone

Message par Emmanuel le Mer 6 Avr 2016 - 21:19

barouk a écrit:La bête écarlate, qui reparaît, est sous l'emprise de la bête a deux cornes, le faux prophètes qui ressemble à si méprendre au "sans-loi" que l'apôtre Paul évoque en 2 Thessaloniciens 2:1-12 . l'Apôtre évoque le fait qu'il n'apparaîtra que quand celui qui retient maintenant est disparu.

Mais qui retient ?

On s'éloigne du sujet qui concerne Babylone. Peux-tu développer dans le sujet ci-dessous ce qui te fait penser que le faux prophète est aussi le "sans-loi" ?

http://cnta.forumdomtom.com/t297-l-homme-de-peche

Nous y avons aussi parlé de ce qui le retient.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieuse Babylone

Message par Emmanuel le Dim 10 Avr 2016 - 10:51

Mimarie a écrit:Babylone appartient à la fois au passé au présent et au futur de l'histoire humaine, de tous les humains qui ont "manqué le but". Sa forme change, mais sa nature demeure.

Babylone, la prostituée, est intimement associée à la Bête : à tel point qu'elle est décrite comme étant assise sur la Bête (Ap17:3).
En Babylone se trouvent concentrés et réunis tous les éléments séducteurs et hostiles aux serviteurs de Dieu. C'est pourquoi ils sont appelés à en sortir aujourd'hui comme hier et demain encore.
Si Babylone est appelée la grande prostituée, c'est qu'elle évoque quelque chose qui séduit, qui tente et attire les hommes loin de Dieu.
Elle a d'abord été une ville réelle terrestre assoiffée de plaisirs, de luxe, de faux cultes, toute préoccupée de lucre et de commerce.

La Babylone symbolique de l'Apocalypse lui est comparable. (on peut comparer Apocalypse 17 à 19  avec Ezéchiel 27 et 28)
La liste des biens dont regorge la Babylone symbolique en Ap.18:11 fait penser au monde actuel entièrement axé et occupé par ses activités industrielles, commerciales, bancaires, ..: toutes richesses matérielles qui attirent et séduisent la plupart des humains. Même ses activités artistiques et culturelles exercent  un pouvoir séducteurs de plus en plus importants sur l'esprit des humains. Babylone dégage ce que Paul appelle l'esprit de ce monde (1Cor2:12).

study      1 Jean2:15-17
"N’aimez pas le monde ni ce qui est dans le monde.  Si quelqu’un aime le monde,  l’amour du Père n’est pas en lui,
puisque tout ce qui est dans le monde  – la convoitise de la chair,  la convoitise des yeux,  et la confiance orgueilleuse dans les biens –
ne provient pas du Père,  mais provient du monde.
Or le monde passe, lui et sa convoitise ;  mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure à jamais."

NB: je viens de relire avec intérêt et plaisir les messages de Lucien ( dit Invité à présent) qui remonte au mois d'aout 2014 sur ce fil.
Lucien, au passage, si tu nous lis aujourd'hui encore, reviens tes réflexions nous manquent sur ce forum Sad  
et aussi donne nous des nouvelles  amitié fraternelle de Mimarie

Je rejoins ta pensée Mimarie. Babylone me semble être quelque chose de plus vaste que le faux culte. J'avais écrit plus haut que cela pourrait être le monde comme tu le suggères ici, ou du moins ses structures. Lorsque la bête renversera Babylone, est-ce que ce ne seras pas l'émergence de ce qu'on appelle le Nouvel Ordre Mondial ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1896
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieuse Babylone

Message par Mimarie le Jeu 14 Avr 2016 - 3:04

Bonjour Emmanuel, bonjour Barouk, bonjour à chacun, chacune

-je viens de compter qu'on trouve dans la Bible 301 fois (si j'ai bien compté) le nom de Babylone.  Bien sûr il faudrait voir le contexte chaque fois, car Babylone n'est pas toujours citée dans un contexte prophétique.

-bibliquement deux villes sont en opposition, Babylone  et Jérusalem, tant au plan littéral que symbolique et spirituel.
c'est à prendre en considération pour tenter, chacun d'entre nous, de discerner cette "mystérieuse Babylone".

ce que l'on sait avec certitude et que chacun peut lire c'est qu'elle est la mère des prostituées et des  abominations de la terre :
Ap17:    "Babylone la Grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre".

Peut-être méditer attentivement ceci:
"Il me transporta, par l'Esprit, dans un désert. Je vis alors une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms blasphématoires, qui avait sept têtes et dix cornes. Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait à la main une coupe d'or, pleine d'abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la Grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre. "

Il est peut-être bon aussi de noter que Jean (ni l'ange d’ailleurs) n'a pas révélé ouvertement ce mystère.
avatar
Mimarie

Messages : 1033
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

mystérieuse Babylone

Message par Daniel le Jeu 21 Avr 2016 - 15:30

Bonsoir à tous !

Le méchant roi Nimrod, grand chasseur devant l'Eternel, a interdit au habitants de sa ville Babel, de se prosterné devant YHWH et les a obligés de se prosterner devant Baal, son faut dieu, qui n'était et n'ai qu'autre que Satan !

Citation de Wikipédia ;
--------------------------------
Récit biblique[modifier | modifier le code]
Dans la Genèse, Nimrod est présenté comme un fils de Koush1, lui-même fils aîné de Cham et petit-fils de Noé. Nimrod est le premier héros sur la terre, et le premier roi après le Déluge. Il est décrit comme un « chasseur héroïque devant Dieu »2. La ville de Babel, au pays de Shinar, est une capitale de son royaume. En Assyrie, Nimrod a fondé Ninive, Kalkhu et Résen.

Interprétation et tradition judéo-chrétienne[modifier | modifier le code]


Le titre de « chasseur devant Dieu », donné à Nimrod, est peut-être péjoratif. En effet, le mot hébreu liphné, « à la face de », peut signifier « contre » ou « en opposition avec ». Bien que, dans ce cas, certains spécialistes prêtent à la préposition hébraïque le sens favorable, « en face de », les Targoumim juifs, ainsi que les Antiquités juives de l'historien Flavius Josèphe, mais aussi le contexte du chapitre 10 de la Genèse lui-même laissent entendre que Nimrud était un puissant chasseur qui provoquait Dieu.

Selon les traditions judéo-chrétiennes, Nimrod, le « roi-chasseur » régnant sur les descendants de Noé, eut l'idée de construire à Babel (Babylone) une tour assez haute pour que son sommet atteigne le ciel, et rassemblant tous les hommes en opposition avec l'ordre Divin donné à Noé et à ses fils de remplir la terre (Genèse 9:1).[réf. nécessaire]

Nimrod était le fils-époux de Sémiramis[réf. nécessaire], la déification et le culte voué à ce couple incestueux sont traces de la naissance du mythe de la Mère et de l'Enfant commun à de très nombreuses religions.

Nimrod meurt d'une façon humiliante. On raconte qu'un moustique s'est introduit dans son nez, provoquant d'atroces migraines[réf. nécessaire]. Il demande à tous les passants de lui donner une tape sur le crâne dans l'espoir de faire tomber le moustique. C'est ainsi que celui qui se prenait pour un Dieu meurt victime d'un moustique. Dans le Talmud, la mort du « méchant Titus » qui a détruit le Temple de Jérusalem est décrite par un midrash identique. Selon les sources juives, Nimrod a été tué après avoir été provoqué en duel par Esaü, frère de Jacob[réf. nécessaire].

L'opinion juive traditionnelle considère que la construction de Babel et de la tour de Babel débuta sous sa direction. Josèphe écrivit : « [Nimrud] peu à peu, transforme l'état de choses en une tyrannie. Il estimait que le seul moyen de détacher les hommes de la crainte de Dieu, c'était qu'ils s'en remissent toujours à sa propre puissance. Il promet de les défendre contre une seconde punition de Dieu qui veut inonder la terre : il construira une tour assez haute pour que les eaux ne puissent s'élever jusqu'à elle et il vengera même la mort de leurs pères. Le peuple était tout disposé à suivre les avis de [Nimrod], considérant l'obéissance à Dieu comme une servitude ; ils se mirent à édifier la tour […] ; elle s'éleva plus vite qu'on eût supposé. » — Antiquités judaïques, I, 114, 115 (IV, 2, 3).

Archéologiquement parlant, la Tour de Babel a été restaurée par Nabuchodonosor au vie siècle avant notre ère, plus de 1 000 années après l'existence de Nimrod selon la Bible. [réf. nécessaire]

Étant un des plus anciens rois d'Assyrie, puissant chasseur, inaugurateur des guerres, il fut aussi un des premiers à regrouper les hommes en tribus et à construire des cités (Babylone et Ninive sont les plus importantes)[réf. nécessaire].

Nimrod appartient également au domaine légendaire arabe et persan[réf. nécessaire].

Déification[modifier | modifier le code]


Déification[modifier | modifier le code]
Selon Alexandre Hislop, pasteur protestant du xixe siècle, après la mort de Nimrod, les Babyloniens se sentirent poussés à l'honorer grandement en tant que fondateur, bâtisseur et premier roi de leur ville, et comme organisateur de l'Empire babylonien initial. D'après la tradition, Nimrod mourut de mort violente. Puisque le dieu Mardouk (Merodak) était tenu pour le fondateur de Babylone, Hislop a émis l'hypothèse que Mardouk représente Nimrod déifié. De même, il en rapproche la figure des divinités méditerranéennes et orientales Bacchus-Dionysos, voire Cupidon et Mithra archétypes antiques de l'Enfant Divin à la mort tragique.

Nimrod dans d'autres ouvrages[modifier | modifier le code]
Il est possible de voir en Nimrod, un personnage repris dans Les Mille et Une Nuits, mentionné dans L'Histoire du Portefaix avec les jeunes filles, Histoire de Zobéida, la première adolescente. Cette dernière, à la suite de quelques mésaventures, échoue dans une cité où les personnages ont été changés en statues de pierre noire. Seul le fils du roi, converti à la religion d'Allah et de son Prophète par son éducatrice, a survécu à la punition qui a frappé la ville. En effet, ses habitants étaient des mages qui vénéraient « le terrible Nardoun », roi des Géants rebelles à Dieu, tout comme Nimrod.

Dans l'Enfer, Dante fait de Nimrod l'un des gardiens du Puits aux Géants, se trouvant au fond du huitième cercle de l'enfer. Ce puits est le passage vers le 9e cercle et terme de l'enfer. En voyant Dante et Virgile approcher, Nimrod leur crie ces paroles mystérieuses :
« Raphél mai amèche zabi almi », mots vraisemblablement inventés par Dante pour retranscrire le mélange des langues (arabes et hébraïques) à Babylone, Nimrod étant celui qui causa la perte du langage unique et la division des hommes.

Nimrod est un personnage majeur de la franc-maçonnerie. Dans son encyclopédie maçonnique, Albert Mackey écrit que Nimrod fut l'un des fondateurs de la franc-maçonnerie.

Dans La Fin de Satan de Victor Hugo, Nimrod est représenté comme un tyran qui tentera d'atteindre les cieux après avoir conquis et ravagé la Terre. Il construit une grande cage, y accroche quatre aigles et au-dessus d'eux quatre carcasses de lions, et s'envole vers les cieux. Au bout de plusieurs jours de vols, il bande son arc et tire une flèche, « Et la terre entendit un long coup de tonnerre »3. Nimrod retombe mort sur Terre. « Auprès de lui gisait sa flèche retombée. La pointe, qui s'était enfoncée au ciel bleu, Était teinte de sang. Avait-il blessé Dieu ? »3

Lucrèce Nemrod est un personnage féminin créé par l'écrivain Bernard Werber apparu dans Le Père de nos Pères, L'Ultime Secret et Le Rire du cyclope.

Articles connexes[modifier | modifier le code]
La 9e des variations Enigma d'Elgar
Table des peuples
Bibliographie[modifier | modifier le code]
Alexandre Hislop, Les deux babylones, 1889
Notes et références[modifier | modifier le code]
Sur les autres projets Wikimedia :
Nimrod, sur Wikimedia Commons
↑ Genèse 10,8–10,10.

---------------------------------



Après le Déluge

Beaucoup d'années ont passé et les fils de Noé ont eu plusieurs enfants. Leurs enfants ont grandi et ils ont eu encore plus d'enfants. Il y avait de nouveau beaucoup de personnes sur la terre. Tous ces gens étaient des descendants des trois fils de Noé et de leurs femmes (Genèse 9:19).

Au fur et à mesure que les années ont passé, les gens ont augmenté en nombre. À ce moment-là, tout le monde parlait un seul langage. En se déplaçant à l'est, ils ont trouvé une plaine à Schinear et ils se sont établis là (Genèse 11:1-2). Les hommes ont commencé à construire des maisons, des granges, des entrepôts et toutes sortes de constructions. En peu de temps, il y a eu des villes sur toute la plaine. Les familles choisissaient de plus en plus ce secteur pour y vivre. Les gens se déplaçaient donc ensemble de nouveau, comme ils avaient fait avant le déluge.

Il y avait là très peu de roches ou d'arbres. Aucune grande ville n'aurait probablement été construite là, si on n'avait pas découvert qu'une grande partie du sol était parfaite pour faire d'excellentes briques. Celles-ci étaient faites en pressant l'argile humide en forme de blocs et en les cuisant au soleil ou autour de feux. Les gens ont donc utilisé des briques au lieu de la pierre et du bitume comme mortier pour tenir les briques ensemble (Genèse 11:3). Puis ils ont dit "Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la face de toute la terre".

Cela n'a pas plu à Dieu. Il savait que quand les humains s'empileraient et s’entasseraient dans des bâtiments, ils échoueraient à retirer le meilleur des bonnes choses qu'Il avait créées pour les hommes et qui se trouvaient dans les champs, les forêts, les montagnes, les cours d'eau et même dans les mers et les déserts. De plus, les hommes briseraient plus probablement les lois de Dieu, données pour une vie heureuse, quand ils vivraient en masses. Dieu avait dit à Noé et à sa famille de se répandre sur toute la terre.

Nimrod devient un Héros

En ce temps-là de l'histoire humaine, il y a eu un homme nommé Nimrod, qui était un descendant de Cham, un des fils de Noé. En réalité, il était l'arrière-petit-fils de Noé et le nom de son père était Cush.

Si nous acceptons la base hébraïque pour l'origine de son nom, Nimrod veut dire rébellion ou le vaillant, du dictionnaire hébreu de Strong 5248.

Les Israélites peuvent très bien avoir associé ce nom à la rébellion et, de là, l'avoir ajouté à leur vocabulaire. Nimrod a certainement bien porté son nom, si son nom signifiait en effet rébellion.

Cependant, le nom peut être venu du Mésopotamien Ninurta, qui en est venu à être appliqué à un dieu de la guerre, qui a aussi été appelé la flèche, le héros puissant et dont le culte est devenu répandu à la fin du Deuxième Millénaire AEC (Avant l'Ère Courante). On a vu son nom dans les rois postérieurs et le roi assyrien, qui a été le premier Assyrien à gouverner sur toute la Babylonie, était nommé Tukulti-Ninurta 1 (vers 1246-1206 AEC). Les érudits ont récemment essayé de suggérer que ce roi était, en réalité, l'origine du nom Ninurta. Cependant, c'est beaucoup plus tard et il est plus probable qu'il a été nommé d'après le Nimrod précédent. Le culte de Ninus, un autre dieu de l'Est, était aussi relié avec Ninurta. Autant Ninurta que Ninus sont probablement dérivés du Nimrod précédent.

Parce que Nimrod était un fils de Cush, le Pharaon Amenophis III (1411-1375) lui est souvent associé par certains érudits qui ne croient pas à la vérité de la Bible. C'est basé sur le fait que les fils de Cush ont émigré de la Mésopotamie à l'Éthiopie. Cependant, ils semblent être venus de Kussu, qui est à l'est de la Mésopotamie, et certains des fils de Cush peuvent aussi être allés plus à l'est, jusqu'au bassin de la rivière Indue, dans ce qui est maintenant le Pakistan et avoir continué jusqu'en Inde.

L'Assyrie était aussi appelée jadis la terre de Nimrod. Il a établi des villes à Babel ou Babylone, à Érec, à Accad et à Calné dans Schinear, qui est l'ancien nom pour Sumeria. Il était associé à Assur et Ninive, qui était jadis la ville la plus puissante des Assyriens et leur capitale, à l'apogée de l'Empire Assyrien. Ces pays sont dans ou près de l'Irak moderne.

La Bible nous dit que Nimrod était un "vaillant chasseur devant Yahovah (ou l'Éternel)" ; donc un homme très grand, fort et féroce. À cause de sa puissance et de son habileté comme vaillant chasseur des bêtes sauvages qui attaquaient les gens, il est devenu un héros et un dirigeant parmi les membres de sa tribu (Genèse 10:8-9). Comme la plupart des gens de son temps, il connaissait les lois de son Créateur, mais il détestait ces lois. Comme beaucoup de personnes aujourd'hui ont été amenées à croire, Nimrod a cru que, s'il vivait selon les lois de Dieu, il ne profiterait pas de la vie. Il a fait ses propres lois et essayé de prouver aux autres qu'ils devraient faire de même.

Nimrod est devenu le chef de ceux qui s'étaient regroupés dans la ville principale s'étendant sur le territoire de Schinear. Il y avait probablement plusieurs familles qui n'aimaient pas la façon dont il gouvernait mais, chaque fois que des animaux sauvages attaquaient, Nimrod et ses guerriers se battaient pour protéger les citadins. Nimrod a, plus tard, construit un mur autour de la ville en croissance. De tels actes ont aidé à faire de lui un dirigeant fort et amené plus de familles à déménager et à se placer sous son gouvernement.

Après quelques années, la ville s'était développée en métropole. Elle a été la première grande ville construite sur la terre après le déluge. C'était une telle merveille que les gens venaient de loin pour admirer la masse énorme des bâtiments et les hauts murs. Ce pays a, plus tard, été connu comme la Babylonie et le nom de la ville était Babel ou Babylone (Genèse 10:10). Ce mot est d'origine Akkadienne et signifie 'l'entrée à un dieu' (voir la note à Genèse 10:10 et 1:9, NIV Study Bible)

Nimrod commence l'Adoration des Idoles

Nimrod est devenu l'homme le plus redouté sur la terre. Son pouvoir et sa richesse grandissait au même rythme que Babylone grandissaient. Il a fait les lois et ces lois décrétaient que les Babyloniens ne devaient pas considérer le Dieu de Noé comme leur dirigeant, mais qu'ils devaient plutôt être gouvernés par des gouvernements humains. Nimrod leur a aussi enseigné que Satan devait être honoré en adorant des objets qu'ils pouvaient voir, comme le soleil et les serpents et d'autres choses (Romains 1:21-23).

Le nom du Dieu de Babylone était Bel, qui est une forme de Ba'al et qui signifie seigneur ou maître. Un autre nom était Merodac, qui était un "Dieu de la Guerre" babylonien (Jérémie 50:2). Dans la langue hébraïque, son nom était Baal. Il était l'époux du dieu-soleil Astaré ou Ishtar ou Easter (Pâques) pour laquelle le festival des Pâques est nommé. Bel était considéré le dieu en chef parmi les nombreuses idoles. Nimrod a affermi son pouvoir sur ses sujets en se faisant le souverain sacrificateur de Bel ou Baal et de Merodac. C'est là, dans l'ancienne Babylone, que sont nées les fausses croyances qui se sont infiltrées dans presque toutes les religions. Même aujourd'hui, des millions et des millions de gens, qui veulent vivre selon les voies justes, ne sont pas conscients que leur façon d'adorer suit de près l'ancienne façon d'adorer les idoles et les rites païens commencés à Babel. Les gens, qui aujourd'hui se sont donnés le nom de Chrétiens, observent les festivals babyloniens du Solstice à Noël et des Pâques, qui est le festival d'Ishtar, dont l'époux est mort un vendredi et a été ressuscité un dimanche. Cet époux a souvent porté plusieurs noms dans les cultes du mystère, comme Attis à l'Ouest et Adonis ou Orpheus et Dionysus parmi les Grecs et Bacchus parmi les Romains.
----------------------------------

fin de citation

On voit très bien par tous ces écrits, que Nimrod est le fils terrestre de Satan, cherchant par tous les moyens à défier Dieu, jusqu'à faire l'nseste avec sa propre mère Sémiramis, qui est une abomination devant l' Eternel !

Beaucoup d'humains actuellement se comportent comme Nimrod, et se moque de Dieu par tout un tas de stratagèmes horribles !

Le monde actuel est vraiment dans les deniers siècles comme nous l'a annoncé l'apôtre Paul !


Tout cela pour compléter le sujet !

Bonne soirée à tous ! Fraternellement ! Daniel 2
avatar
Daniel

Messages : 121
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 73
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieuse Babylone

Message par Mimarie le Ven 22 Avr 2016 - 1:01

intéressant, merci Daniel
bonne journée
avatar
Mimarie

Messages : 1033
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieuse Babylone

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum