Les mille ans : un sujet controversé

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Jeu 27 Fév 2014 - 22:25

S. J. Grenz, qui est pourtant amillénariste, a écrit ceci (The Millenial Maze) : "Des différents parallèles proposés par les amillénaristes, celui du chapitre 20 avec une rupture d'avec le chapitre 19 est le plus problématique. Une telle rupture ne semble pas exigée par le texte. La lecture la plus simple fait suivre chronologiquement les événements des deux chapitres. Le Christ triomphe d'abord de la Bête et du faux prophète (19:19-21), ensuite il dirige son attention sur celui qui a inspiré leur actions diaboliques (20:7-10). Entre les deux combats se situent mille ans de tranquillité. Ce qui confirme cette interprétation, c'est que la Bête et le faux prophète sont présents dans l'étang de feu au moment où le diable subit le même sort qu'eux".

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Ven 21 Nov 2014 - 21:58

La période actuelle est désignée dans l’Apocalypse par des durées symboliques de 42 mois, 3 temps et demi ou encore 1260 jours. Toutes ces durées sont égales (en prenant des mois de 30 jours). Le nombre de 1000 mille ans tranche nettement avec celles-ci. Peut-il donc se rapporter à la même période ? S'il s'agissait de la même période, pourquoi Jean ne reprend-t-il pas un nombre comme 42 mois ou 1260 jours ?

Je signale en passant cet autre fil qui traite du millenium : La théorie du millenium terrestre

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Jeu 25 Déc 2014 - 11:43

Dans son livre "Théologie du Nouveau Testament", Ladd explique :

Ladd a écrit:L'une des questions les plus débattues parmi les interprètes "conservateurs" de l'Apocalypse est celle du millénium. Cette doctrine est généralement rejetée pour des raisons théologiques plutôt qu'exégétiques : l'Apocalypse ne développe pas la théologie du royaume du millénium. Pourquoi faudrait-il qu'un royaume provisoire sur cette terre précède le Royaume éternel de la terre nouvelle ? A cette question, on répond fréquemment que l'Apocalypse reflète simplement les conceptions apocalyptiques de l'époque et adapte à la théologie chrétienne les deux concepts juifs de "jours du Messie", provisoires, et du "siècle à venir" ultime. Quel que soit l'arrière-plan historique de cette idée, nous sommes tenus de nous interroger sur son sens dans le Nouveau Testament. En cela nous sommes limités à des suppositions, car le Nouveau Testament n'explique jamais la raison de ce royaume provisoire. Il indique seulement que, d'une manière encore inconnue, il jouera un rôle essentiel à l'accomplissement du Royaume du Christ (1 Co 15:24 ss).

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Jeu 25 Déc 2014 - 15:17

J'ai omis de préciser que c'était à la page 651. Voici la suite de sa réflexion :

Ladd a écrit:Nous ne devrions donc avoir aucune objection de principe à l'idée d'un tel royaume, car le Nouveau Testament affirme clairement que nous faisons déjà l'expérience d'un règne temporel de Christ au sein du siècle présent de l’Église. En tant que Seigneur, le Christ a déjà été élevé (Ph 2.9) et règne à la droite de Dieu (Ac 2.33-36; Hé 1.3, 13; 8.1; 10.12-13; 12.2). Il siège déjà sur le trône royal (Ap 3.21; 1 Co 15.24-26), il a déjà apporté les bienfaits du royaume aux hommes (Rm 4.17) et transféré les hommes dans son royaume (Col 1.13). La tension entre l'eschatologie réalisée et future est un principe unificateur au sein de la théologie néotestamentaire. Si les deux siècles se recoupent vraiment au sein de ce siècle, de sorte que, tout en vivant dans le siècle ancien, nous faisons l'expérience des puissances du siècle à venir, il ne devrait y avoir aucune objection de principe à ce que dans son dessein rédempteur, Dieu ait prévu encore un autre siècle. Dans celui-ci, l'interaction entre les puissances du siècle mauvais actuel et celles du siècle à venir est encore plus marquée.

Pourquoi en effet rejeter cette possibilité ? Voir dans le millénium une image de notre siècle n'apporte rien de plus à ce que nous savons déjà par les autres écrits du NT. Enfin si, cela apporte une grosse difficulté, à savoir : comment expliquer que le dragon puisse séduire les nations tout en ne pouvant plus séduire ces mêmes nations.

confused Very Happy

Envisager la possibilité d'un autre âge, d'une petite parenthèse, avant l'âge final n'engage à rien et ne change certainement pas notre espérance. C'est une question qui ne devrait donc pas diviser les chrétiens à mon avis.

sunny


Dernière édition par Emmanuel le Ven 26 Déc 2014 - 8:31, édité 1 fois

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Ven 26 Déc 2014 - 8:29

Je continue cette étude intéressante de Ladd :

Ladd a écrit:C'est ici qu'apparaît en fait l'une des raisons théologiques de ce royaume. Le Christ règne maintenant comme Seigneur et Roi, mais d'une manière cachée que le monde ne voit ni ne reconnaît. Seuls les hommes de foi connaissent la gloire qui lui revient maintenant. Aux yeux du monde, le règne du Christ est encore potentiel, irréalisé. Toutefois, contrairement aux apparences, il règne et "il faut qu'il règne, jusqu'à ce qu'il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds" (1 Co 15:25). La puissance et la gloire de son règne doivent encore être publiées, et sa souveraineté doit être universellement reconnue (Ph 2.10-11).

Le siècle à venir ne sera pas celui où le Christ régnera, mais où le Père sera glorifié. Après son règne royal où il soumettra toutes les volontés rebelles, le Christ remettra le royaume à son Père en se soumettant lui-même à Dieu, pour que "Dieu soit tout en tous" (1 Co 15.27-28). Si le siècle présent est celui où le règne et la gloire du Christ demeurent voilés, et le siècle à venir, celui de l'autorité universelle du Père, le royaume du millénium sera le siècle où la gloire du Christ et sa souveraineté se révéleront au monde. Cette gloire et cette souveraineté lui appartiennent toutefois déjà et il les remettra au Père dans le siècle à venir.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Ven 26 Déc 2014 - 11:45

Suite et fin de l'exposé de Ladd sur les mille ans :

Ladd a écrit:L'idée d'un règne temporaire du Christ contient une signification théologique supplémentaire. Pendant cette période, Satan est enchaîné dans l'"abîme" (20.3-4) pour qu'il ne séduise plus les nations. Une fois ce temps d'incomparable justice écoulé, il est relâché et recommence à séduire les nations (20.8.). Même après avoir connu le règne du Christ pendant mille ans le cœur humain est encore capable de succomber aux tromperies du diable.

La parole de Dieu insiste sur la justice et l'équité des jugements de Dieu (Rm 3.4; 2 Th 1.5-6; 2 Tm 4.8; 1 Pi 2.23; Ap 16.5,7; 19.2; voir surtout Rm 2.1-16). D'autre part, Dieu s'efforce de juger les hommes avec justice afin que "toute bouche soit fermée et que le monde entier soit reconnu coupable devant Dieu" (Rm 3.19). Si dans sa sagesse absolue a donc décrété un siècle, historique et futur, où le mal sera dominé et où la justice l'emportera comme jamais auparavant - s'il doit y avoir une époque de justice sociopolitique et économique et où les hommes coexisteront sous la conduite du Christ dans la paix et la prospérité - si donc, avant son jugement, Dieu offre aux hommes une période presque parfaite sur le plan social et que malgré tout les cœurs insoumis se rebellent contre lui, toute bouche fermera effectivement et toute excuse perdra sa validité au jugement dernier, lorsque Dieu revendiquera sa gloire et sa justice sur son grand trône blanc.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Lun 29 Déc 2014 - 11:44

Sur le Wikipedia en anglais ( http://en.wikipedia.org/wiki/George_Eldon_Ladd ) on peut lire ceci :

Ladd's belief in both present and future aspects of the Kingdom of God caused his detractors to critically compare his eschatological views to the Amillennialism that was popular within Reformed theological circles.

Traduction : La croyance de Ladd à la fois dans les aspects présent et futur du royaume de Dieu a conduit ses détracteurs à comparer de manière critique ses vues eschatologiques à l'Amillénarisme qui fut populaire dans les cercles théologiques réformés. 

Hormis évidemment l'interprétation même du passage sur les mille ans, les amillénaristes ne devraient donc avoir aucune objection de principe ni aucune inquiétude (fondée sur des textes se rapportant à notre âge ou siècle) à considérer la possibilité de cet âge venant s'insérer entre notre âge et l'éternité. Car cet âge, vu sous cet angle, ne viendrait en rien retirer quoi que ce soit aux bénédictions de l'âge actuel.

I love you

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Ven 26 Juin 2015 - 21:34

Je développe une objection importante aux doctrines amillénaristes ici. Elle est en rapport avec l'abîme.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Jeu 11 Fév 2016 - 22:13

Je reviens sur cette citation de Kuen dans le premier message de ce fil :

Pour le simple fidèle, cette question du millénium est un véritable labyrinthe. Nombreux sont ceux qui ont renoncé à en chercher l'issue. Ce ne serait pas la plus mauvaise solution si une grande partie de l'interprétation biblique n'y était liée et si beaucoup d'attitudes pratiques devant des problèmes de vie n'en dépendaient.

Est-ce vraiment le cas ? Une grande partie de l'interprétation biblique est-elle vraiment liée à ce passage ? Personnellement je pense que c'est faux sauf pour ceux qui veulent lui accorder une trop grande importance. Certains en font même un pierre de touche pour juger de l'orthodoxie des autres. Est-ce bien raisonnable ?

Selon moi, chacun devrait faire l'expérience de mettre de côté ce texte et voir si cela enlève réellement quelque chose de fondamental à sa compréhension de l'évangile. Faites-le et dîtes-le moi.

Si je vous demande cela c'est parce que j'en ai souffert et que j'en souffre encore. Qu'est-ce que ce texte apporte de plus que ce qui est déjà écrit ailleurs dans les Écritures ?

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Mimarie le Sam 13 Fév 2016 - 7:45

Qu'est-ce que ce texte apporte de plus que ce qui est déjà écrit ailleurs dans les Écritures ?

quand on songe que les chrétiens d'orient n'ont pas connu ce texte durant  près de 400 ans ! Cela n'a rien du changer pour eux :
-quant à leur foi, quant à leur compréhension du Royaume instauré depuis la venue de Jésus et leur position dans ce royaume spirituel,
-quant à leur espérance de vie éternelle,  
-quant aux tribulations qu'ils traversaient en leur temps (et pas des moindres),
-quant à  leur attente du retour du Seigneur,
-quant à leurs efforts en vue de leur propre sanctification avant la mort de leur corps charnel.

Ils avaient surement l'œil plus simple que nous.  

J'ai tendance à penser que, pour eux, quand ils ont pu enfin connaitre ces textes en les associant à leur Peshitta, cela n'a fait que renforcer leur foi (msg aux  7 congrégations),  n'a fait que  confirmer qu'ils vivaient bien le temps de l'ère chrétienne et de l'Eglise ( avec tous les signes qui s'y rattachent), qu'ils vivaient bien ce temps de rachat et (ou) de jugement, après quoi Christ reviendrait pour les siens  et ferait toute chose nouvelle définitivement et pour l'éternité.

Ont-ils découvert  dans ce texte une sorte de nouvelle dispensation  bis repetita de 1000 ans, qu'ils auraient ignorée jusque là ?
Je doute en ce qui me concerne. Je ne peux pas imaginer que Christ et les apôtres aient pu laisser une partie de l'Eglise ( d'orient) dans la méconnaissance d'un temps ou dispensation supplémentaire de 1000 ans relatif à son royaume et le leur, alors qu'une autre partie de l'Eglise en avait déjà connaissance.

salutations amicales à tout le monde et aussi à Lucien si tu viens nous lire Smile
avatar
Mimarie

Messages : 1012
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Sam 13 Fév 2016 - 15:07

Oui, l'essentiel est d'être enseigné sur le temps présent et sur la fin de l'histoire aussi. En ce qui concerne le temps présent : sur notre relation avec Christ, avec le Père, avec les saints et avec le monde, sur l'action de l'Esprit saint et sur notre rôle aussi. En ce qui concerne la fin de l'histoire : sur le jugement dernier, la fin du mal et la vie éternelle dans un corps glorifié.

Alors pourquoi tant d'affrontements sur cette question des mille ans ? Si une période vient ou pas s'insérer entre le temps présent et la fin qu'est-ce que cela change ? Cela n'enlève rien ni aux bénédictions du temps présent ni à celle de l'éternité.

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Mar 16 Fév 2016 - 20:30

Le plus drôle dans cette histoire est que ni les prémillénaristes d'un côté ni les amillénaristes de l'autre ne sont d'accord entre eux sur la compréhension de ces mille ans. Par exemple, des prémillénaristes pensent qu'il y aura une résurrection terrestre des non croyants durant les mille ans tandis que d'autres pensent qu'une résurrection céleste aura lieu après ceux-ci. De même des amillénaristes pensent que les croyants règnent déjà ici-bas alors que d'autres pensent qu'ils règnent au ciel une fois qu'ils ont vaincus.

Le véritable problème est-il donc dans la conception des mille ans comme étant une période actuelle ou future ou réside-t-il plutôt dans la compréhension du rôle actuel des croyants, de ce qu'ils deviennent une fois décédés et de leur résurrection future ? Si l'on a une bonne compréhension de ces choses, peu importe qu'il y ait ou non une période plus ou moins longue qui vienne s'intercaler entre la parousie et le jugement dernier, non ?

sunny

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Daniel le Dim 21 Fév 2016 - 17:28

Bonsoir à tous !

Mille excuses de m’immiscer dans ces discutions qui pourraient être sans fin, car le problème des " Mille ans " est loin d'être élucidé ! Je pense qu'il fera couler encore beaucoup
d'encre !

Ce que dit l'apôtre Paul dans

1 Corinthiens 15.50
Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité.
15.51
Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,
15.52
en un instant, en un clin d'oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés...

- pourrait nous faire comprendre que nous sommes déjà avec Christ spirituellement, soit pour nous encore en vie charnelle, soit pour nos frères et soeurs déjà mort, et dans l'attente de la résurrection céleste !

Nous sommes actuellement dans un monde changeant à une allure vertigineuse, comme jamais l’humanité n'a pus le constater !

Pour ma part je pense que le millénaire est actuel, nous somme en plein dedans, et peut-être même à sa fin ! D'un côté les hommes dirigés par Mamont détruisent la planète et de l'autre beaucoup s'évertuent à la sauver !

Mimarie tu as écrit :
" Ils avaient surement l'œil plus simple que nous. "

Oui, tout à fait d'accord avec toi !

Les premiers chrétiens ne connaissaient pas la Bible tel que nous la connaissons actuellement,
elle n'était pas encore reliée, et ne fouillaient pas les écritures comme nous, qui disposons des dernières technologies du 21 ème siècle !

Nous ne nous rendons pas compte de cette époque, où rien de ce qui nous entoure actuellement existait !

Emmanuel, je comprend que cela te fasse beaucoup souffrir, mais ne croyez vous pas tous, que nous cherchons trop profondément !

Jésus nous a transmis des paroles bien plus simples ; pourquoi devrions nous vouloir les rendre plus difficiles à cerner quelles ne sont !

Ne devrions nous pas vivre plus simplement avec les parole du Christ qui nous montre la simplicité !
Pourquoi tant fouiller à s'en rendre malade !

Nous avons chacun notre croix à porter ! Pour beaucoup c'est très dur et je compatis énormément ! Pourquoi la rendre encore plus lourde qu'elle n'est !

Jésus, a dit : - " prenez mon joug il est léger, et je suis doux de coeur ! "


Et l' apôtre Paul a encore dit :

2 Corinthiens 5
5.1
Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l'ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n'a pas été faite de main d'homme.
5.2
Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste,
5.3
si du moins nous sommes trouvés vêtus et non pas nus.
5.4
Car tandis que nous sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dépouiller, mais nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie.
5.5
Et celui qui nous a formés pour cela, c'est Dieu, qui nous a donné les arrhes de l'Esprit.
5.6
Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons qu'en demeurant dans ce corps nous demeurons loin du Seigneur-
5.7
car nous marchons par la foi et non par la vue,
5.8
nous sommes pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur.
5.9
C'est pour cela aussi que nous nous efforçons de lui être agréables, soit que nous demeurions dans ce corps, soit que nous le quittions.
5.10
Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps.
5.11
Connaissant donc la crainte du Seigneur, nous cherchons à convaincre les hommes; Dieu nous connaît, et j'espère que dans vos consciences vous nous connaissez aussi.


Que nous soyons dans les Milles ans, que ceux là soient à venir ou bien terminer, qu'est ce que cela peut-il changer à notre attente de notre enlèvement, où de notre départ par la porte des étoiles pour aller attendre notre résurrection spirituelle ?

Dieu veut sauver tous les hommes, " IL " décidera le moment venu !

Romains 3.23
Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;
3.24
et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus Christ.
3.25
C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je,
3.26
de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.

En attendant ce moment, il est écrit dans l' Ecclésiaste :

9.7
Va, mange avec joie ton pain, et bois gaiement ton vin; car dès longtemps Dieu prend plaisir à ce que tu fais.
9.8
Qu'en tout temps tes vêtements soient blancs, et que l'huile ne manque point sur ta tête.
9.9
Jouis de la vie avec la femme que tu aimes, pendant tous les jours de ta vie de vanité, que Dieu t'a donnés sous le soleil, pendant tous les jours de ta vanité; car c'est ta part dans la vie, au milieu de ton travail que tu fais sous le soleil.
9.10
Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le; car il n'y a ni oeuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas.

Dieu nous a donné à chacun un don et

Dieu prend plaisir à ce que tu fais !

Je vous souhaite à tous une très bonne nuit Sleep

Que l'ange de l' Eternel veille sur vous tous !

Fraternellement ! Daniel 2



avatar
Daniel

Messages : 121
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 72
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Emmanuel le Dim 21 Fév 2016 - 20:55

Salut Daniel,

Daniel a écrit:Mille excuses de m’immiscer dans ces discutions qui pourraient être sans fin, car le problème des  " Mille ans " est loin d'être élucidé  !  Je pense qu'il fera couler encore beaucoup
d'encre  !

Cette discussion est ouverte à tous. Et c'est vrai que le sujet fera couler encore beaucoup d'encre.

Daniel a écrit:Ce que dit l'apôtre Paul dans

1 Corinthiens 15.50
Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité.
15.51
Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,
15.52
en un instant, en un clin d'oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés...

-  pourrait nous faire comprendre que nous sommes déjà avec Christ spirituellement, soit pour nous encore en vie charnelle, soit pour nos frères et soeurs déjà mort, et dans l'attente de la résurrection céleste !

Je vois les choses comme cela moi aussi mais je ne vois pas ce que les mille ans viennent faire là dedans.

Daniel a écrit:Emmanuel, je comprend que cela te fasse beaucoup souffrir, mais ne croyez vous pas tous, que nous cherchons trop profondément  !

Ce qui me fait souffrir, ce n'est pas de fouiller, c'est que certains font des milles ans une pierre de touche pour savoir si untel est dans le vrai ou pas. C'est une grave erreur je pense.

Daniel a écrit:Que nous soyons dans les Milles ans, que ceux là soient à venir ou bien terminer, qu'est ce que cela peut-il changer à notre attente de notre enlèvement, où de notre départ par la porte des étoiles pour aller attendre notre résurrection spirituelle  ?

J'aimerais que tous relativisent ce texte comme toi.

Daniel a écrit:Dieu nous a donné à chacun un don et

Dieu prend plaisir à ce que tu fais  !  

Merci pour ton soutien et pour ce message réconfortant.

Que Dieu te bénisse Daniel.

sunny

_________________
"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé" (Romains 10:9)
avatar
Emmanuel

Messages : 1887
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mille ans : un sujet controversé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum